Justice : le taxi-motard, la passagère et les six millions GNF au tribunal de Dixinn

6 avril 2020 à 16 04 49 04494

Le taxi-motard Abdoulaye Diallo, âgé de 26 ans, est accusé d’avoir tenté de voler, en janvier 2020, une importante somme d’argent à une de ses passagères, en la personne de Kadiatou Camara. Après une rude bagarre sur la moto, la demoiselle est parvenue à faire tomber Abdoulaye Diallo, aussitôt maîtrisé par la foule et déposé au commissariat. Après avoir comparu au tribunal correctionnel de Dixinn, le taxi-motard a été reconnu coupable ce lundi, 6 avril 2020, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Koundara : des gendarmes accusés d’exactions sur des citoyens

6 avril 2020 à 16 04 41 04414

Les accusations contre les forces de sécurité se multiplient depuis l’instauration d’un couvre-feu nocturne en Guinée. Une décision prise par le président de la République dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus dans le pays. Après Conakry et Dubréka, c’est à Koundara où des citoyens se plaignent d’exactions perpétrées par des agents de sécurité.

Lire

Guinée : le FNDC ne doit pas mourir comme la constitution

6 avril 2020 à 10 10 34 04344

Comme son nom l’indique, FNDC s’était fixé pour objectif la défense de la constitution de mai 2010. Avec la tenue du référendum le 22 mars dernier et les résultats provisoires proclamés par la CENI, le mouvement n’a pas atteint son principal objectif : sauver la constitution. Mais cela ne veut pas dire qu’il a échoué. Loin de là. Il a même réussi un exploit. Dans un contexte de division politico-ethnique, réussir à fédérer tous les membres de ce mouvement est en soi un véritable exploit.

Lire

Lutte contre le Covid 19 en Guinée : ce que l’UPG demande aux autorités

5 avril 2020 à 15 03 42 04424

Jacques Gbonimy, président du parti UPG

Déclaration : Le Bureau Politique de l’Union pour le Progrès de la Guinée, conscient de la dangerosité du Covid 19, fait siennes toutes les mesures barrières prises ici et là par les autorités compétentes. Il félicite et encourage tous les cadres qui s’emploient jour et nuit à lutter contre la propagation de cette pandémie du siècle.

Lire

Coup d’Etat du 3 avril 1984 ou la fin du goulag guinéen « Camp Boiro »

5 avril 2020 à 13 01 20 04204

Déclaration : Le 03 AVRIL 1984 marque la fin des exterminations sous SEKOU TOURE et le début d’une liberté véritable pour les populations guinéennes. Impossible d’oublier cette date car elle rappelle l’ouverture du Goulag guinéen après 23 ans d’horreur, de tortures, de destruction humaine, de traîtrise, de mensonges, de soif de sang, d’envie de sacrifices humains pour préserver un pouvoir qui était pourtant voué à s’arrêter un jour. Le mal fait à notre pays par Sékou TOURE ne pourra jamais être évalué, tant les conséquences sont incalculables.

Lire

L’AN UN du FNDC : le message du Comité de Pilotage

5 avril 2020 à 12 12 20 04204

Ce 03 avril 2020 marque la date anniversaire du lancement du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Créé le 03 avril 2019, ce vaste mouvement citoyen a pour seul objectif de préserver et de consolider les fragiles acquis de notre jeune démocratie menacée par l’ambition de M. Alpha CONDE qui a décidé de se maintenir au pouvoir à vie, au-delà de ses deux mandats et en violation de la Constitution.

Lire

Poste de chef de file de l’opposition, véritable cadeau empoisonné

5 avril 2020 à 8 08 32 04324

Cellou Dalein Diallo et Mamadou Sylla

Quand on voit les résultats provisoires des élections législatives, on se rend compte que le boycott de ces élections par l’opposition la plus représentative a eu tout son pesant d’or. En effet, lorsque le parti qui a obtenu le plus grand nombre de sièges n’a que 4, contre 37 lors des élections de 2013, on voit bien que désormais le RPG est seul maître à bord. Et pourtant, le boycott de ces élections par les principaux partis de l’opposition avait fait rêver certains petits partis qui voyaient leur président comme nouveau chef de file de l’opposition. Beaucoup ont déchanté.

Lire

Double scrutin du 22 mars : « ces élections doivent être annulées » (UGDD)

4 avril 2020 à 18 06 16 04164

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Alors que la Cour Constitutionnelle a validé le référendum contesté du 22 mars 2020 et devrait en faire de même en ce qui concerne les élections législatives organisées le même jour, l’opposition guinéenne continue de contester ce double scrutin. C’est le cas de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD), parti membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire

Kankan : le maire Kolofon présente des excuses aux conseillers qui l’accusent de gestion opaque

4 avril 2020 à 14 02 20 04204

Les conseillers communaux qui s’étaient retirés en bloc de la gestion de la mairie de Kankan depuis près d’un mois, en dénonçant la gestion dictatoriale et opaque du maire, Mory Kolofon Diakité, ont repris service. Selon nos informations, c’est l’intervention du gouverneur de la région, le Général Mohamed Gharé, qui a permis de désamorcer la situation. C’était à l’occasion d’une réunion à hui clos, tenue en début de semaine dans les locaux du bloc administratif préfectoral, a appris Guineematin.com à travers son correspondant.

