Concession de l’hôpital Donka aux Canadiens de Netsen Group : les travailleurs inquiets

Dans un mémorandum adressé au ministre de la santé et rendu public ce mardi, 02 août 2022, la fédération syndicale de la santé a salué les efforts du gouvernement guinéen pour la rénovation et l’équipement du centre hospitalo-universitaire (CHU) Donka. Mais, ce syndicat a aussi fait part de ses préoccupations par rapport au contenu de la convention de cession signée entre l’Etat guinéen et les partenaires canadiens dans le cadre de la gestion de cet hôpital national. Et, pour ces motifs, le syndicat a sollicité l’ouverture d’un dialogue pour mieux éclairer les travailleurs du CHU Donka sur un certain nombre de points qui taraudent encore leurs esprits, a appris Guineematin.com ce mardi.

C’est à travers un point de presse que la fédération syndicale de la santé a présenté son mémorandum. Et, devant les professionnels de médias, ledit syndicat a égrené un chapelet de préoccupations à l’adresse du ministre de la santé et de l’hygiène publique.

Dr Djoran Keïta, secrétaire générale de la section syndicale de l’hôpital national Donka

« Les travailleuses et travailleurs de l’hôpital national Donka apprécient hautement les efforts du gouvernement pour la rénovation et l’équipement dudit hôpital. Ce qui va favoriser l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleuses et travailleurs. Cependant, la convention de concession et son continu nous préoccupent, à savoir : le traitement réservé aux travailleuses et travailleurs, la garantie de leur emploi, la répartition des primes, l’absence de la représentation du syndicat dans le conseil d’administration (CA), le droit de regard de la direction générale de l’hôpital sur l’administration et les recettes générées par l’hôpital, la formation des travailleuses et travailleurs, la régularisation de la situation des stagiaires, la grille tarifaire et l’expertise du concessionnaire.

Par ailleurs, en plus de 28 580 000 US que le gouvernement doit verser au concessionnaire pour les 5 ans, il va gérer intégralement sans un droit de regard de la partie guinéenne les recettes générées.

Par ces motifs, nous recommandons l’ouverture d’un dialogue pour l’intérêt supérieur des travailleuses et travailleurs de Donka et de la nation », a dit Dr Djoran Keïta, secrétaire syndicale du CHU Donka.

Pour rappel, selon les informations, la convention de concession du CHU Donka est un « contrat de gestion déléguée » entre Netsen Group et le ministère guinéen de la santé et de l’hygiène publique. Elle s’étale sur une durée de 5 ans et est répartie en deux phases : trois ans de mise en place et de gestion, et deux ans pour le transfert graduel de la gestion à l’Etat. Mais, cette convention de concession fait couler beaucoup d’encre et de salives au CHU Donka où les travailleurs expriment constamment des préoccupations sur le contenu réel de ladite convention.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS