L’AN UN du FNDC : le message du Comité de Pilotage

5 avril 2020 à 12 12 20 04204

Ce 03 avril 2020 marque la date anniversaire du lancement du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Créé le 03 avril 2019, ce vaste mouvement citoyen a pour seul objectif de préserver et de consolider les fragiles acquis de notre jeune démocratie menacée par l’ambition de M. Alpha CONDE qui a décidé de se maintenir au pouvoir à vie, au-delà de ses deux mandats et en violation de la Constitution.

Lire

Double scrutin du 22 mars : « ces élections doivent être annulées » (UGDD)

4 avril 2020 à 18 06 16 04164

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Alors que la Cour Constitutionnelle a validé le référendum contesté du 22 mars 2020 et devrait en faire de même en ce qui concerne les élections législatives organisées le même jour, l’opposition guinéenne continue de contester ce double scrutin. C’est le cas de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD), parti membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire

Le FNDC Mamou offre des kits sanitaires : « nous sommes sur tous les fronts pour libérer ce pays »

4 avril 2020 à 13 01 15 04154

Les initiatives pour la prévention du coronavirus se multiplient en Guinée alors que la maladie ne cesse de gagner du terrain. C’est pour freiner sa propagation que la coordination régionale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Mamou a offert des kits de lavage des mains et d’autres produits désinfectants à certains lieux publics de la ville carrefour. La remise de ce don a eu lieu hier, vendredi 03 avril 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Validation de la nouvelle constitution : « ce sont des institutions phagocytées par Alpha Condé »

4 avril 2020 à 11 11 33 04334

Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

La validation du controversé référendum constitutionnel du 22 mars dernier suscite des réactions d’indignation des politiciens membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), interrogé à ce sujet hier, vendredi 3 avril 2020, quelques heures après la publication de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, dénonce des institutions phagocytées par le président Alpha Condé.

Lire

Violences de N’zérékoré, FNDC, coordinations régionales… Bogola HABA à Guineematin

4 avril 2020 à 11 11 21 04214

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Les affrontements meurtriers survenus à N’zérékoré en marge du contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier suivis de nombreuses arrestations préoccupent les ressortissants de la Guinée forestière. De nombreux observateurs ont dénoncé le parti pris dans les enquêtes menées sur le terrain. C’est le cas de Kéamou Bogola Haba, président d’honneur du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD) et membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Lire

Validation du référendum par la Cour constitutionnelle : réaction du Dr Faya Millimouno

3 avril 2020 à 18 06 27 04274

Dr Faya Millimono, président du BL

Comme annoncé précédemment, la Cour Constitutionnel de Guinée a rendu son arrêt sur les résultats définitifs du contesté référendum du 22 mars 2020. Elle a validé le scrutin ce vendredi, 3 avril 2020, en revoyant à la baisse les chiffres des résultats provisoires, avec une victoire du Oui à 89,76%. Pour Dr Faya Millimouno, leader du Bloc Libéral et membre du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), cet arrêt est un « non événement ».

Lire

Tueries d’opposants en Guinée : le FNDC appelle à trois jours de deuil national

1 avril 2020 à 18 06 46 04464

« Pour le repos des âmes de toutes les victimes de la répression du régime de M. Alpha Condé, le FNDC appelle le peuple de Guinée à observer des Journées Nationales de deuil en consacrant les vendredi 03, samedi 04 et dimanche 05 avril 2020 à la prière et au recueillement. »

Front National pour la Défense de la Constitution

COMMUNIQUE N°095

La lutte démocratique engagée par le peuple de Guinée se poursuit sans relâche contre la dictature qui a enfoncé notre pays dans une profonde crise politique et sanitaire.

Depuis le début du combat du FNDC, le bilan provisoire de la répression contre les opposants au troisième mandat est de plusieurs dizaines de morts et de nombreux disparus, sans compter les centaines de blessés graves et d’innombrables personnes emprisonnées à travers tout le pays. Les dégâts matériels se chiffrent à des dizaines de milliards de nos francs.

Pour le repos des âmes de toutes les victimes de la répression du régime de M. Alpha Condé, le FNDC appelle le peuple de Guinée à observer des Journées Nationales de deuil en consacrant les vendredi 03, samedi 04 et dimanche 05 avril 2020 à la prière et au recueillement.

Pendant que le Peuple de Guinée pleure encore la mort de ses martyrs, M. Alpha Condé a délibérément exposé les guinéens aux risques de contamination à grande échelle en dissimulant l’ampleur du Coronavirus dans notre pays, dans l’unique dessein de perpétrer son coup d’État constitutionnel.

Malheureusement le peuple de Guinée commence à payer le prix de l’irresponsabilité de ses dirigeants qui ont fait preuve de laxisme et de cynisme intolérables dans la gestion de cette pandémie. Ils ont préféré prioriser l’organisation de leur mascarade électorale au détriment de la santé des populations.

