Covid-19 à Dubréka : les fidèles chrétiens célèbrent Pâques en famille à Ansoumanya

13 avril 2020 à 8 08 09 04094

La pandémie du coronavirus qui sévit dans le monde a bousculé les habitudes au point qu’en Guinée les lieux de culte ont été fermés pour freiner la chaîne de contamination. La fête de Pâques, célébrée hier, dimanche 12 avril 2020, n’a pas connu la mobilisation habituelle à cause de l’interdiction de tout regroupement de plus de 20 personnes. Au quartier Ansoumanya, relevant de la préfecture de Dubréka, les fidèles chrétiens ont célébré la résurrection de Jésus Christ en famille en implorant la grâce divine pour la fin des problèmes qui assaillent la Guinée et le monde, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

N’Zérékoré : la fête de Pâques sera célébrée en direct à la radio

12 avril 2020 à 7 07 43 04434

En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus, la fête de Pâques, prévue ce dimanche 12 avril 2020, ne sera pas célébrée dans les églises en Guinée. Face à cette situation, les responsables de l’Eglise catholique de N’Zérékoré ont trouvé un moyen d’être en communion avec les fidèles pendant ce jour important. Il s’agit de célébrer cette fête en direct à la radio, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

N’Zérékoré : réouverture exceptionnelle des lieux de culte ce samedi

11 avril 2020 à 12 12 51 04514

Fermées depuis un peu plus de deux semaines, les mosquées et églises seront rouvertes exceptionnellement ce samedi, 11 avril 2020, à N’Zérékoré. Des prières collectives seront organisées dans tous les lieux de culte de la ville pour implorer la grâce divine en faveur de la paix et la lutte contre la pandémie du coronavirus qui sévit en Guinée, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

COVID-19 : le CSDF et des artistes s’engagent pour la sensibilisation en Guinée Forestière

11 avril 2020 à 12 12 46 04464

Le combat engagé contre le coronavirus se mène sur tous les fronts pour freiner sa propagation de plus en plus inquiétante. C’est pour sensibiliser les citoyens sur les dangers de la maladie et les inciter au respect des mesures d’hygiène qu’une dizaine d’artistes-chanteurs de la Guinée Forestière se sont retrouvés dans un studio de Conakry dans le but d’enregistrer un tube intitulé « Stop Coronavirus ». Tenue hier, vendredi 10 avril 2020, l’initiative est financée par le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDP) qui veut éviter à la région de revivre les affres causées par Ebola entre 2014 et 2015, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

« Une prière ratée est plus grave que le coronavirus », dit un imam de Mamou

11 avril 2020 à 9 09 42 04424

Elhadj Mamadou Kann, secrétaire communal adjoint des Affaires religieuses de Mamou

Cela fait deux semaines depuis que les lieux de culte sont fermés en Guinée. Une décision qui s’inscrit dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété par le président Alpha Condé et qui vise à arrêter la propagation de la pandémie du coronavirus dans le pays. Cette situation qui perdure suscite aujourd’hui une préoccupation chez certains fidèles musulmans, qui s’apprêtent à commencer, dans deux semaines environ, le jeûne du ramadan.

Lire

Covid-19 : voici comment la fête de Pâques sera célébrée en Guinée

10 avril 2020 à 17 05 23 04234

Les fidèles chrétiens vont célébrer la fête de Pâques dans moins de quarante huit (48) heures. À cause de cette pandémie du Coronavirus qui sévit en Guinée et de l’état d’urgence sanitaire en cours, cette fête ne sera pas célébrée comme d’habitude. Les chrétiens se contenteront de suivre la messe à la télévision nationale. L’annonce en a été faite par le Père Moïse Tinguiano, curé de la paroisse Saint Augustin de Taouyah, dans la commune de Ratoma, à l’occasion d’un entretien accordé à un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce vendredi, 10 avril 2020.

