Décrets : Alpha Bacar Barry, Guillaume Hawing, Mory Condé et Bernard Gomou entrent au Gouvernement

28 octobre 2021 à 0 12 40 104010

Colonel Mamadi Doumbouya, président du CNRD et de la Transition


Dans les décrets de ce mercredi, ce sont les départements de l’Enseignement technique et professionnel, de l’Enseignement pré universitaire et de l’Alphabétisation, de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, ainsi que du Commerce, qui ont été concernés. Et le président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya et son Premier ministre, Mohamed Béavogui ont choisi Alpha Bacar Barry, Guillaume Hawing, Mory Condé et Bernard Gomou.

Lire

Enseignement, décentralisation, commerce : 4 autres ministres nommés par le colonel Doumbouya

28 octobre 2021 à 0 12 07 100710

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition

Les noms de quatre autres membres du gouvernement de la transition viennent de tomber. Dans une série de décrets publiés cette nuit à la télévision nationale, le colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition a nommé les ministres de l’enseignement pré-universitaire, de l’enseignement technique, de l’administration du territoire et du commerce.

Lire

Les membres de CTPPG en colère : « on nous a retiré notre domaine dans la fausseté »

27 octobre 2021 à 18 06 55 105510

Les membres de la coopérative des transporteurs des produits pétroliers de Guinée (CTPPG) sont en colère. Ces anciens travailleurs de l’office national des hydrocarbures (ONAH) ont manifesté ce mercredi, 27 octobre 2021, pour protester contre la « vente » de leur domaine, situé à Tombo, dans la commune de Kaloum. Ils demandent aux nouvelles autorités guinéennes de les rétablir dans leurs droits, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Mamadama Souaré, présidente des femmes de la coopérative

C’est sur le domaine en question que ces citoyens ont manifesté. Ils se sont rassemblés là pour protester contre ce qu’ils qualifient de « vente illégale » de leur terrain et la destruction de leurs installations. « Nous sommes sortis aujourd’hui pour interpeller les nouvelles autorités du pays sur notre situation. On nous a retiré notre domaine dans la fausseté. On a saccagé notre cuve, nos hangars, notre bureau qui étaient là, sans qu’on ne bénéficie de rien en retour. Nous (les membres de la coopérative) étions tous employés de l’ONAH.

C’est à l’arrivée du président Lansana Conté que cet office a été fermé. Mais comme ce sont des transporteurs des produits pétroliers qui y travaillaient, nous nous sommes constitués en deux coopératives. Une à Matam et l’autre à Tombo ici. Nous qui sommes restés à Tombo, le président nous a donné quatre camions citernes et ce domaine pour continuer à travailler ici après notre retraite. Un beau jour, nous avons vu des gens qui seraient venus du patrimoine bâti public venir nous dire de libérer le domaine sans délai. Mais on n’a pas bougé, on est restés sur place.

Un autre jour, ils sont revenus nous dire que le ministre de l’habitat nous demande de partir. Nos collègues sont partis au ministère, mais ils n’ont pas été reçus par le ministre. Nous sommes restés dans cette situation-là. Ce n’est qu’en 2020, lors de la campagne présidentielle passée, que des gendarmes sont venus détruire toutes nos installations. Ce jour, on a été brutalisés, gazés et certains parmi nous ont été même emprisonnés », a indiqué Mamadama Souaré, présidente des femmes de la coopérative des transporteurs des produits pétroliers de Guinée.

Depuis ces incidents, la situation était calme. Mais récemment, les membres de la coopérative ont appris que le domaine a été vendu à l’homme d’affaires, Antonio Souaré. « Avant-hier, lundi, un monsieur est venu réclamer ici, en disant que c’est la propriété de Antonio Souaré. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous avons décidé de nous faire entendre. Ce sont des pères et des mères de familles sans espoir qui évoluent dans cette coopérative. Nous invitons le président Mamadi Doumbouya à nous aider à sécuriser ce domaine. Ce domaine nous a été donné par pitié par le feu président Lansana Conté », a dit Mamadama Souaré.