Lire

Le FNDC Mamou offre des kits sanitaires : « nous sommes sur tous les fronts pour libérer ce pays »

4 avril 2020 à 13 01 15 04154

Les initiatives pour la prévention du coronavirus se multiplient en Guinée alors que la maladie ne cesse de gagner du terrain. C’est pour freiner sa propagation que la coordination régionale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Mamou a offert des kits de lavage des mains et d’autres produits désinfectants à certains lieux publics de la ville carrefour. La remise de ce don a eu lieu hier, vendredi 03 avril 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Validation de la nouvelle constitution : « ce sont des institutions phagocytées par Alpha Condé »

4 avril 2020 à 11 11 33 04334

Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

La validation du controversé référendum constitutionnel du 22 mars dernier suscite des réactions d’indignation des politiciens membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), interrogé à ce sujet hier, vendredi 3 avril 2020, quelques heures après la publication de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, dénonce des institutions phagocytées par le président Alpha Condé.

Lire

Violences de N’zérékoré, FNDC, coordinations régionales… Bogola HABA à Guineematin

4 avril 2020 à 11 11 21 04214

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Les affrontements meurtriers survenus à N’zérékoré en marge du contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier suivis de nombreuses arrestations préoccupent les ressortissants de la Guinée forestière. De nombreux observateurs ont dénoncé le parti pris dans les enquêtes menées sur le terrain. C’est le cas de Kéamou Bogola Haba, président d’honneur du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD) et membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire

COVID 19 : 28 personnes en quarantaine à Labé, la recherche des contacts se poursuit

4 avril 2020 à 11 11 05 04054

Suite à la détection d’un cas positif de Coronavirus à Labé, les autorités sanitaires se sont attelées à l’identification des contacts. Un premier lot de 28 personnes ayant eu des contacts directs avec le malade a été recensé. Ces personnes seront immobilisées et suivies pendant 14 jours, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la préfecture.

Lire

Violences lors du double scrutin : des policiers accusés d’avoir versé de l’eau chaude sur une fillette de 4 ans à Kiroti

4 avril 2020 à 8 08 22 04224

Les violences meurtrières du dimanche dernier, 22 mars 2020, (jour du double scrutin législatif et référendaire en Guinée) n’ont visiblement pas fini de livrer toutes leurs horreurs. Lors de cette journée électorale particulièrement violente à Conakry, une fillette de 4 ans a été prise à partie par les forces de l’ordre à Kiroti, dans la commune de Ratoma.

Lire

Tobolon (Dubréka) : un comité de veille mis en place pour endiguer les violences à relent ethnique

4 avril 2020 à 8 08 07 04074

Le très controversé scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier a coûté la vie à plusieurs guinéens et fait d’importants dégâts matériels. C’est dans ce déchaînement de violences que des affrontements à relent communautaire se sont produits le dimanche et les jours suivants au quartier Tobolon, dans la préfecture de Dubréka. Plusieurs blessés et des dégâts matériels importants ont été enregistrés de part et d’autre. Grâce à de nombreuses médiations, un comité de veille a été installé et le calme est revenu sur les lieux.

Lire

Validation du référendum par la Cour constitutionnelle : réaction du Dr Faya Millimouno

3 avril 2020 à 18 06 27 04274

Dr Faya Millimono, président du BL

Comme annoncé précédemment, la Cour Constitutionnel de Guinée a rendu son arrêt sur les résultats définitifs du contesté référendum du 22 mars 2020. Elle a validé le scrutin ce vendredi, 3 avril 2020, en revoyant à la baisse les chiffres des résultats provisoires, avec une victoire du Oui à 89,76%. Pour Dr Faya Millimouno, leader du Bloc Libéral et membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), cet arrêt est un « non événement ».

Lire

Bah Oury sur la validation de la nouvelle constitution : « cela ouvre une brèche à la déstabilisation »

3 avril 2020 à 17 05 21 04214

Bah Oury, président du parti UDD

Comme annoncé précédemment, la Cour Constitutionnelle a validé ce vendredi, 03 avril 2020, les résultats du référendum contesté du 22 mars dernier. La juridiction supérieure a réajusté légèrement les résultats provisoires proclamés par la CENI, en donnant le OUI à la nouvelle constitution largement vainqueur avec 89, 76% des voix.

Lire

Coup d’Etat militaire du 03 avril 1984 : les souvenirs du journaliste Boubacar Yacine Diallo

3 avril 2020 à 16 04 15 04154

Boubacar Yacine Diallo, ancien président du Conseil National de la Communication et ancien ministre

Le 03 avril 1984 constitue un tournant décisif dans l’histoire de la Guinée avec la prise du pouvoir l’armée, après 26 ans de règne sans partage du PDG-RDA dirigé par Sékou Touré. Le Colonel Lansana Conté, à la tête d’un groupe de miliaires, va prendre le pouvoir et mettre fin au régime du parti unique et redonner espoir aux Guinéens, fortement éprouvés par le régime du responsable suprême de la Révolution.

Lire