Lire

Une épidémie au Fouta Djallon : variole et santé publique au XIXE Siècle

10 avril 2020 à 0 12 14 04144

« Serrugia » désigne « Saroudia » (province du Kantora, dans le « Cabou » / Ngabou). Extrait du « Croquis d’une partie de l’Afrique occidentale pour servir à l’intelligence du voyage à Timbo par M. Hecquard », 1851

L’actualité (inter) nationale souligne l’importance de la santé pour le bien-être des citoyens et la stabilité des Etats. Au XIXe siècle, confrontée à plusieurs épidémies de variole (bade), la confédération théocratique du Fouta Djalon conçut un dispositif de santé publique. Survenue en 1853, l’épidémie de Saroudia marqua durablement la mémoire collective. Elle permet d’évoquer les dimensions médicales, psychologiques et politiques de la lutte contre une maladie virale.

Lire

Covid-19 à Kindia : 9 fidèles musulmans interpellés au cours d’une prière collective

7 avril 2020 à 18 06 56 04564

Des fidèles musulmans de Kindia ont été embarqués manu militari alors qu’ils effectuaient la prière de 14 heures ce mardi, 7 avril 2020. Les faits se sont produits au grand dépôt de la commune urbaine alors que les prières collectives dans les lieux de culte sont interdites jusqu’à nouvel ordre pour éviter la propagation du coronavirus. Les neuf compagnons d’infortune ont dû mettre la main dans la poche pour se tirer de ce mauvais pas, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Restrictions liées au Covid-19 : le calvaire des gérants des centres de loisirs de Conakry

7 avril 2020 à 16 04 40 04404

La suspension des manifestations artistiques et culturelles pour freiner la propagation de la pandémie du COVID-19 a un impact négatif sur les centres de loisirs de Conakry. Les propriétaires de ces lieux, autrefois très prisés, tirent aujourd’hui le diable par la queue dans une conjoncture économique très compliqué. C’est le cas des espaces Fagafaga-Fougoufougou (Kaloum), Belvédère (Dixinn) et Eldorado Nongo (Ratoma), où la clientèle ne se bouscule plus au grand dam des gérants de ces lieux. Tel est le constat fait sur place par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier, lundi 06 avril 2020.

Lire

Impact du Covid-19 sur la culture : « c’est près de 3 milliards que 15 structures ont eu à dépenser »

7 avril 2020 à 15 03 59 04594

Alhassane Souaré, manager général de Nord Sud Communication

L’épidémie du Coronavirus qui frappe la Guinée affecte tous les secteurs de la vie. Depuis la prise du décret instaurant l’état d’urgence sanitaire, les activités socio-économiques tournent au ralenti. Le secteur culturel est sérieusement affecté par l’interdiction de tout regroupement de plus de 20 personnes. Les organisateurs de spectacles vivants en ont pris un coup.

Lire

Dimanche des rameaux et COVID-19 : comment s’est passée la fête à Ansoumanya (Dubréka)

7 avril 2020 à 7 07 17 04174

Les fidèles chrétiens ont célébré la fête des Rameaux le dimanche dernier, 05 avril 2020, dans une atmosphère particulière, marquée par l’état d’urgence décrété récemment pour cause de coronavirus. Avec la fermeture des lieux de culte, les chrétiens ont été obligés de célébrer cette fête en famille, dans la sobriété. C’est le cas au quartier Ansoumanya Plateau, dans la préfecture de Dubréka, où les fidèles ont regretté la situation qui prévaut actuellement et prier pour que le Covid-19 soit vaincu dans un bref délai, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Comment faire la prière funèbre en période de COVID-19 ? Oustaz Ramadan à Guineematin

4 avril 2020 à 20 08 17 04174

Oustaz Mohamed Ramadan Bah, islamologue et imam à Koloma

Les bouleversements provoqués par la propagation de la pandémie du Coronavirus en Guinée n’épargnent quasiment aucun secteur. Même les funérailles des personnes décédées sont fortement impactées, puisque tous les lieux de culte sont fermés et les regroupements de plus de 20 personnes interdits. Comment faut-il s’y prendre donc en pareille situation quand on a un décès dans sa famille ?

Lire

Mamou : les conseils d’Elhadj Kolon Barry pour vaincre le Coronavirus

28 mars 2020 à 22 10 06 03063

L’inspecteur régional des affaires religieuses de Mamou, Elhadj Amadou Kolon Barry, estime que le Coronavirus est un châtiment envoyé par Dieu pour punir les Hommes qui les désobéissent sur la Terre. C’est pourquoi, il appelle le monde à se repentir pour pouvoir vaincre cette pandémie, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville carrefour.

