Incendie au marché central de Mamou : affrontement entre les forces de l’ordre et des jeunes en colère

21 décembre 2018 à 8 08 22 122212

Plusieurs magasins et leurs contenus ont été consumés par un incendie qui s’est déclaré peu avant 19 heures, dans la soirée d’hier, jeudi 20 décembre 2018, au marché central de Mamou, précisément au ‘’marché noir de la ville (lieu de vente de produits pétroliers dans des bidons)’’ situé au bord de la route nationale n°1. Selon des informations recueillies sur place par un correspondant local de Guineematin.com, il n’y a eu aucune perte en vie humaine ; mais, les dégâts matériels sont considérables.

Il a fallu du courage et un engagement inconditionnel des jeunes pour arriver à bout des flammes au milieu desquelles on entendait des explosions de bidons contenant des produits pétroliers (essence et gasoil en majorité). L’exercice n’a pas été facile ; mais, ces jeunes ont bravé sans protection, avec des seaux d’eau en mains, la chaleur étouffante qui se dégageait des flammes pour éteindre le feu et ainsi empêcher sa progression.

Dans une panique totale et à cours d’options, certains ont escaladé les toitures des boutiques et magasins qui se trouvent à côté de ceux en flammes. Avec des mains de maître, ils ont arraché les tôles alors que d’autres s’activaient à sortir les marchandises qui s’y trouvaient.

Pendant que le combat contre le feu était loin d’être gagné, des jeunes mécontents contre les sapeurs-pompiers qu’ils accusent d’inertie ont voulu s’attaquer au commissariat central de police qui se trouve à quelques mètres du lieu de l’incendie.

« Quand l’incendie a commencé, nous avons appelé les sapeurs-pompiers. Ils ont dit que leur citerne est en panne. Mais, c’est faux ! Ils ne veulent pas intervenir, c’est tout ! », a crié un jeune mécontent.

L’intervention rapide des agents de la CMIS et de la brigade mobile d’intervention n°12 a permis d’éviter le pire. Les agents ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les jeunes qui, de leur côté, jetaient des pierres et érigeaient des barricades par endroits.

Il s’en est suivi un jeu de cache-cache aux alentours du lieu de l’incendie, entre agents des forces de l’ordre et jeunes en colère. Jusqu’à tard la nuit, les agents et les jeunes protestataires jouaient au chat et à la souris dans le périmètre qui se trouve autour des magasins calcinés.

Finalement, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée dans cet incendie ; mais, selon certains citoyens, plusieurs personnes ont été blessées dans la bousculade qui a suivi l’intervention des forces de l’ordre pour disperser les jeunes mécontents.

Pour l’heure, on ignore l’origine de cet incendie et le nombre de magasins qui ont été touchés par les flammes. Cependant, certains citoyens parlent déjà d’un court-circuit alors que d’autres évoquent l’explosion d’un moteur comme étant la cause de ce drame.

A suivre !

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Read More

Alpha Condé à Labé : « d’ici 5 ans, la Guinée sera le pays le plus électrifié d’Afrique »

20 décembre 2018 à 17 05 47 124712
Le président Alpha Condé au stade régional de Labé

Comme annoncé précédemment, le président de la République a été a accueilli a Labé ce jeudi, 20 décembre 2018, pour procéder au lancement des travaux de bitumage de la voirie urbaine. C’est aux environs de 11 heures que le professeur Alpha Condé et sa suite ont atterri au stade El Saifoulaye Diallo de Labé, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est devant une foule nombreuse que le maire de la commune urbaine de Labé a souhaité la bienvenue au président et sa suite. Mamadou Aliou LALY Diallo s’est aussi félicité de cette initiative du gouvernement qui vise à désenclaver certaines parties du pays, dont Labé fait partie. Il a aussi rappelé au président de la République que si Labé bénéficie de 15 kilomètres de bitume, beaucoup d’autres infrastructures administratives sont aujourd’hui dans un état de délabrement poussé.

