La grande mosquée de la préfecture de Lélouma, située dans le quartier Pétel, dans la commune urbaine, se trouve dans un état de dégradation très poussée. Construite depuis le temps de la première République, cette maison de Dieu affiche un visage non reluisant, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com dans cette préfecture située à 515 kilomètres au Nord-Est de la capitale guinéenne.

L’intérieur de la mosquée se dégrade du jour au lendemain. Les fissures à la toiture observables à partir de l’intérieur ont favorisé l’infiltration de l’eau à l’intérieur de la mosquée. Certaines pièces sont même impraticables. Le constat à l’extérieur est aussi catastrophique.

Rencontré par l’envoyé spécial de Guineematin.com, l’imam de la mosquée central, El hadj Ibrahima Ley Saré Diallo, explique l’historique de la mosquée.

« La construction de cette maison de Dieu a démarrée au temps de la première République. A l’époque du Général Lansana Conté, la mosquée a été achevée. Mais depuis lors, elle n’a jamais été rénovée. Avec le temps, elle s’est fissurée et maintenant l’eau nous trouve dedans. Vous l’avez constaté vous- même », a expliqué l’imam.

Au moment où l’envoyé spécial de Guineematin.com effectuait une visite des lieux, un muezzin a trouvé un serpent à l’intérieur de la mosquée.

Sur la question, le chef de quartier de Pétel, Elhadj Amadou Gningnéwi Diallo a affiché une réelle inquiétude : « Cette découverte prouve aujourd’hui que cette mosquée à besoin d’être rénovée. Pour moi, ce n’est pas extraordinaire parce que ma femme a échappée une fois à la morsure d’un serpent. J’ai aussi échappé à l’attaque de ce reptile. On ne sait pas comment ce serpent est rentré ici, mais grâce à la vigilance du muezzin, il a été tué », a-t-il dit.

Face à cette situation, le secrétaire général de la ligue islamique communale demande à l’Etat, aux ressortissants de Lélouma, aux ONG et aux personnes de bonnes volontés à venir au secours de cette maison de Dieu.

« On voudrait à travers vous demander humblement à l’Etat ayant à sa tête le Président Alpha Condé de nous venir en aide pour la réhabilitation de cette maison de Dieu. Au delà, nous demandons aux ressortissants, aux ONG et aux personnes de bonnes volontés de venir à la rescousse. Si rien n’est fait dans un bref délais, les murs risquent de tomber sur les fidèles », a conclu le secrétaire général de la ligue islamique communale, Ibrahima Diallo.
SOS donc pour la mosquée centrale de Lélouma !

De Lélouma, Mouctar Barry envoyé spécial de Guineematin.com

Tél.: 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin