Mamou : le bureau du procureur incendié par des inconnus

26 janvier 2020 à 14 02 18 01181

Le bureau du procureur de la République près le Tribunal de Première de Mamou a été incendié dans la nuit du samedi au dimanche, 26 janvier 2020. Le feu aurait été allumé par des inconnus aux environs de 3heures du matin et a consumé tout le bureau d’Elhadj Sidiki Camara, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Cellou Dalein au FNDC : « nous ne devons pas abandonner ce pays dans les mains de la dictature »

25 janvier 2020 à 20 08 34 01341

Les exactions commises par les forces de l’ordre à Labé, Pita et Dalaba dans le cadre des manifestations du FNDC ont ému plus d’un et révolté les consciences. C’est pour fustiger cette attitude que Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, est monté au créneau ce samedi 25 janvier 2020. C’était à l’occasion de l’assemblée générale du parti, tenue à son siège. Le chef de file de l’opposition en a profité pour demander à ses militants et au FNDC de maintenir le cap dans le combat contre le 3ème mandat pour Alpha Condé, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Damaro dégaine : Sidya a son parti en déperdition, Faya a son parti dans les studios des radios…

25 janvier 2020 à 19 07 45 01451

« Le FNDC, c’est pour ne pas assumer ; sinon, le FNDC, c’est l’UFDG. Sanoh (le coordinateur national du FNDC) n’a pas de militants qui puissent inquiéter un pays entier. Sidya (le président de l’UFR) a son parti qui est en déperdition. Il n’est plus capable d’effrayer personne. Faya Millimono a son parti dans les studios des radios, il n’effraie personne. Mais, pour faire arc-en-ciel, monsieur Cellou Dalein Diallo s’est fait entourer de quelques têtes différentes de la sienne. Mais, au fond, c’est l’UFDG »

Lire

Fodé Oussou se fâche : « si tu ne dis rien devant l’injustice, c’est que tu es du côté de l’oppresseur »

25 janvier 2020 à 18 06 54 01541

Honorable Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

Comme annoncé précédemment, l’UFDG a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 25 janvier 2020. Prenant la parole à cette occasion, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du parti, a magnifié le caractère pacifique de Cellou Dalein Diallo, précisant qu’il est tout sauf ethnocentriste.

Lire

Conakry : Bella Bah du FNDC kidnappé par des inconnus

25 janvier 2020 à 16 04 54 01541

Abdourahmane Bella Bah, président de la plateforme « Esprit Citoyen » et membre du FNDC

C’est un activiste de la société civile guinéenne, membre d’une structure de défense des Droits de l’Homme qui a annoncé la nouvelle à Guineematin.com cet après-midi. Abdourahmane Bella Bah, un jeune activiste et membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) qui lutte contre le projet d’une nouvelle constitution en Guinée, a été kidnappé par des inconnus dans la journée de ce samedi, 25 janvier 2020. Il a été conduit à un endroit inconnu.

Lire

Labé : le maire lance un appel aux manifestants et aux forces de l’ordre

25 janvier 2020 à 12 12 22 01221

Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de la commune urbaine de Labé

La ville de Labé a connu une semaine très mouvementée suite aux protestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) conte le 3ème mandat pour Alpha Condé. Trois personnes ont été tuées dans la journée du jeudi, 24 janvier 2020. Une situation qui inquiète le maire, Mamadou Aliou Laly Diallo. Interrogé par le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture, l e maire s’est dit très touché par ces violences meurtrières et appelle au calme.

Lire

Cellou Dalein : « le président de la République n’est à l’aise que dans les conflits »

24 janvier 2020 à 20 08 59 01591

A la faveur d’une conférence de presse organisée ce vendredi, 24 janvier 2020, par le FNDC (front national pour la défense de la constitution), le leader de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a dénoncé l’obstination du président Alpha Condé à proposer une nouvelle constitution au peuple de Guinée. Cellou Dalein Diallo a aussi accusé l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah de se plaire dans les conflits qui assombrissent la situation sociopolitique du pays, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était à la maison de la presse.

Lire

Un citoyen de Télimélé à ses frères : « on doit préserver les acquis et non les gâter »

24 janvier 2020 à 18 06 26 01261

Les appels à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le projet de nouvelle constitution ont entrainé des violences meurtrières, des blessés et des dégâts matériels importants en Guinée. De Conakry à Labé, en passant par N’zérékoré, Dalaba, Pita et Lélouma, des accrochages ont eu lieu entre le 21 et le 23 janvier 2020. La ville de Télimélé a enregistré la mise à sac du commissariat central de police le mercredi, 22 janvier. Dans une interview accordée à Guineematin.com, Alpha Ibrahima Barry, natif de cette préfecture en manque criard d’infrastructures, a dit toute sa préoccupation.

Lire

Crise politique en Guinée : voici ce que le FNDC demande à la communauté internationale

24 janvier 2020 à 11 11 33 01331

« Face aux risques d’embrasement qui guettent la Guinée et la sous-région, le FNDC invite particulièrement la Communauté internationale, la CEDEAO, l’Union africaine, l’Union européenne, les Nations Unies, ainsi que tous les partenaires techniques et financiers de la Guinée à prendre les mesures urgentes qui s’imposent avant qu’il ne soit trop tard ».

Déclaration : L’obstination du Président Alpha Condé à soumettre au référendum un projet de nouvelle Constitution à l’effet de s’octroyer un troisième mandat illégal est en passe d’entraîner la Guinée dans un chaos aux conséquences irréversibles.

