Conakry : inauguration d’un centre de transit, d’écoute et d’orientation pour les migrants retournés

19 avril 2019 à 11 11 57 04574

Un centre de transit, d’écoute et d’orientation pour les migrants retournés en Guinée a été inauguré hier jeudi, 18 avril 2019, au quartier Jean Paul II, dans la commune de Ratoma. La démarche s’inscrit dans le cadre du programme d’aide humanitaire au retour volontaire et à la réintégration des migrants. Une initiative de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), des autorités guinéennes, de l’Union Européenne ainsi que de leurs partenaires, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Avec une possibilité d’accueil de 300 personnes, ce centre est composé de quatre dortoirs, de plusieurs latrines, d’un réfectoire, d’une cuisine, d’une Salle TV et d’un bloc administratif entièrement équipé, qui va accueillir les migrants retournés de façon transitoire durant 48 h. C’est une initiative du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Afrique avec l’appui technique et financier de l’OIM-Guinée, l’Union Européenne, la Grande-Bretagne afin d’adopter une politique de retour volontaire axé sur la réintégration, apprend-on.

Hadja Mariama Sylla

La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Hadja Mariama Sylla, s’est réjouit de la mise en place de ce centre avant de lancer un appel au gouvernement. « Récemment, nous avons eu la politique de protection sociale. Donc, ce centre rentre dans ce cadre là, pour prendre en charge les migrants qui reviennent, qui sont démunis et choqués, pour les soigner et les prendre en charge socialement, mais également les aider à leur réinsertion sociale. De nos jours, les enjeux de l’immigration exigent de tous les intervenants des dispositions appropriées pour dissuader ceux d’entre nos concitoyennes et concitoyens qui, illicitement, empruntent les voies d’exil aux contours indéfinis et aux conséquences imprévisibles. Vous avez l’exemple sur des guinéennes qui sont au Koweït, qui se plaignent de la maltraitance dont elles sont victimes. Dès lors, vous comprendrez notre satisfaction de voir des structures mises en place à l’image de celles que nous inaugurons aujourd’hui, chargé d’accueillir des migrants qui ont fait le sens inverse de leur parcours. Je voudrais inviter les membres du gouvernement à mieux s’investir au service de nos compatriotes désespérés à retrouver un élan de départ pour leur retour… ».

Patrice Vahard

Dans son allocution, le coordinateur résidant du Système des Nations Unies en Guinée, Patrice Vahard, a dit que ce centre représente un grand pas en avant pour la réintégration des migrants guinéens. « Le cri du cœur de la ministre de l’action sociale n’interpelle pas que le gouvernement guinéen, il interpelle tout le monde. Nous sommes tous conscients de l’ampleur prise par le phénomène de la migration irrégulière en Afrique, notamment en Guinée. Ce centre symbolise la synergie d’actions entre le gouvernement de la République de Guinée et les bailleurs de fonds internationaux et les Nations Unies à travers l’OIM. Ce centre représente un pas très important dans la réalisation des recommandations du pacte mondial sur la migration récemment adopté par les autorités guinéennes. Cela prouve qu’ensemble nous pouvons faire la différence et les Nations Unies sont prêtes à accompagner ce projet », a dit le diplomate onusien.

Josep COLL

De son côté, le représentant de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, Josep COLL, s’est félicité de la réalisation de ce centre et a remercié les autorités guinéennes qui ont permis son obtention. « Le plus important, ce sont les migrants qui peuvent se retrouver dans des situations difficiles et que maintenant, on peut aider à revenir au pays. C’est l’importance de ce centre que nous avons. Ce centre d’accueil et de transit est le point d’arrivée des migrants avant de retourner dans leurs familles. Moi, je me félicite du fait qu’on a pu trouver ce centre grâce à une action très ferme de la ministre de l’Action Sociale de mettre à la disposition ce centre qui est vraiment magnifique », a dit Josep Coll.

