Santé : un plan diabolique serait-il mis en marche pour ruiner la filière pharmaceutique en Guinée ?

29 décembre 2016 à 11 11 56 125612

Libre Opinion : Selon le constat d’un observateur, les pharmacies guinéennes sont menacées. Depuis 1985, la libéralisation des activités pharmaceutiques est effective. La mise en place des sociétés grossistes depuis cette date a connu une déréglementation et un non respect des normes. Ce qui a conduit le pays à avoir près de 96 sociétés grossistes répartiteurs dont la plupart alimentent le marché illicite du médicament selon la NPL, service rattaché au ministère de la Santé.

Lire