Elhadj Daouda Kalissa, président de la coopérative CTPPG

En plus de la restitution de leur domaine, Elhadj Daouda Kalissa, le président de la coopérative des transporteurs des produits pétroliers de Guinée (CTPPG) indique que leur combat vise aussi à récupérer leurs biens saccagés et ceux emportés par la gendarmerie de Kaloum. « Moi, j’ai commencé à travailler pour ONAH depuis 1964. Quand le président Conté a fermé l’office, il a demandé aux anciens travailleurs de se constituer en coopérative pour ne pas rester comme ça. Ce qui fut fait et le président nous a remis quatre citernes sorties d’usine de 24.000 litres et une de 11.000 litres. On a travaillé pour rembourser l’équivalent de ces quatre camions.

Lorsque les gendarmes sont venus détruire ici, on avait 3500 litres de gasoil qui étaient dans notre cuve. Il y a le coffre-fort de la coopérative qui contenait 60 millions de francs qui a disparu ce jour. J’avais payé deux fus d’huile de moteur qui étaient sous le hangar. Il y avait cinq autres fus qui étaient dans notre magasin. Tout cela a été saccagé avec notre bureau par les hommes du colonel Tall, commandant de l’escadron N°1 de Kaloum. Aujourd’hui, comme le pouvoir a changé de main, nous demandons que justice soit faite. Que notre domaine, s’il est vendu, nous soit restitué, tout comme nos biens qui ont été saccagés et emportés par le colonel Tall », a sollicité M. Kalissa.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Lire

Yaya Sow aux travailleurs du ministère des Transports : « je n’ai aucun apriori sur personne, mais j’exigerai des résultats à chacun »

27 octobre 2021 à 18 06 32 103210

Yaya Sow, ministre des Infrastructures et des Transports

Dans l’après-midi de ce mercredi, 27 octobre 2021, le nouveau ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya Sow, a été installé dans ses nouvelles fonctions. Désormais, c’est lui qui tient les rênes de cet important département. D’ailleurs, il a fait part de son engagement à tout mettre en œuvre pour réussir sa mission. Et, aux cadres de son département, le ministre Yaya Sow a prévenu qu’il n’a de préjugé sur personne, mais il exigera des résultats à chacun, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Moustapha Barry : un jeune intellectuel confirmé et un modèle d’intégrité à soutenir pour le conseil national de transition

27 octobre 2021 à 18 06 09 100910

Moustapha Barry

Originaire de Fougoumba (dans la sous-préfecture de Ditinn, préfecture de Dalaba), Moustapha Barry est un ingénieur informaticien dévoué et très expérimenté. C’est également un patriote soucieux du devenir de la Guinée et des Guinéens, notamment des jeunes qui constituent plus de la moitié de cette population. Sa quête du savoir lui a permis, à travers plusieurs formations dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, de parcourir le monde (France, Inde, Emirates Arabe Unis, Tunisie, Chine…).

Lire

Ministère de l’information et de la communication : « chacun sera jugé à travers ses actes et ses résultats », prévient Rose Pola Pricemou

27 octobre 2021 à 17 05 50 105010

Rose Pola Pricemou, ministre de l’information et de la communication

Moins de 24 heures après sa nomination à la tête du ministère de l’information et de la communication, Rose Pola Pricemou, précédemment directrice générale du Bureau de Stratégies et de Développement au ministère en charge des investissements et des partenariats publics privés, a été installée dans l’après-midi de ce mercredi, 27 octobre 2021, dans ses nouvelles fonctions. La cérémonie d’installation a été présidée par le secrétaire général du gouvernement, en présence de plusieurs cadres du département de l’information et de la communication.

Lire

Promotion féminine et de l’enfance : les engagements de la nouvelle ministre, Aïcha Nanette Conté

27 octobre 2021 à 16 04 24 102410

Au lendemain de sa nomination, la nouvelle ministre de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables a pris fonctions ce mercredi, 27 octobre 2021. Aïcha Nanette Conté a été installée par le ministre secrétaire général du gouvernement, Abdourahmane Sikhé Camara, en présence de plusieurs membres du CNRD et du gouvernement. Elle a promis de s’investir en faveur de l’autonomisation des femmes et de l’épanouissement des enfants, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Djaka Sidibé installée à la tête du ministère de l’enseignement supérieur : « je m’efforcerai à accomplir ma mission avec humilité… »