Lire

Le préfet de Télimélé aux manifestants : « nous devons sauvegarder nos acquis »

24 janvier 2020 à 9 09 24 01241

Amadou Sadio Diallo, préfet de Télimélé

Les 21 et 22 janvier 2020, la ville de Télimélé a vécu des troubles inouïs suite à l’appel à la « résistance citoyenne active et permanente » du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Cette manifestation contre le 3ème mandat pour Alpha Condé a entrainé la mise à sac et l’incendie du bâtiment qui abrite le commissariat central de police et de nombreux dégâts matériels. Après ces deux chaudes journées, le préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo, appelle au calme et demande aux citoyens de préserver les acquis, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Après les 3 morts, le FNDC Labé réclame le départ du Gouverneur et du Préfet : communiqué

23 janvier 2020 à 21 09 30 01301

Elhadj Madifing Diané (gouverneur de la région administrative de Labé) et Elhadj Safioulaye Bah (préfet de Labé)

Les populations de la ville de Labé ont massivement répondu, ce jeudi 23 janvier 2020, à l’appel à la résistance active et permanente lancé par l’antenne régionale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Labé. Dans l’ensemble, les citoyens et citoyennes de Labé ont pacifiquement exprimé leur opposition au coup d’État constitutionnel voulu par M. Alpha Condé. Nous les félicitons et les encourageons à continuer le combat car la victoire finale est proche.

Lire

Dalaba : des étudiants manifestent contre l’attaque de leur institut

23 janvier 2020 à 11 11 59 01591

Après deux journées de violentes manifestations mardi et mercredi, un nouveau mouvement de protestation a eu lieu ce jeudi, 23 janvier 2020, à Dalaba. Des étudiants de l’institut supérieur des sciences et de médecine vétérinaire de la ville sont descendus dans la rue pour protester contre l’attaque de leur direction par des manifestants. Les protestataires demandent à l’Etat de les transférer vers une autre ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Conakry : « 4 opposants à un 3ème mandat pour Alpha Condé » jugés à Kaloum

22 janvier 2020 à 21 09 15 01151

Le procès de quatre jeunes arrêtés la semaine dernière à Conakry, à l’occasion des manifestations appelées par le FNDC contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé, s’est ouvert ce mercredi, 22 janvier 2020, au tribunal de première instance de Kaloum. Poursuivis pour attroupement illégal sur la voie publique et trouble à l’ordre public, les prévenus ont plaidé non coupables, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Manifestations du FNDC à Télimélé : le commissariat de police mis à sac et incendié

22 janvier 2020 à 17 05 10 01101

La situation est très tendue à Télimélé ce mercredi, 22 janvier 2020, suite à l’appel à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. Des barricades ont été érigées à divers endroits de la ville, perturbant sérieusement la circulation. Il s’en est suivi un face-à-face tendu entre manifestants et forces de l’ordre. Le commissariat central de police a été mis à sac et incendié par des groupes de jeunes, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Dalaba : la préfecture aussi attaquée et pillée

22 janvier 2020 à 15 03 06 01061

image d’archive

Les violences se poursuivent à Dalaba, où des citoyens manifestent depuis hier, à l’appel du FNDC, contre le projet de troisième mandat du président Alpha Condé. Après la police, la prison civile et la gendarmerie, c’est le siège de la préfecture qui a été la cible des manifestants.

Lire

Manifs du FNDC à Kaloum : circulation fluide, certaines boutiques fermées au marché Niger

22 janvier 2020 à 14 02 12 01121

La deuxième journée de l’acte 2 des manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé se poursuit ce mercredi, 22 janvier 2020 en Guinée. Au centre ville de Kaloum, ce n’est pas l’engouement habituel qu’on constate. La circulation est fluide, alors que certaines boutiques sont fermées au marché Niger, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui y a fait un tour.

Lire

Manifestations contre le 3ème mandat : la circulation normale sur l’Autoroute Fidel Castro

22 janvier 2020 à 12 12 53 01531

L’acte 2 de l’appel à la « résistance citoyenne active et permanente » du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) en est à son 2ème jour ce mercredi, 22 janvier 2020. Sur l’autoroute Fidel Castro de Conakry, la circulation est normale, les citoyens vaquent à leurs occupations, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manifestations contre le 3ème mandat à Dinguiraye : un journaliste arrêté par des militaires

22 janvier 2020 à 10 10 34 01341

Mamadou Lamarana Diallo, préfet de Dinguiraye

Suite à l’appel à manifester du Front National pour de la Défense de la Constitution (FNDC) contre un troisième mandat du président Alpha Condé, des échauffourées ont éclaté hier, mardi 21 janvier 2020, à Dinguiraye. Des pneus ont été brûlés à certains endroits de la ville. Les policiers et gendarmes étant dépassés par les événements, l’armée a été appelée à la rescousse.

Lire

FNDC, 3ème mandat, violences sur l’Axe… Mohamed Lamine Sötö dit tout à Guineematin

21 janvier 2020 à 21 09 30 01301

Mohamed Lamine Sötö Diallo, alias « Samouraï », porte-parole de la Coalition des Jeunes Leaders de l’Axe pour la Paix

La Guinée est plongée dans une crise sociopolitique majeure, née de la volonté du président Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir au-delà de son second et dernier mandat. Des scènes violences, parfois meurtrières, des blessés, des actes de vandalisme et autres dégâts matériels ont été enregistrées, notamment à Conakry. Pour dénoncer les violences, des jeunes de l’Axe Hamdallaye-Kagbélen avaient sorti une déclaration, appelant à la paix.

Lire