Mme Bintou Keita, une Guinéenne nommée à la tête de la mission de l’ONU en RDC

15 janvier 2021 à 10 10 36 01361

Mme Bintou Kéita, nommée Représentante spéciale et Cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO)

Lu pour vous : Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé, jeudi, la nomination de la Guinéenne Bintou Keita au poste de Représentante spéciale et Cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Lire

Boursiers guinéens en Inde : « je n’ai pas pu faire les examens du dernier semestre à cause du non payement de mes bourses »

10 janvier 2021 à 15 03 10 01101

C’est un désenchantement pour les étudiants boursiers guinéens en Inde. En plein dans la galère à cause du non payement de leurs bourses d’entretien par l’Etat guinéen, ces étudiants vivent aujourd’hui un véritable traumatisme. Actuellement, ils ne parviennent plus à passer les examens dans les universités indiennes ; et, ils se nourrissent grâce au peu d’argent qui leur est envoyé par leurs pauvres parents.

Lire

Mettre la culture au cœur de notre dialogue avec l’Afrique

5 janvier 2021 à 9 09 10 01101

Josep Borrell, Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Nous voulons donner en 2021 un nouvel élan au partenariat entre l’Union européenne et l’Afrique. Celui-ci ne doit cependant pas se situer seulement sur le terrain économique ou politique : la culture et les échanges culturels doivent en devenir un élément essentiel.

Lire

Fête de Noël : l’ONG Katholiseche Kirche donne du sourire aux enfants de l’orphelinat « La voix des sans voix »

25 décembre 2020 à 9 09 24 122412

Katholiseche Kirche in Brühl, une ONG chrétienne Allemande, en partenariat avec Morlaye Sankhon, un compatriote vivant dans ce pays d’Europe, a fait un important don de vivres et une enveloppe symbolique à l’orphelinat « La voix des sans voix » de Hafia, sis dans la commune de Dixinn. Ce geste humanitaire vise à donner du sourire à ces enfants déshérités à l’occasion de la célébration de Noël.

Lire

Détention d’opposants en Guinée : des députés français appellent le gouvernement de Macron à intervenir

24 décembre 2020 à 9 09 33 123312

Des voix continuent de s’élever pour dénoncer l’incarcération de nombreux responsables et militants de l’opposition et de la société civile en Guinée. Dans un communiqué publié le 22 décembre 2020, plusieurs députés français membres du Groupe d’amitié France-Guinée ont exprimé leur préoccupation face à cette situation. Ils ont appelé le gouvernement de leur pays à intervenir pour amener les autorités guinéennes à libérer les détenus politiques.

Lire

Bynta Bah : Roger n’est pas mort, Roger est enfin libre

18 décembre 2020 à 17 05 26 122612

Roger Bamba

Libre de l’arbitraire, libre de la possession de mains impitoyables,

Les zelés qui ne se gênent point s’étaient emparés de son corps pour réduire son âme à sa simple expression,
Ils l’ont assigné en si peu de mètres carrés qu’il en est tombé malade,

Roger n’est pas mort, Roger dort de la fièvre liberticide qui humilie les honnêtes gens avant de les ensevelir,

Roger n’a pas démérité le prix de la liberté qu’il a tant payé avec le sourire face à la soldatesque enivrée,

Lire

France : Emmanuel Macron testé positif au coronavirus

17 décembre 2020 à 12 12 33 123312

Le président français Emmanuel Macron a été testé positif au coronavirus. C’est un communiqué de l’Elysée (la présidence de la République française) qui l’a annoncé dans la matinée de ce jeudi, 17 décembre 2020.

Lire

Répression implacable de l’opposition en Guinée

14 décembre 2020 à 10 10 25 122512

Protesters confornt the army in the streets in Conakry on March 22, 2020, during a constitutional referendum in the country. – Guinean President Alpha Condé assured on March 21, 2020, that the constitutional referendum and legislative elections scheduled for March 22, 2020, in Guinea will be held « in a calm and transparent manner », despite the deadly protests of the opposition for whom these consultations pave the way for a third term of office for the Guinean leader. (Photo by CELLOU BINANI / AFP) (Photo by CELLOU BINANI/AFP via Getty Images)

Les autorités devraient libérer les membres de l’opposition détenus à tort, et respecter le droit à la liberté de réunion

Alors que le président de la Guinée, Alpha Condé, se prépare à prêter serment pour un troisième mandat controversé le 15 décembre, des dizaines de leaders de l’opposition, de partisans et d’autres personnes perçues comme proches de l’opposition sont emprisonnés, faisant l’objet d’accusations qui semblent être motivées par des raisons politiques.

Lire

RUSAL achève avec succès l’enregistrement international du port de Taressa

25 novembre 2020 à 18 06 30 113011

Conakry, 25 novembre 2020– RUSAL, l’un des plus grands producteurs d’aluminium au monde annonce l’achèvement réussi de l’enregistrement international de son port minier de Taressa dans le système GISIS (Global Shipping Integrated Information System) de l’Organisation Maritime Internationale (IMO) et se voit attribuer un numéro d’identification unique IMO (GNPMT-001).

Lire

Crise politique en Guinée : le GOHA salue la position du président Emmanuel Macron

21 novembre 2020 à 15 03 42 114211

Chérif Mohamed Abdallah, président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Le Président Emmanuel Macron admet qu’Alpha Condé a organisé le changement de Constitution dans le seul but de se maintenir au pouvoir. À travers lui, son pays reconnaît la gravité de la situation en Guinée. En tant que président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), en tant que membre du front national pour la défense de la constitution (FNDC), en tant que membre de l’alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD), je salue cette position du président français.