Lire

Fermeture des Eglises : « toute personne consciente doit se soumettre à ce décret »

28 mars 2020 à 16 04 22 03223

Le décret du président Alpha Condé, annonçant la fermeture des lieux de culte à cause de crise sanitaire liée au coronavirus, est bien accueilli dans les églises de Conakry. Le père Arnaud Bidouzo, Curé de la Paroisse Anne Marie Yavouhry de Nongo, salue cette mesure et appelle les fidèles catholiques à la respecter strictement. Il l’a dit au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, le vendredi 27 mars 2020.

Lire

Covid-19 : Elhadj Mansour Fadiga juge tardive la fermeture des mosquées

28 mars 2020 à 16 04 07 03073

Elhadj Mohamed Mansour Fadiga, chroniqueur islamique et Imam Râtib de la Mosquée Centrale de Nongo

Pour freiner la propagation du coronavirus, avec au moins neuf cas confirmés en Guinée, le président Alpha Condé a décrété l’état d’urgence sanitaire. En plus de la fermeture des frontières et des écoles, les rassemblements sont désormais interdits. Les lieux de culte sont également interdits d’accès, notamment les mosquées et églises. Interrogé par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier, vendredi 27 mars 2020, Elhadj Mohamed Mansour Fadiga, chroniqueur islamique et Imam Râtib de la Mosquée Centrale de Nongo, dans la commune de Ratoma, juge tardive la prise de cette décision.

Lire

Kankan : la fermeture des mosquées strictement respectée

27 mars 2020 à 20 08 19 03193

La décision du président Alpha Condé de fermer les mosquées à cause du coronavirus est tombée dans des oreilles attentives à Kankan. La mesure est respectée strictement dans cette grande ville de la Haute, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Fermeture des églises : « nous pouvons utiliser la radio et les réseaux sociaux pour célébrer les messes »

27 mars 2020 à 13 01 36 03363

Officiellement, tous les lieux de culte sont fermés à partir de ce vendredi, 27 mars 2020, sur l’ensemble du territoire guinéen. La mesure s’inscrit dans le cadre de l’état d’urgence décrété hier par le président de la République, Alpha Condé. Comment cette décision est-elle accueillie dans les églises ? Un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de certains leaders chrétiens de Conakry pour en parler.

Lire

Fermeture des lieux de culte en prévention au Covid-19 : ce qu’en dit Oustaz Ramadan

27 mars 2020 à 12 12 19 03193

Oustaz Mohamed Ramadan Bah, imam à la mosquée de Koloma

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, le président Alpha Condé a décrété « l’Etat d’urgence sanitaire » pour limiter la propagation de la maladie de COVID-19 en Guinée. Et, parmi les annoncées par le chef de l’Etat guinéen, il y a la fermeture des lieux de culte. Une décision jugée sage, même si elle est difficile à accepter, estiment les chefs religieux. C’est le cas du prédicateur islamique et imam à la mosquée de Koloma, Oustaz Mamadou Ramadan Bah. Ce guide religieux dit être triste de la fermeture des mosquées ; mais, il adhère tout de même à cette mesure qui vise à préserver la santé des guinéens.

Lire

Labé : voici une déclaration du conseil de mosquée

25 mars 2020 à 14 02 18 03183
Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et grand imam de Labé,

Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et grand imam de Labé

Depuis quelques jours, circule sur les réseaux sociaux une audio attribuée au Grand Imam de la grande mosquée de Labé. Cela commence à devenir une habitude. Il n’y a pas si longtemps, c’est un compte Facebook qui a été ouvert pour arnaquer des citoyens, leur demandant de l’argent contre des bénédictions. Un individu se promenait de ville en ville jusqu’en Guinée Bissau, se faisant passer pour le Grand Imam et bien d’autres choses au nom du Grand imam.

Lire

Violences à N’Zérékoré : l’Eglise protestante incendiée

23 mars 2020 à 9 09 02 03023

Même les lieux de culte ont fait les frais des graves violences qui ont émaillé le contesté double scrutin législatif et référendaire de ce dimanche, 22 mars 2020, à N’Zérékoré. L’Eglise protestante de Dorota a été incendiée par des manifestants en colère, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Lire