Cette attitude des dirigeants guinéens a eu pour conséquence immédiate, l’augmentation vertigineuse et inquiétante des cas de personnes infectées par le coronavirus, quelques jours après la tenue du double scrutin du 22 mars dernier.

Peu soucieux du bien-être de sa population, le Gouvernement guinéen a vidé les caisses de l’État pour procéder à l’achat de conscience des populations et mener des propagandes en faveur du projet contesté de troisième mandat. Ce qui explique son incapacité à faire face au financement des mesures visant à atténuer l’impact de la crise du coronavirus sur notre économie.

Au regard du risque élevé de propagation de la pandémie de Covid-19, l’insensibilité et le refus du Gouvernement à prendre de véritables mesures d’accompagnement des populations, en cette période de crise sanitaire, le FNDC invite les populations à respecter scrupuleusement les consignes sanitaires édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé.

En outre, le FNDC invite le peuple de Guinée à prendre toutes les précautions nécessaires pour se protéger contre le Covid-19 et freiner sa propagation dans notre pays.

Par ailleurs, le FNDC félicite le vaillant peuple de Guinée qui s’est catégoriquement opposé au coup d’État constitutionnel du 22 mars dernier et l’encourage à poursuivre la lutte jusqu’à la libération de notre pays des mains ensanglantées de M. Alpha Condé et de son clan.

Pour ce faire, des nouvelles consignes seront édictées en vue de la poursuite de notre lutte citoyenne qui va désormais se focaliser sur des actions concrètes tout en tenant compte des contraintes liées au contexte sanitaire actuel.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry, le 01 avril 2020

Lire

Elections contestées en Guinée : 30 « manifestants » jugés et libérés

1 avril 2020 à 0 12 30 04304

« Si la loi était respectée, on n’aurait pas assisté à une mascarade électorale. Depuis 2010, au moins 150 jeunes ont été tués par les forces de l’ordre en République de Guinée. Et, jusqu’à maintenant, aucune enquête n’a été ouverte, à plus forte raison organiser un procès… », s’est notamment plaint maître Thierno Souleymane Baldé, avocat des jeunes arrêtés sur l’axe Le Prince.

Lire

Incendie d’une mosquée ? Panique et débandade à N’zérékoré !

30 mars 2020 à 14 02 49 03493

Une rumeur sur l’incendie d’une mosquée dans la commune urbaine de N’zérékoré a provoqué une panique générale ce lundi, 30 mars 2020. La rumeur, née d’une bagarre entre deux garçons au quartier Gonia 3, s’est propagée comme une traînée de poudre et a provoqué une débandade avec la fermeture des boutiques, des magasins et autres centres de négoce, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

« 119 morts » lors du référendum : le FNDC exige une commission d’enquête internationale

28 mars 2020 à 11 11 42 03423

Communiqué : Horrifié par l’ampleur des tueries et l’existence de fosses communes creusées le 25 mars 2020 par les autorités Guinéennes à N’zérékoré, le FNDC réitère son interpellation aux organisations nationales et internationales de défense des droits de l’Homme et à la communauté internationale pour diligenter une enquête indépendante en Guinée.

Lire

Le FNDC Nzérékoré appelle à la retenue et réclame l’implication de la communauté internationale

27 mars 2020 à 20 08 15 03153

Dans une déclaration de ce vendredi, 27 mars 2020, l’antenne régionale du Front nationale pour la défense de la constitution (FNDC) de N’zérékoré a dénoncé et condamné les tueries des populations dans la ville. Les défenseurs de la constitution guinéenne ont présenté leurs condoléances aux familles éplorée, appelé au calme avant de solliciter l’implication de la communauté internationale pour qu’il y ait une enquête indépendante sur les crimes commis sur place depuis les élections contestées du dimanche dernier, 22 mars, afin de rendre justice aux victimes.

Lire

Koundara : des partisans du RPG exigent le départ du maire de Sarébhoïdho et de son équipe

26 mars 2020 à 20 08 35 03353

Comme annoncé précédemment, une confrontation entre partisans du pouvoir et de l’opposition a été évitée de justesse ce jeudi, 26 mars 2020, dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho, relevant de la préfecture de Koundara. Leur différend est né de la volonté de partisans du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, de récupérer la gestion de la mairie des mains de l’UFDG, le principal parti d’opposition du pays. Les protestataires exigent le départ du maire et de l’ensemble de son équipe, composée uniquement d’élus de son parti, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Double scrutin contesté en Guinée : la honte du siècle !

26 mars 2020 à 14 02 46 03463

Amadou Diouldé Diallo, Journaliste-historien pour Guineematin. Le président Ahmed Sékou Touré disait que « l’homme est un connu inconnu et un inconnu connu » ; et Lansana Conté d’ajouter : « ne donnez jamais le pouvoir de ce pays à ceux qui ne le connaissent pas ». Ces mises en garde des deux premiers présidents de la République de Guinée sonnent comme une sorte de prémonition sur le personnage d’Alpha Condé dont les dix années de gouvernance constituent une véritable apocalypse pour notre peuple et notre pays.

Lire

Guinée : l’encombrante victoire

26 mars 2020 à 9 09 45 03453

Après la fin de la crise actuelle, l’un des nombreux défis auxquels la Guinée sera confrontée sera inévitablement celui du renouvellement de la classe politique. C’est en cela que la remise en cause de la constitution écrite avec le sang des martyrs de la démocratie est une aubaine. Cette remise en cause est une occasion pour faire le tri entre ceux qui ont choisi la Patrie et ceux qui ont privilégié leurs intérêts personnels. Les promoteurs de la nouvelle constitution sont de cette deuxième catégorie. Ils sont majoritairement des militants de la 25ème heure dont le seul objectif est de se remplir les poches.

Lire

Violences communautaires à N’zérékoré : Cellou Dalein invite « à ne pas de tomber dans le piège d’Alpha Condé »

26 mars 2020 à 0 12 43 03433

Vent debout contre le pouvoir d’Alpha Condé, les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne désarment pas malgré le forcing électoral et référendaire du 22 mars 2020. Devant les dérives meurtrières en cours, Cellou Dalein Diallo invite les guinéens à se mobiliser davantage pour lutter contre la division et l’ethno-stratégie qui martyrisent notre pays sous le règne d’Alpha Condé. Le président de l’UFDG l’a dit à l’occasion de la conférence de presse du FNDC de ce mercredi, 25 mars 2020, à Conakry, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Arrestation de 8 membres du FNDC : communiqué

26 mars 2020 à 0 12 31 03313

Ce mercredi 25 mars 2020, des agents des services de sécurité ont fait irruption au siège du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) sis à Nongo, commune de Ratoma. En effet, ce matin à l’occasion de la conférence de presse du comité de pilotage du FNDC au siège du PADES, membre du FNDC, une agente des services des renseignements se faisant passer pour une journaliste s’est introduite dans la cour.

Lire

Crise à N’zérékoré : Déclaration de la Coordination Nationale des Unions Forestières

26 mars 2020 à 0 12 26 03263

Peuple de Guinée,

Il vous souviendra que face à l’entêtement du Président Alpha Condé de perpétrer un coup d’Etat constitutionnel et malgré des dangers que cela représentait pour l’unité et la stabilité de notre pays, nous, Coordination Nationale des Unions Forestières, après plusieurs mises en garde et de prise de position claire par les quatre (4) Coordinations Régionales du pays relatif à ce projet, avions invité dans les trois (3) déclarations, dont la dernière date du 20 Mars 2020, à l’empêchement de ce projet porteur de division et de pertes en vie humaine.

Lire

Sidya Touré : « nous n’accepterons pas de nouvelles institutions issues de ces élections »

25 mars 2020 à 20 08 00 03003

Sidya Touré, président de l’UFR

Même si le pouvoir guinéen a fait un forcing pour organiser le contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020, l’opposition ne baisse pas les bras. Les adversaires du régime Alpha Condé annoncent qu’ils n’accepteront pas les institutions qui seront issues de ces élections et qu’ils vont continuer leur combat contre un troisième mandat pour l’actuel chef de l’Etat jusqu’à la victoire.

Lire

Me Abdoul Kabèlé prévient : « quiconque se dresse devant nous, nous ferons face à lui »

25 mars 2020 à 19 07 52 03523

Me Abdoul Kébélé Camara

Les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne décolèrent pas face au drame provoqué par le double scrutin législatif et référendaire du dimanche, 22 mars 2020. Maitre Abdoul Kabélé Camara, président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD), ne cache pas sa déception et celle des guinéens face au recul de notre pays dans tous les domaines et invite à se battre pour une véritable alternance. Il l’a dit à l’occasion de la conférence de presse du FNDC, organisée ce mercredi 25 mars 2020, à Conakry, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

La France dénonce un scrutin non crédible en Guinée : Cellou Baldé « agréablement réconforté »

25 mars 2020 à 18 06 12 03123

Honorable Cellou Baldé

Comme annoncé précédemment, la France a dénoncé le double scrutin législatif et référendaire du dimanche, 22 mars 2020, qu’elle qualifie de non-crédible. Interrogé à ce sujet par un reporter de Guineematin.com, l’honorable Cellou Baldé, député uninominal de Labé, estime que la France vient ainsi réconforter la position de l’opposition guinéenne qui avait opté pour le boycott.

Lire