Lire

Macron contre le 3ème mandat d’Alpha Condé : « c’est un plus dans le combat que nous menons » (Jacques Gbonimy)

21 novembre 2020 à 15 03 22 112211

Jacques Gbonimy, président de l’UPG

Les réactions se multiplient au sein de la classe politique guinéenne, suite à l’interview du président français publiée hier, vendredi 20 novembre 2020, par Jeune Afrique. Une sortie médiatique dans laquelle Emmanuel Macron a exprimé son opposition à la décision de son homologue guinéen de changer la constitution pour se maintenir au pouvoir.

Lire

Crise politique en Guinée : Sébastien NADOT appelle la France à soutenir la démocratie contre la dérive autoritaire

20 novembre 2020 à 22 10 31 113111

Sébastien NADOT, député de Haute-Garonne

Opposé à un troisième mandat du président Alpha Condé comme des milliers d’autres  Guinéens et étrangers, le député français Sébastien NADOT, a réagi à la sortie du président Emmanuel Macron, qui s’est montré également contre la décision de son homologue guinéen de s’accrocher au pouvoir. L’élu de Haute-Garonne salue vivement les propos du président français dans l’interview qu’il a accordée au journal Jeune Afrique, et invite son pays à soutenir maintenant la démocratie guinéenne contre la dérive autoritaire du régime.

Lire

Violences post-électorales en Guinée : Human Rights Watch dénonce l’usage d’une « force excessive » contre les citoyens

19 novembre 2020 à 13 01 22 112211

Des policiers arrêtent un homme lors d’une manifestation contre le projet de 3ème mandat d’Alpha Condé, à Conakry

Dans un rapport publié ce jeudi, 19 novembre 2020, Human Rights Watch a dénoncé l’usage d’une « force excessive » par les forces de sécurité lors des violences qui ont éclaté en Guinée, au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. L’organisation internationale de défense des droits de l’homme indique que  « les actions brutales menées contre des manifestants et d’autres personnes à Conakry se sont inscrites dans un contexte de répression généralisée qui a fragilisé la crédibilité des élections ». Elle a appelé l’Etat guinéen à « maitriser les forces de sécurité, enquêter sur les individus impliqués dans des exactions et les sanctionner ».

Lire

Armistice : la France et la Guinée célèbrent la fin de la Grande Guerre à Conakry

11 novembre 2020 à 18 06 54 115411

Le 102ème anniversaire de l’armistice, signé le 11 novembre 1918 (ce qui a mis un terme à la Première Guerre mondiale), a été célébré ce mercredi, 11 novembre 2020, en France et dans les représentations diplomatiques du pays dans le monde. En Guinée, la cérémonie commémorative de cette date historique, qui marque la victoire des Alliés sur l’Allemagne, a eu lieu comme d’habitude au cimetière de Boulbinet, à Kaloum.

Lire

Etats-Unis : résultats des élections présidentielles de 3 novembre 2020

7 novembre 2020 à 10 10 14 111411

Alors que Trump et Biden concourent pour remporter 270 votes électoraux, la victoire du président Trump ou de l’ancien vice-président Joe Biden dépend des principaux États du champ de bataille. Les votes sont présentement comptés en Géorgie, Pennsylvanie, Arizona, Caroline du Nord, Nevada et dans d’autres États.

Lire

Comment éviter un conflit post-électoral en Guinée ? Le Chargé d’Affaires des Etats-Unis à la mosquée Fayçal de Conakry

6 novembre 2020 à 4 04 40 114011

Communiqué : Le Chargé d’Affaires par intérim de l’Ambassade des Etats-Unis, Steven Koutsis a rendu visite le 5 novembre au Grand Imam de la mosquée Fayçal de Conakry à qui il a réitéré le soutien des Etats-Unis en faveur de la liberté de religion, de la liberté de rassemblement pacifique, et du dialogue inclusif. Le Grand Imam El-Hadj Mamadou Saliou Camara, un ancien bénéficiaire du programme des visiteurs internationaux IVLP du Département d’Etat américain, a mis l’opportunité à profit pour expliquer comment il oeuvre pour encourager l’engagement non violent et le dialogue inter-religieux. Il a aussi souligné les efforts fournis par lui et ses collaborateurs dans la promotion de la paix au sein de l’ensemble des populations guinéennes, et a réaffirmé son désir de continuer à oeuvrer aux côtés des Etats-Unis pour le renforcement de la paix.

Lire

Crise politique en Guinée : voici une déclaration de l’Union européenne

30 septembre 2020 à 21 09 04 09049

À l’approche de l’échéance électorale du 18 octobre prochain, l’UE partage les inquiétudes déjà exprimées par les acteurs régionaux et internationaux quant aux conditions dans lesquelles elle se prépare.

L’UE déplore les violences et affrontements survenus dans le contexte électoral de mars 2020 qui ont fait plusieurs victimes et appelle les autorités à mener des enquêtes indépendantes et approfondies afin d’en poursuivre les auteurs. L’UE appelle au respect des libertés publiques, notamment le droit pour chaque citoyen de manifester pacifiquement, dans le cadre prévu par la loi, sans être inquiété, et d’exprimer des opinions politiques sans être arrêté ou emprisonné. Suite à la validation des candidatures par la Cour constitutionnelle le 9 septembre 2020, il est désormais impératif que les autorités et institutions guinéennes compétentes garantissent un processus électoral impartial, transparent, inclusif et équitable, emportant l’adhésion des citoyens et assurant un scrutin aux résultats crédibles et acceptés par tous.

Lire