27 octobre 2021 à 14 02 48 104810

Nommée hier, mardi 26 octobre 2021, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Djaka Sidibé, précédemment directrice générale de l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké, a été installée ce mercredi dans ses nouvelles fonctions. C’était à la faveur d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du gouvernement, en présence du ministre secrétaire général à la présidence de la république. Et, à sa prise de fonction, la nouvelle patronne du département de l’enseignement supérieur a exprimé son engagement et sa détermination à accomplir sa mission à la tête de ce ministère, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Conakry : Marie Madeleine Dioubaté, candidate à la présidentielle de 2015, lourdement condamnée

27 octobre 2021 à 13 01 40 104010

Marie Madeleine Dioubaté, candidate à l’élection présidentielle de 2015

Le tribunal de première instance de Dixinn a rendu ce mercredi, 27 octobre 2021, son verdict dans le procès de Marie-Madeleine Dioubaté, présidente du Parti des écologistes de Guinée. La candidate malheureuse à l’élection présidentielle de 2015 a été lourdement condamnée : elle écope de trois ans d’emprisonnement plus le paiement d’une importante somme d’argent, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans cette affaire, Marie Madeleine Dioubaté (qui réside en France) était poursuivie avec sa sœur, Nana Martine Dioubaté (qui réside à Bamako, en République du Mali) et deux autres personnes (Thierno Algassimou Diallo et Mamadou Lamarana Diallo, tous les deux résidant à Conakry). Ils ont été jugés pour abus de confiance et complicité d’abus de confiance portant sur un diamant d’une valeur de quarante-cinq millions (45 000 000) d’euros au préjudice de Djénabou Diallo, ménagère.

Cette dernière a ramassé le diamant en question, en bordure de mer, à Lambanyi, un quartier de la banlieue de Conakry. Par le biais de Thierno Algassimou Diallo et de Mamadou Lamarana Diallo, elle a remis la pierre précieuse à Nana Martine Dioubaté, qui l’a ensuite envoyée à sa sœur, Marie Madeleine Dioubaté, qui devait se charger de la vendre. Peu de temps après, la présidente du Parti des écologistes de Guinée a déclaré que le diamant a été volé en France.

Une version à laquelle ne croient pas Djéinabou Diallo et son avocat. C’est pourquoi, ils ont porté plainte contre les sœurs Dioubaté et les intermédiaires pour « abus de confiance et complicité d’abus de confiance ». Depuis l’ouverture du procès, le 26 mai 2021, Marie Madeleine Dioubaté et Nana Martine Dioubaté n’ont jamais daigné se présenter devant le tribunal de première instance de Dixinn pour livrer leur version des faits.

Et le tribunal a finalement rendu sa décision ce mercredi 27 octobre, en retenant les quatre prévenus dans les liens de la culpabilité. La juridiction a condamné par défaut Marie Madeleine Dioubaté et sa sœur à trois ans d’emprisonnement et à cinq millions de francs d’amende, décernant un mandat d’arrêt contre elles. Marie Madeleine Dioubaté est condamnée aussi au paiement à titre principal d’un montant de 45 000 000 d’euros, représentant la valeur du diamant détourné.

Les deux autres prévenus : Thierno Algassimou Diallo et Mamadou Lamarana Diallo (en détention respectivement depuis le 10 mai 2020 et depuis le 5 février 2021) ont écopé d’une peine de deux ans d’emprisonnement et le paiement d’une amende de deux millions de francs guinéens d’amende chacun. Le tribunal a également condamné solidairement les quatre prévenus au paiement d’un montant d’un milliard de franc guinéen à titre de dommages et intérêts à la plaignante, Djéinabou Diallo.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/ 664 413

Lire

Julien Yombouno, ministre de la Fonction publique : « notre feuille de route est énorme »

27 octobre 2021 à 12 12 55 105510

Julien Yombouno, nouveau ministre du Travail et de la Fonction Publique

Nommé lundi dernier par le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, Julien Yombouno a été installé hier, mardi 26 octobre 2021, à la tête du ministère du Travail et de la Fonction publique. La cérémonie de prise de fonctions du nouveau ministre a connu la présence du ministre secrétaire général du gouvernement, ainsi que des membres du gouvernement et du CNRD, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Lenteur et nombre des guinéens de l’étranger dans les nominations : pourquoi voir le mal partout ?