Prenant la parole, Alpha Condé a tout d’abord commencé par remercier la population de Labé et les sages du Foutah en particulier : « sages de Labé, populations de Labé, le Foutah a été toujours une terre d’accueil. Aujourd’hui, nous avons beaucoup de défis à relever. Nous avons la lutte contre le terrorisme, la lutte contre le changement climatique. Le Foutah est une région très religieuse. Ils savent que c’est Dieu qui donne le pouvoir à celui-là qu’il veut et il enlève quand il veut. Quand on croit en Dieu et on a confiance en soi, on n’a pas besoin de la violence. Pour preuve, la première République m’a condamné à mort par contumace. Tout le monde sait que j’ai gagné les élections présidentielles de 1993. Mais, j’ai dit que je ne veux pas gouverner des cimetières. Je suis venu pour travailler pour les hommes. Je vous donne une certitude, d’ici cinq ans, la Guinée sera le pays le plus électrifié de toute l’Afrique. Le train de la Guinée a démarré. Il n’est du pouvoir de personne de l’arrêter. Ceux qui ne longeront pas, resteront sur le quai ».

Il faut rappeler que selon Kerfala Camara KPC, PDG de l’entreprise adjutatrice de ce projet de bitumage de la voirie urbaine, la durée d’exécution des travaux est de 20 mois. Il promet aussi de respecter ce délai et faire ces travaux dans les normes.

Après Labé, Alpha Condé et sa suite se sont dirigés vers Pita où il procédera également au lancement des travaux de bitumage de 13 kilomètres dans la commune urbaine.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo, pour Guineematin.com

Read More

Stade régional de Labé : la visite d’Alpha Condé endeuillée par le décès du maire de Garambé

20 décembre 2018 à 17 05 39 123912

La visite du président de la République à Labé a été endeuillée ce jeudi, 20 décembre 2018, a appris Guineematin.com de ses correspondants locaux. A peine arrivé au stade régional Elhadj Saïfoulaye Diallo de Labé, Elhadj Tafsir Sow, maire de la commune rurale de Garambé, est tombé et y a rendu l’âme.

Selon les services de l’hôpital régional, c’est un corps sans vie qui y a été déposé. Elhadj Tafsir Sow, le défunt, était, outre ses fonctions de maire, président de la chambre d’agriculture de la région administrative de Labé. Son inhumation est prévue demain, vendredi 21 décembre 2018, à 15 heures, dans son district, Seghein, commune rurale de Garambé, située à 10 kilomètres au Sud de Labé.

A préciser que cette mort subite du président de la commune rurale de Garambé n’a pour le moment eu aucune influence sur le déroulement des activités du président Alpha Condé (que le défunt était allé accueillir au stade comme tous les autres élus locaux qui ont effectué le déplacement du stade). En tous les cas, le chef de l’Etat guinéen ne s’est encore pas rendu à la morgue de l’hôpital de Labé où se trouve le corps sans vie du septuagénaire, encore moins dans la famille du défunt. Le professeur Alpha Condé a plutôt continué son programme normal dans la joie (comme si de rien n’était) et il se trouve déjà dans la préfecture de Pita.

Paix à l’âme de feu Elhadj Tafsir Sow, amine !

Read More

Labé : le stade Elhadj Saïfoulaye prêt à accueillir Alpha Condé

20 décembre 2018 à 9 09 23 122312

En prélude à l’arrivée du président Alpha Condé à Labé, le stade de la ville où le chef de l’Etat sera accueilli a fait sa toilette. Tout est mis en place pour que la réception se passe dans les meilleures conditions, a constaté un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Depuis quelques jours, la commission d’organisation de la réception du président de la République à Labé est à pied d’œuvre pour que l’événement soit une réussite. Au stade régional Elhadj Saïfoulaye Diallo où la cérémonie aura lieu, la loge officielle est prête. Deux tentes ont également été installées pour accueillir d’autres invités.

