Poursuivis pour vol et menaces à l’encontre du restaurateur Jacques Théa, les journalistes et surtout syndicalistes de la Radio Télévision Guinéenne (RTG) Koloma, Manga Fodé Touré et Saa Martin Fancinadouno, ont été condamnés à deux (2) ans de prison avec sursis et la RTG au payement de 20 millions de francs guinéens de dommage et intérêt à l’endroit de Jacques Théa par le Tribunal de Première Instance de Dixinn, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place. 

Cette décision est tombée ce mardi 6 juin 2017, après plusieurs mois d’audiences au cours desquelles la victime, les prévenus et les témoins ont été largement entendus à la barre.

Cette affaire, il faut le rappeler, remonte à 2012 quand monsieur Jacques Théa a bénéficié d’un contrat de rénovation de la cantine se trouvant dans l’enceinte de la RTG. Selon lui, après avoir rénové et équipé la cantine, une équipe de syndicalistes est venue procéder à la fermeture des locaux, prétextant que les aliments qui y étaient vendus n’étaient pas à la portée des travailleurs de la RTG.

« Après avoir investi plusieurs millions, ces soient disant syndicalistes sont venus m’expulser comme un malpropre. Les servantes et les travailleurs ont été expulsés des les locaux », s’est plaint Jacques Théa.

Monsieur Thea a expliqué au tribunal qu’il avait meublé la cantine de chaises, de congélateurs, d’un écran, de nourritures et de stock de viande et de poulet. Mais, « tout a été détruit et volé. Même une aiguille, je n’ai pas pu récupérer ! C’est pourquoi, je réclame tous mes effets et 500 millions de francs guinéens au titre de dommage et intérêt », a-t-il sollicité.

A rappeler que lors des auditions précédentes, bon nombre de témoins ont été entendus. Parmi eux le directeur de la télévision nationale, Fodé Tass Sylla qui avait soutenu lors de son audition que c’est lui en personne qui a déplacé les effets de Jacques pour les recaser dans un autre magasin se trouvant dans l’enceinte de la RTG Koloma.

Dans ses réquisition, concernant les dénonciations de vol, le procureur Mohamed Samoura a demandé au tribunal de renvoyer les prévenus à des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Ainsi, en rendant la décision ce mardi 6 juin 2017, le président du tribunal Mangadouba Sow a déclaré que le délit de vol n’est pas établi à l’encontre des prévenus. « Par rapport au vol, les prévenus sont renvoyés à des fin de poursuite pour délit non constitué. Par rapport aux menaces, le tribunal condamne Manga Fodé Touré et Saa Martin Fancinadouno à 2 ans avec sursis. Il déclare Fodé Tass Sylla responsable d’enlèvement des biens meubles de la cantine et ordonne la restitution de ces meubles à Jacques Théa par Fodé Tass Sylla. Puis condamne la RTG au payement de 20 millions de francs guinéens au titre de dommage et intérêt à l’endroit de Jacques Théa » a délibéré le président du tribunal.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin