imageC’est en application du plan de pêche 2014 que le ministère en charge de la Pêche et de l’Aquaculture vient de décréter deux mois de repos biologique, allant du 1er juillet au 31 août, dans la Zone économique exclusive guinéenne (ZEE), a appris Guineematin.com, ce vendredi 4 juillet 2014. C’était lors d’une conférence de presse animée par le ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, Loucény Camara, à la maison de la presse, à Coléah.

Le ministre Camara a justifié cette mesure par la nécessité pour la Guinée de reconstituer ses ressources halieutiques qui se raréfient. Selon lui, des scientifiques auraient démontré qu’entre 1985 et maintenant (2014), la Guinée a perdu plus du tiers de ces ressources.

« Pour les reconstituer, nous sommes obligés, chaque année maintenant, d’instituer cette période de deux mois de repos biologique, pour permettre à la Guinée d’être parmi les pays où l’on trouve beaucoup de poissons », a expliqué le ministre de la Pêche.

La décision de décréter deux mois de repos biologique dans les zones maritimes guinéennes figurerait en bonne place parmi les recommandations issues des Etats généraux de la pêche et de l’aquaculture qui ont lieu en septembre 2013.

« Les pêcheurs sont les plus grands bénéficiaires de cette disposition, parce qu’après le repos, les pêcheurs gagnent davantage de poissons », rassure le ministre.

«Actuellement, seize mille (16 000) tonnes de poissons sont stockés pour la consommation des deux mois», a-t-il rassuré.

M. Camara prévient qu’une nouvelle méthode de surveillance sera introduite, dont la surveillance aérienne, pour le respect strict de la décision de son département.

« L’avion va plus vite que le bateau et l’avion est en mesure d’identifier, à partir des caméras spécialisées, tout navire qui pêcherait sur les zones maritimes guinéennes », conclut le ministre Loucény Camara

F. Yacine Sylla

Commentaires