Pour réduire la poussière, un camion-citerne a arrosé les lieux tôt ce matin. Des agents de sécurité venus de toutes les unités de la ville ont été déployés en grand nombre sur place. Le tricolore national flotte partout dans ce stade et aux alentours.

Pour la mobilisation, les autorités préfectorales de Labé, à travers un communiqué lu sur les antennes des différents médias locaux, ont invité les citoyens à sortir massivement pour réserver un accueil chaleureux au président de la République, Alpha Condé.

A rappeler que le chef de l’Etat guinéen se rend à Labé, la ville d’origine de son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, pour procéder au lancement officiel des travaux de bitumage de 15 kilomètres des voiries de la ville.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Read More

Labé : un conseiller communal dans la rue contre un membre du gouvernement (avec vidéo)

20 décembre 2018 à 9 09 15 121512

Plusieurs jeunes responsables, militants et sympathisants de l’UFDG ont manifesté à Labé, dans la matinée d’hier, mercredi, contre des propos tenus par le ministre guinéen de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) sur les antennes de GPP FM Foutah, une radio privée locale, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Venu à Labé dans le cadre de la réception du président Alpha Condé, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) accompagné de certains hauts cadres de son parti a répondu, dans la matinée de ce mercredi, 19 décembre 2018, à une invitation de la radio privée locale, GPP FM Foutah.
A cette occasion, répondant à une question d’un des animateurs de l’émission GRAND DEBAT, le ministre Moucatar DIALLO est largement revenu sur les raisons et les circonstances qui ont provoqué la rupture brutale entre lui et le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Elhadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO.

Reconnaissant qu’il occupait à l’Assemblée Nationale un siège de l’UFDG, il s’est exercé à expliquer que ses propositions ne retenaient plus l’attention des cadres et responsables de la principale formation politique de l’opposition guinéenne. Il aurait alors préféré prendre le large pour éviter d’être simple figurant au sein du groupe parlementaire LES LIBÉRAUX DÉMOCRATES.

Non sans avoir rappelé sa contribution de qualité dans le combat qu’a mené l’opposition guinéenne ces derniers temps.

Il semble aussi qu’au cours de la même émission, le ministre Mouctar DIALLO s’est prononcé sur la situation actuelle de l’axe, dans la commune de Ratoma, en se réfugiant derrière les arguments du gouvernement pour exprimer ses sentiments de satisfaction : accalmie, sécurité et confiance de la population concernée.

Apparemment, rien de grave n’a été dit par l’invité dans cette émission. Mais, tout le monde a été surpris par cette manifestation des jeunes proches de l’UFDG qui voulaient en découdre avec Mouctar Diallo, ancien allié d’Elhadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO.

La participation d’un membre de la nouvelle équipe du conseil communal de Labé à ce mouvement d’humeur donne à réfléchir et fait dire aux responsables des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) que cette manifestation a été commanditée et financée par le député uninominal, Honorable Mamadou Cellou Baldé à hauteur de 2 millions de francs guinéens.

Le parlementaire mis en cause a catégoriquement nié les faits qui lui sont reprochés et a déclaré se réserver le droit de porter plainte contre le vice-président des NFD, Macka Baldé pour diffamation.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Contacts : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Read More

Manifestation contre Mouctar Diallo à Labé : son parti accuse le député Cellou Baldé