Mamady Touré

C’est le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger qui a représenté le Premier ministre à cette cérémonie. Mamady Touré a saisi l’occasion pour s’engager à faire revenir les guinéennes coincées au Koweït. « Le gouvernement de la République de Guinée ne ménagera aucun effort pour sauvegarder cet acquis qui vient résoudre le manque criard de centres d’accueil en faveur de nos compatriotes retournés des routes migratoires avec beaucoup de difficultés. Cette situation dont on parle au Koweït, elle n’est pas nouvelle. Depuis quelques temps, la situation est préoccupante et avec les moyens de bord, notre ambassade au Koweït a déjà fait des efforts avec les autorités koweïtiennes. Ils ont rapatrié beaucoup de nos compatriotes. Mais, ce que je vais vous dire, ce n’est pas une situation simple, parce que nous travaillons avec les autorités koweïtiennes qui ont des législations qu’il faut respecter. Nous allons faire tout ce qui est possible, avec les moyens de bord, pour que nos sœurs et nos filles puissent retourner très rapidement en Guinée et dans la dignité », a promis le ministre des Affaires Etrangères.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com
Tél:224623532504

Lire

Belle moisson pour la Guinée : la BAD octroie 110 millions de dollars pour soutenir les réformes économiques et sociales

26 mars 2019 à 19 07 49 03493

Communiqué : Le Président de la Banque africaine de développement (BAD) a reçu ce jour le Premier ministre, Ibrahima Kassory FOFANA, au siège de la Banque à Abidjan.

Cet entretien portait sur les initiatives de réformes économiques et sociales actuellement en cours en Guinée, avec la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI) et l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), ainsi que le projet de barrage à buts multiples de Fomi.

Après un entretien privé entre les deux personnalités, une réunion élargie d’environ deux heures a regroupé le conseil d’administration de la BAD et la délégation du Premier ministre, comprenant notamment le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, la ministre directrice de cabinet du Premier ministre et le conseiller spécial du Premier ministre chargé de l’économie, des finances et du budget.

Le Premier ministre Kassory Fofana a successivement  présenté la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI),  l’Agence nationale d’inclusion économique  et sociale (ANIES) et le projet de barrage à but multiple de Fomi.

Le Premier ministre a tout d’abord insisté sur l’importance, pour la Guinée, d’accroitre significativement la mobilisation des recettes internes en Guinée. Il a indiqué l’objectif du Gouvernement d’atteindre un niveau de mobilisation des ressources internes de 20% du Produit intérieur brut (PIB), contre seulement 13,5% du PIB actuellement. Il a souligné la nécessité d’un tel accroissement pour répondre aux besoins de financement de notre développement économique, en faisant référence aux expériences réussies sur le continent.

Pour ce qui concerne l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), le Premier ministre a souligné le paradoxe économique actuel de notre pays. Alors que la croissance économique de la Guinée est robuste, autour de 8%, les populations guinéennes demeurent pauvres. Plus de 60% des Guinéens vivent en situation d’extrême pauvreté. En milieu rural, il s’agit même de 65% des populations. Notre pays est classé 183ème sur 188 pays dans le classement sur l’indice de développement humain. Il a rappelé l’objectif de l’ANIES, de s’attaquer durablement à la pauvreté, en portant assistance aux 40% des Guinéens les plus pauvres, soit plus de 5 millions de personnes, et ce, à partir de cette année 2019.

Le Président de la BAD, Monsieur Akinwumi Adesina, a tout abord salué la volonté de réforme en Guinée. Il a demandé au Premier ministre de transmettre ses vives salutations au Président de la République, le Professeur Alpha Condé, dont il a salué la vision et l’engagement pour transformer l’Afrique.

En conclusion des discussions, le Président Adesina a indiqué les engagements fermes de la Banque africaine de développement, pour soutenir à hauteur de 110 millions de dollars les réformes économiques  et sociales:

  • pour la MAMRI : 15 millions de dollars américains
  • pour l’ANIES : 55 millions de dollars américains
  • pour le barrage FOMI : 40 millions de dollars américains
  • pour l’assistance technique.

Ce niveau d’engagement va au-delà des demandes formulées par le Premier ministre, et permet à la Guinée de boucler ses besoins sur les deux projets. Pour la MAMRI, les 15 millions de dollars de la BAD s’ajoutent aux engagements de l’agence française de développement (10 millions de dollars), soit un total de 25 millions de dollars. Pour l’Agence d’inclusion (ANIES), les 55 millions de la BAD s’ajoutent aux 40 millions de la Banque mondiale et aux 9 millions de dollars contenus dans le budget de l’Etat pour cette année. Ce qui permet d’atteindre facilement l’objectif de 2% de PIB (en faveur des plus pauvres) fixé par le Premier ministre dans sa déclaration de politique générale.

Fin

Lire

Sénégal : Macky Sall convoque le Premier conseil des ministres de l’après scrutin

27 février 2019 à 11 11 51 02512

Alors que les Sénégalais attendent impatiemment les résultats officiels de l’élection présidentielle du dimanche, 24 février 2019, le président sortant et candidat à sa réélection, se remet déjà au travail. Macky Sall a convoqué le premier conseil des ministres de l’après scrutin, ce mercredi 27 février, rapportent les envoyés spéciaux de Guineematin.com à Dakar.

Cette rencontre hebdomadaire entre le président de la République et les membres du gouvernement se tient en ce moment même. Elle a démarré à 11 heures au Palais de la République de Dakar. On n’en sait rien cependant sur les sujets qui sont abordés à cette occasion.

Pour beaucoup, la convocation de ce conseil des ministres prouve que le président, Macky Sall, va dans le sens de la déclaration de son Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui a annoncé qu’il est réélu dès le premier tour et qu’il se remettra immédiatement au travail.

Pendant ce temps, l’opposition sénégalaise continue de clamer haut et fort que le deuxième tour entre Macky Sall et Idrissa Seck est inévitable, appelant le président sortant à respecter la volonté populaire. Le débat fait rage actuellement dans les médias avec une véritable guerre des chiffres entre la mouvance et l’opposition.

Mais, la vie, elle, a repris son cours normal à Dakar. Depuis lundi, lendemain du scrutin, les citoyens vaquent librement à leurs occupations en attendant les résultats officiels, annoncés pour jeudi ou vendredi. Des résultats, qui pour la plupart, ont déjà été diffusés par la presse et qui placent le président sortant, Macky Sall, largement en tête.

De Dakar, Alpha Fafaya Diallo et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 00221 78 386 27 97/ 00221 78 169 09 46

Lire

Éboulement à Siguiri : une enveloppe de 79 millions pour les victimes de Norassoba

6 février 2019 à 18 06 10 02102

Suite à l’éboulement survenu dimanche dernier, dans la mine d’or de Daman Ouri, dans le district de Fradjani, sous-préfecture de Norassoba, le Premier ministre s’est rendu sur les lieux ce mercredi, 06 février 2019. Le drame, qui a coûté la vie à 17 orpailleurs, a ému toute la Guinée. Ibrahima Kassory Fofana, accompagné de certains membres du gouvernement, est venu présenter les condoléances aux familles éplorées, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Ibrahima Kassory Fofana était en compagnie du ministre de l’Administration du Territoire, le général Boureima Condé ; du ministre du Budget, Ismaël Dioubaté ; du Secrétaire Général du gouvernement, Sékou Kourouma ; du ministre conseiller à présidence, Mady Kaba Camara et des autorités locales.

C’est le Général Boureima Condé qui a pris la parole, en langue Maninka, pour présenter les condoléances aux familles fortement éprouvées par cette hécatombe. « Depuis l’annonce de cette triste nouvelle, ni le Président ni le gouvernement, n’a fait une nuit de sommeil. C’est pourquoi, il a dépêché son jeune frère, son Premier ministre et les ministres, pour venir présenter ses condoléances à la communauté de Norassoba », a expliqué le ministre.

Par ailleurs, Boureima Condé a présenté une somme d’argent destiné à venir en aide aux familles qui ont perdu des bras-valides dans ce drame. « Le président nous a donnés cinquantaine (50) millions de francs guinéens ; le premier ministre, vingt cinq (25) millions ; votre frère Sékou Kourouma, deux (2) millions ; et le ministre de la jeunesse et l’emploi jeunes, deux (2) millions. Nous prions pour le repos de leurs âmes », a dit le ministre de l’Administration du territoire.

De la place publique, la délégation s’est dirigée au vestibule de Norassoba où elle a présenté, au nom du président de la République, une enveloppe. « Le président nous a donnés cette enveloppe pour le doyen ».

Du vestibule, la délégation a pris congé de Norassoba pour mettre le cap sur Conakry.

De Norassoba, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Lire

Balato Keïta, proviseur du lycée Kipé, aux enseignants grévistes : « le programme ne sera pas repris »

10 décembre 2018 à 23 11 21 122112

Amara Balato Kéita

La grève du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) pour réclamer une augmentation des salaires est loin de connaître son épilogue. Dans ce bras de fer qui oppose l’équipe d’Aboubacar Soumah au gouvernement du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, on continue à se demander qui aura le dernier mot…

Lire

Projet BoCEJ : 25 jeunes promoteurs distingués à Conakry

28 novembre 2018 à 19 07 55 115511

Le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, à travers le Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ), a organisé ce mercredi, 28 novembre 2018, une cérémonie de remise officielle d’attestations aux 25 jeunes promoteurs (diplômés sans emploi), ayant participé à la formation intensive en Entreprenariat.