27 octobre 2021 à 10 10 54 105410

Mandian Sidibé

Par Mandian Sidibé : Loin de toute velléité ou intention pour la facilitation de la compréhension et/ou de faire l’apologie de l’Homme que les Guinéens, dans leur majorité écrasante, n’ont pas tardé de qualifier à la fois de libérateur et de Messie, il est tout de même du devoir national, d’observer et de faire observer les qualités exceptionnelles de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Colonel Laye Madi pour les intimes, dans l’exercice de ses nouvelles fonctions présidentielles, qualités le distinguant nettement des tout premiers dirigeants que le pays a connus.

L »homme qui a le mérite de poser et de faire poser des actes républicains inédits à la faveur de son tempérament de caméléon, sous le sceau de l’adage populaire « Qui va lentement mais sûrement », dans la plénitude de la lucidité, de la sérénité à nulles autres pareilles, est à respecter, à féliciter, à encourager et à accompagner.

Respectueux des valeurs démocratiques sur lesquelles se fondent aujourd’hui les États et les Nations crédibles sur la scène internationale, le Colonel Mamadi Doumbouya, se refuse à verser dans la précipitation, à lancer dans l’arène nationale pour la conquête du bonheur des Guinéens, un futur collaborateur dont il ignore les qualités morales, physiques, intellectuelles et professionnelles. D’où cette nouvelle manière, cette nouvelle méthode d’évaluation et de nomination des membres du Gouvernement et les hauts cadres appelés à servir la Nation via des décrets présidentiels. 

Dans cet exercice, rien n’est omis, du plus simple au plus général : la région naturelle, le genre, Guinéens de l’intérieur et Guinéens de l’étranger. Où est le crime ? Seuls les critères de compétences, de patriotisme et d’intégrité morale  comptent pour Son Excellence Monsieur le Président de la République dans ses choix d’hommes. Tout le reste n’est que futilité. 

Somme toute, évitons l’empressement, les critiques subjectives, la mauvaise foi et les mauvaises intentions. Acceptons courageusement d’enterrer nos égos pour faire éclore les nouvelles vertus correspondant à l’idéal de paix, de bonheur, de justice, de solidarité, de liberté vraie, de dignité et de grandeur d’âme que nous offre gracieusement et humblement Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya.

Mandian SIDIBE, Journaliste, Ancien Directeur Général de la radio « Planète FM »

Lire

Dr Morissanda Kouyaté, ministre des AE : « nous allons assumer le 28 septembre 1958 »

27 octobre 2021 à 10 10 49 104910

Dr Morisanda Kouyaté, ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégrité africaine et des guinéens de l’étranger

Au lendemain de sa nomination à la tête du ministère des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger, Dr Morissanda Kouyaté a pris fonctions. La cérémonie d’installation du nouveau ministre a eu lieu hier, mardi 26 octobre 2021, dans les locaux du département, en présence du ministre secrétaire général du gouvernement, des membres du gouvernement et du CNRD, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Ministère des Infrastructures et des Transports : qui est Yaya Sow, le nouveau ministre ?

27 octobre 2021 à 9 09 59 105910

Yaya Sow, nouveau ministre des Infrastructures et des Transports

Économiste de formation et diplomate, Yaya Sow a fait l’essentiel de sa carrière dans les Institutions de la CEDEAO, notamment au Secrétariat Exécutif à Lagos, transformé plus tard en Commission à Abuja au Nigeria. Il y a gravi tous les échelons à différents postes d’économiste comme chef de Section, Chef de Division Analyse Economique et comme Directeur, Ambassadeur, Représentant Résident de la CEDEAO auprès de la Commission Européenne et du Groupe des Etats ACP à Bruxelles, Belgique chargé de négocier l’Accord de Libre Echange entre l’Union Européenne et l’Afrique de l’Ouest dans une configuration géographique CEDEAO + MAURITANIE. 

Lire

Ministère de l’information et de la communication : qui est Rose Pola Pricemou, la nouvelle ministre ?

27 octobre 2021 à 8 08 28 102810

Mme Rose Pola Pricemou, ministre de l’information et de la communication

Dans un décret rendu public hier, mardi 26 octobre 2021, Rose Pola Pricemou, jusque-là directrice générale du bureau de stratégie développement au ministère des investissements et du partenariat public-privé, a été nommée ministre de l’information et de la communication. Ainsi, par cet acte du pouvoir central, elle fait son entrée dans le gouvernement de transition dirigé par le Premier ministre Mohamed Béavogui.

Lire

Enseignement supérieur, promotion féminine, information, Transports… Voici la liste des 4 nouveaux ministres

26 octobre 2021 à 22 10 35 103510

Dans la troisième série de décrets, publiés dans la soirée de ce mardi, 26 octobre 2021, le président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya, a nommé quatre autres ministres dans le gouvernement Mohamed Béavogui.

Sur les 25 annoncés dans l’ossature gouvernementale, onze sont déjà nommés (et un secrétaire général avec rang de ministre). Il reste donc au Colonel Mamadi Doumbouya et à son Premier ministre ; Mohamed Béavogui, 14 autres ministres et un secrétaire général pour tenir le premier conseil des ministres. 

Lire

Gouvernement de transition : 4 nouveaux ministres nommés par le colonel Mamadi Doumbouya

26 octobre 2021 à 22 10 22 102210

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition

Le président de la transition continue de dévoiler les noms des membres du gouvernement de Mohamed Béavogui. Dans une série de décrets publiés ce mardi soir, 26 octobre 2021, à la télévision nationale, le colonel Mamadi Doumbouya a nommé quatre nouveaux ministres. Parmi eux trois femmes, dont l’ancien directrice générale de l’institut supérieur des Mines et Géologie de Boké.

Lire

La coordination mandingue rassure l’émissaire du CNRD : « retournez dire à Doumbouya qu’il n’a rien à craindre »

26 octobre 2021 à 21 09 50 105010

La délégation du CNRD poursuit ses rencontres avec les coordinations régionales du pays. Après les coordinations de la Basse Guinée et de la Moyenne Guinée, les émissaires de la junte militaire au pouvoir ont rendu visite à la coordination de la Haute Guinée, ce mardi 26 octobre 2021. Ils sont allés véhiculer des messages d’apaisement, de réconciliation et d’unité, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Belgique : 4 responsables fédéraux quittent l’UFR pour grossir l’UFDG

26 octobre 2021 à 20 08 49 104910

C’est une mauvaise nouvelle pour Sidya Touré et son parti, l’UFR. Au moment où de belles opportunités politiques sont relancées, avec le putcsh du Colonel Mamadi Doumbouya, qui permet d’aller rapidemment à des élections locales, législatives et présidentielle, l’UFR (qui était déjà très mal en point) perd des responsables et militants.

Lire

Charlotte Daffé installée à la tête du Ministère de la pêche : « je mesure l’immensité de la tâche qui m’attend »

26 octobre 2021 à 20 08 34 103410

Moins de 24 heures après sa nomination à la tête du ministère de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime, Charlotte Daffé a pris fonction ce mardi, 25 octobre 2021, à la tête de ce département. La cérémonie de son installation a été présidée par le secrétaire général du gouvernement, Abdourahamane Sikhé Camara, en présence de plusieurs cadres de ce département régalien de l’économie guinéenne. La nouvelle ministre a assuré qu’elle mesure l’immensité de la tâche qui l’attend dans ses nouvelles fonctions, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Gestion opaque à la mairie de Ratoma ? Le vice-maire, Alpha Oumar Sacko, se défend et dénonce ses accusateurs

26 octobre 2021 à 18 06 24 102410

Accusé au même titre que le maire Issa Soumah de « gestion opaque » des fonds AFICCON (Agence de financement des communes de Conakry) et du projet d’aménagement et de vente de parcelles à Kobaya, Yattaya-Fossidet et Sonfonia (entre autres) situées sur le littoral, le 1er vice maire de la commune de Ratoma brise enfin le silence. Dans un entretien accordé à Guineematin.com hier, lundi 25 octobre 2021, Alpha Oumar Sacko (puisque c’est de lui qu’il s’agit) a réfuté les allégations portées contre lui par certains conseillers communaux et il a titillé ses accusateurs qu’il qualifie de « conseillers véreux ». Egalement, il dit être très disposé à affronter à visage découvert ses détracteurs pour éclairer la lanterne de l’opinion sur ces dossiers.

Lire