19 décembre 2018 à 19 07 08 120812

Le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a réagi à la manifestation enregistrée ce mercredi, 19 décembre 2018, à Labé, contre le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo. La formation politique dirigée par le jeune ministre accuse le député de Labé, Cellou Baldé, d’être à l’origine de ce mouvement, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Peu après la manifestation survenue devant les locaux de la radio GPP FM où Mouctar Diallo était en émission, le vice-président de son parti, les NFD, Macka Baldé, s’est exprimé sur la question. Selon lui, c’est le député uninominal de Labé, l’honorable Cellou Baldé, qui a payé des jeunes pour faire ce mouvement de protestation. « Ce que le ministre Mouctar Diallo a dit dans l’émission de la radio GPP, ça n’a pas plu à certains éléments de l’UFDG qui cherchent à démobiliser les citoyens par rapport à la visite du président de la République qui est attendu demain jeudi à Labé. Des jeunes sont venus me dire qu’ils ont reçu leur part des 2 millions de francs que Cellou Baldé aurait donné pour protester après l’émission dans laquelle le ministre de la jeunesse est passé. Cette situation est vraiment déplorable », a déclaré le vice-président des NFD, interrogé par un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Egalement interrogé sur la question, le député de Labé a dénoncé des allégations mensongères, annonçant une éventuelle plainte contre le responsable des NFD qui a porté ces accusations contre sa personne. « Ce sont des accusations fortuites et gratuites. C’est irresponsable de la part des responsables des NFD. Je me réserve le droit de porter plainte contre celui qui a porté ces accusations contre ma personne pour qu’il brandisse des preuves comme quoi, j’ai payé des jeunes pour manifester », a réagi l’honorable Cellou Baldé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Read More

Garambé (Labé) : un accident de la circulation fait 3 morts et un blessé

17 décembre 2018 à 20 08 09 120912

Un grave accident de la circulation s’est produit ce lundi, 17 décembre 2018 dans la sous-préfecture de Garambé relevant de la préfecture de Labé. Trois personnes ont péri dans l’accident et une autre a été blessée, a appris un correspondant de Guineematin.com à Labé.

L’accident est survenu dans la matinée de ce lundi à Ley-Depol, une localité de la sous-préfecture de Garambé. Ce sont deux motos, transportant chacune deux personnes, qui sont entrées en collision. « Le bilan provisoire de cet accident est de trois morts et un blessé grave admis à l’hôpital régional de Labé. Selon le constat, l’excès de vitesse est la cause principale de l’accident », explique Margis chef Youssouf Théa de la compagnie de sécurité routière de Labé.

Selon Dr Sékou Bah du service traumatologie de l’hôpital régional de Labé, ce sont deux corps et deux blessés qui ont été reçus dans le centre hospitalier. Une troisième personne est décédée à l’hôpital alors qu’elle était en réanimation.

Cet accident intervient quelques heures après une autre collision entre deux motos survenue dans la nuit à dimanche et qui a coûté la vie à une jeune dans la commune urbaine de Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Read More

Visite d’Alpha Condé à Labé : le député Cellou Baldé met en garde « les démagogues »

17 décembre 2018 à 19 07 23 122312

Le président Alpha Condé, après une tournée marathon en Haute Guinée et en Forêt, s’apprête à se rendre à Labé. Cette visite, prévue ce mercredi 19 décembre, n’est pas du goût du député uninominal de Labé. Cellou Baldé met en gare « les démagogues » qui veulent forcer la main aux citoyens dans le cade de l’accueil à réserver du chef de l’Etats, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Hon. Cellou Baldé

Parlant des travaux sur la voirie urbaine, le député uninominal de Labé a dit que « c’est une initiative salutaire, il vaut mieux tard que jamais. Mais, on ne pensait pas que c’est maintenant, après huit ans… On pensait que Monsieur Alpha Condé allait penser à Labé. Le développement de Labé est un droit pour Labé ».

Toutefois, ce proche de Cellou Dalein, chef de l’opposition, met en garde contre toute récupération politique de cet acte. « Ce que je vais rappeler aux autorités à tous les niveaux, c’est de sortir de la démagogie et de ne pas exiger des populations de Labé et environs qu’il y ait une mobilisation, de faire monter des vieilles personnes à bord des camions en provenance des villages. J’attire l’attention des citoyens que la réception n’est pas un devoir. Alpha condé qui fait des tournées aujourd’hui dans les préfectures, c’est un président pour lequel nous ne sommes pas contents. Tu reçois, tu organises une réception, tu fais des ovations pour quelqu’un dont tu n’es pas content des œuvres. Nous ne sommes pas contents d’Alpha Condé », a lancé Cellou Baldé.