Lire

Boké : le Premier ministre inaugure le CAEIP

27 octobre 2018 à 10 10 13 101310

Dans la cadre de sa visite à Boké, le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, a inauguré hier vendredi 26 octobre 2018 le Centre d’Appui à l’Entreprenariat et à l’Insertion Professionnelle (CAEIP). Un centre construit dans l’enceinte de l’Institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké.

Lire

Forum de Rhodes : le discours du Premier ministre

6 octobre 2018 à 9 09 46 104610

Ouvert hier, vendredi 05 octobre 2018, le forum de Rhodes portant sur le dialogue des civilisations pour la sécurité, la paix et le développement sera clôturé ce samedi en Grèce. Et, c’est le Premier ministre, chef du Gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, qui a représenté le président de la République, le professeur Alpha Condé à cette rencontre.

Lire

Bilan de Kassory à la Primature, « mort » des Forces Sociales… Alghassimou Diallo à Guineematin

30 août 2018 à 21 09 42 08428

Bilan de KassoryLe locataire du palais de la colombe a fait pratiquement cent (100) jours à la tête de la primature. De la prise de fonction de Kassory Fofana, le 24 mai 2018, à nos jours, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Au terme des ces 100 premiers jours, le bilan de Kassory est mitigé, aux yeux de certains observateurs. D’autres estiment d’ailleurs que ce bilan est globalement négatif.

Lire

Elhadj Diouma de l’UFDG sur les 100 jours de Kassory à la Primature : « c’est décevant »

30 août 2018 à 19 07 10 08108

Elhadj Diouma

Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo

Demain, vendredi 31 août 2018, marquera le centième jour depuis la prise de fonction d’Ibrahima Kassory Fofana comme 3ème Premier ministre de l’ère Alpha Condé. Une occasion de tirer un premier bilan de l’action du chef du gouvernement guinéen. Un bilan plutôt décevant aux yeux de l’honorable Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo, député de l’UFDG et un des vice-présidents de l’Assemblée nationale.

Lire

A l’écoute du peuple ou la Démission !

20 juillet 2018 à 11 11 49 07497

Libre Opinion : Le Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana, s’est trompé de casting. A peine nommé PM avec la ferveur que cela a suscité chez ses partisans et la déception chez ses détracteurs pour qui il est à tort ou à raison l’un des principaux fossoyeurs de l’économie guinéenne et au lieu de se refaire une virginité politique et même économique par des décisions fortes et courageuses pour soulager la population, son premier acte aurait été de procéder à l’augmentation du prix du carburant dans un pays empêtré dans la corruption et les détournements des deniers publics.

Lire

Kassory « oublie » le Sport et la Culture à l’Assemblée : « la CAN doit être insérée dans la mis en œuvre du PNDS »

29 juin 2018 à 7 07 58 06586

Thierno Saïdou Diakité

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana a procédé avant-hier, mercredi 27 juin 2018, à la présentation de la politique générale du gouvernement devant les députés à l’Assemblée nationale. Malheureusement, les secteurs des Sports et de la Culture, comme par le passé, ont été royalement ignorés par le locataire de la Primature. Ce qui déçoit évidemment de nombreux acteurs évoluant dans ces secteurs et qui en ont parlé aux reporters Guineematin.com depuis hier.

Lire

Passage du PM devant les députés : la réaction de Saloum Cissé, SG du RPG-AEC

28 juin 2018 à 11 11 49 06496

Comme annoncé dans plusieurs de nos publications, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a fait son premier grand oral hier mercredi, 27 juin 2018 devant l’Assemblée nationale. Le chef du gouvernement guinéen a présenté la politique générale de son équipe gouvernementale et s’est prêté aux nombreuses questions des représentants du peuple.

Lire

Assainissement de la ville de Conakry : ce que dit le PM, Kassory Fofana (vidéo)

9 juin 2018 à 13 01 34 06346

Dans la matinée de ce samedi, 09 juin 2018, le Premier ministre, chef du Gouvernement a conduit la première action d’assainissement de la ville de Conakry. Accompagné de plusieurs ministres, Dr. Ibrahima Kassory Fofana a dit ne pas vouloir faire des annoncer, il veut agir en commençant par dégager les ordures se situant dans des points précis dans ce premier temps.

Lire