Après deux jours d’intenses travaux à l’hôpital national Donka, le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr. Abdourahmane Diallo a clôturé ce vendredi, 14 avril 2017, un atelier de validation des projets d’affectation et de présentation des bilans des contrats de performance 2016 avec les responsables des structures bénéficiaires de subvention. Il a ensuite procédé, à la pharmacie centrale de Guinée, à une remise de matériels sanitaires de dernière génération aux différentes structures hospitalières de Conakry et de l’intérieur du pays, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cet atelier qui a réuni les hauts cadres du département de la santé et de la fonction publique, les DRS, les DPS, les DH et les responsables de la pharmacie centrale de Guinée (PCG) a permis d’étaler de long en large les problématiques liées aux affectations des nouveaux agents, de la disponibilité des kits matériels et de médicaments, ainsi que de l’évolution qualitative de ces structures de santé.

Au terme de la rencontre, plusieurs recommandations ont été faites, dont entre autres, la création d’un système d’internat, le passage du kit au vrac (ce qui permettrait d’améliorer l’approvisionnement des structures sanitaires en médicaments de qualité), le payement des salaires des nouveaux agents recrutés au niveau de leur lieu d’affection et le déblocage des subventions allouées aux différentes structures sanitaires.

Prenant la parole à cette cérémonie de clôture, le ministre de la santé et de l’hygiène publique a félicité tous les participants pour les deux jours d’intenses activités qui permettront d’améliorer la santé de la population guinéenne.
Sur la base des rapports issus de l’atelier, le ministre a validé les projets d’affectations.

« Je note que sur les projets d’affection, un consensus a été obtenu sur les listes définitives en fonction d’un certain nombre de critères : le placement des spécialistes au niveau des hôpitaux nationaux et régionaux, la mise en congé, en formation certifiée, les permutations entre les agents de la même catégorie, le respect des cadres organiques par type de structure sanitaire et la nécessité de satisfaire autant que possible les besoins des agglomérations à forte concentration », a déclaré Dr Abdourahmane Diallo, ministre de la santé et de l’hygiène publique.

Concernant les contrats de performance avec les structures hospitalières, le ministre a noté des efforts positifs dans les domaines de l’amélioration du cadre d’accueil, de la disponibilité des produits pharmaceutiques et de la continuité du service public hospitalier.

Cependant, il déclare que des insuffisances persistent au niveau d’un certain nombre d’éléments, notamment la maintenance des équipements, le respect des normes d’hygiène en général et de prévention de l’infection en particulier, la gestion participative avec réédition de comptes, le payement des soins d’urgence…

Pour l’exercice 2016, trois structures se sont distinguées. Leurs responsables ont alors reçu des mains du ministre des satisfecits pour les efforts consentis. Il s’agit de l’hôpital de Kipé pour les hôpitaux nationaux, le CMC de Coronthie parmi les structures du même type et l’institut de perfectionnement de santé parmi les structures d’appui.
« Je félicite les équipes dirigeantes, médicales et soignantes de ces structures pour les résultats obtenus. Sans avoir démérités, j’invite les autres structures à redoubler d’efforts pour être parmi les lauréats de la prochaine évaluation. Je profite pour dire que désormais, nous sommes engagés sur la voie de la récompense basée sur la performance et que chacun a l’obligation de s’inscrire dans une dynamique positive », a dit le ministre de la santé.

Après la clôture, Dr Abdourahmane Diallo et sa suite ont rallié la pharmacie centrale de Guinée (PCG) pour la remise d’un important lot de matériel médical et de mobilier. Les équipements ont été remis à chaque structure pour améliorer le fonctionnement des urgences et des services connexes.

Là, Dr Abdourahmane Diallo a appelé à un suivi strict des matériels qui devront, selon lui, être au service exclusif des citoyens guinéens.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tel: 621 607 907

Commentaires

No Comments