A noter que le président Alpha Condé est attendu à Labé pour le lancement des travaux de bitumage de 15 Kilomètres de la voirie urbaine. Il reste à savoir si cette sortie médiatique du député va avoir un écho favorable sur la mobilisation des citoyens pour accueillir Alpha Condé.

En tous les cas, cette sortie vient prendre le contre-pied de celle du maire de la commune urbaine le weekend dernier. Aliou Laly Diallo, également de l’UFDG, avait invité les citoyens à sortir massivement pour accueillir Alpha Condé « qui vient à Labé en tant que président de la République et non le président d’un parti ».

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Read More

Labé : des bacheliers orientés à l’ENI réclament des diplômes de licence

14 décembre 2018 à 13 01 12 121212

Plusieurs élèves-maîtres de l’ENI de Labé étaient dans la rue hier, jeudi 13 décembre 2018. Ils manifestaient pour exiger des diplômes de licence en lieu et place du BTS qui leur est proposé, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Les manifestants sont tous des bacheliers qui ont été orientés par l’Etat à l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de Labé. Ils sont en fin de cycle et ne veulent pas recevoir un diplôme de BTS. Les étudiants réclament un diplôme de licence à l’image des autres bacheliers orientés dans les institutions d’enseignement supérieur.

Après un mouvement de colère caractérisé par quelques jets de pierres qui n’ont pas fait de dégâts, les manifestants sont allés à la Préfecture pour déposer une plateforme revendicative. Le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, leur a demandé de déléguer quelques-uns d’entre eux pour aller discuter avec les autorités sur la question.

En attendant, les étudiants ont décidé de bouder les cours et de rester à la maison.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Read More

Labé : le corps d’un nouveau découvert à Tata 1, sa mère indexée

10 décembre 2018 à 17 05 47 124712

Les citoyens du quartier de Tata1, dans la commune urbaine de Labé, se sont réveillés hier dimanche, 9 décembre 2018, dans la stupeur. Une femme, du nom de Mariama Ciré Barry, aurait donné la mort à son nouveau né, retrouvé enfoui dans un récipient, rapporte l’un des correspondants de Guinematin.com basé dans la préfecture.

Read More

Koubia : en voulant tuer un serpent, Aliou Baldé se donne lui-même la mort

10 décembre 2018 à 12 12 27 122712

Un drame assez étonnant s’est produit hier dimanche, 09 décembre 2018 dans la commune urbaine de Koubia. Un homme s’est donné la mort alors qu’il tentait de tuer un serpent à l’aide de son fusil. La victime a ouvert involontairement le feu sur elle et a succombé à ses blessures, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Koubia.

Read More

Mamou : un nouveau-né abandonné devant une maison à Kimbely

8 décembre 2018 à 19 07 39 123912

Dans la nuit du vendredi à ce samedi, 08 décembre 2018, un nouveau-né a été abandonné dans une concession à Kimbely, un quartier situé au sud dans la commune urbaine de Mamou. Ce bébé de sexe féminin n’avait pas encore bénéficié du premier bain. Il a été déposé sur une serpillière à la terrasse d’une maison,

Read More

Accident à Ouré-kaba (Mamou) : un blessé grave et plusieurs vaches mortes

7 décembre 2018 à 21 09 17 121712

Comme annoncé précédemment, un camion remorque transportant des bœufs s’est renversé ce vendredi, 07 décembre 2018, à Kansa, un district relevant de la sous-préfecture de Ouré-Kaba sur la route nationale Mamou-Faranah. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, mais plusieurs vaches y ont trouvé la mort

Read More

Accident de Sèrè (Mamou) : le bilan s’alourdit!

7 décembre 2018 à 15 03 59 125912

Le bilan du tragique accident de la circulation survenu hier jeudi, 06 décembre 2018 au PK 10 dans le quartier Sèrè (à la sortie de la commune urbaine de Mamou) sur la route nationale Mamou-Dabola, s’est alourdi.

Read More