Alpha Condé avertit les enseignants : « je n’ai pas peur des grèves, des manifestations »

17 avril 2019 à 20 08 22 04224

Présidant l’ouverture des travaux de la troisième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen (FEG) ce mercredi, 17 avril 2019, à Conakry, Alpha Condé a remué le couteau dans la plaie des enseignants. Le chef de l’Etat a, une nouvelle fois, dénoncé vigoureusement le faible niveau de certains formateurs. Le président de la République a promis donc l’assainissement du secteur, annonçant qu’il n’a peur ni des grèves ni des manifestations qui peuvent en résulter, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« Nous avons fait une dictée au niveau des enseignants, dictée du niveau de CE2. On a mis 20 fautes. Sur 700 enseignants, 70% n’ont pas trouvé les 20 fautes. Et sur les 70 %, 25 ont ajouté des fautes. Alors, comment peut-on enseigner quelqu’un qui est au CM2 quand on ne peut même pas corriger une dictée de CE2 ? Voilà le véritable problème. Donc, la formation des formateurs est un problème fondamental. On doit avoir le courage, dire que ne pourrons enseigner, que des gens qui sont sortis des Ecoles Normales d’Instituteurs, des gens qui sont sortis des écoles professionnelles. Il faut avoir ce courage.

Un gouvernement n’est pas à la traîne de l’opinion, mais il doit orienter l’opinion. On ne doit pas avoir peur de l’opinion, il faut qu’on se dise la vérité. Il y a beaucoup d’enseignants qui n’ont pas le niveau. Il faut que désormais les gens qui doivent enseigner à l’école primaire, soient des gens qui sont sortis de l’école des instituteurs. Même si c’est la bagarre ou les grèves on fera face. On ne veut plus d’un enseignement au rabais. Un gouvernement doit avoir le courage de se battre pour son pays. Tant que moi je serai président, je n’ai pas peur des grèves, je n’ai pas peur des manifestations. On fera ce qui est dans l’intérêt de la Guinée, c’est-à-dire, donner aux élèves, aux étudiants, des enseignants qui ont le niveau »

Ensuite, Alpha Condé a reconnu que le gouvernement doit construire des écoles à l’intérieur du pays pour que les enfants puissent bénéficier de la même éducation que ceux de la capitale. Mais à ce niveau aussi, il fustige l’attitude de certains enseignants mutés à l’intérieur et qui refusent de s’y rendre. « Il ne s’agit pas de construire des écoles s’il n’y a pas d’enseignants. Or, les enseignants doivent signer un engagement pour dire que dans les 5 et les 10 premières années, ils vont servir à l’intérieur du pays, non pas à Conakry. Il faut qu’on ait le courage de prendre à bras le corps le système éducatif sans avoir peur ni des étudiants, ni des enseignants, ni des syndicats, ni de personne. Mais faire ce qui est dans l’intérêt de ce pays à travers une jeunesse qui sera à la hauteur demain ».

Enfin, le professeur Alpha Condé a encouragé le développement de l’enseignement technique dans notre pays. « Il est extrêmement important que nous développions l’enseignement technique. Parce que l’économie n’a pas besoin que seulement des ingénieurs mais elle a besoin des gens qualifiés dans tous les secteurs. Et ensuite, à côté des métiers traditionnels, nous avons ce vous appelez aujourd’hui les nouveaux métiers. C’est l’avantage des Ecoles Régionales des Arts et Métiers (ERAM). Donc, nous devons qualifier l’enseignement professionnel pour ne laisser aucun enfant de la Guinée au bord de la route parce que tout le monde ne peut pas aller à l’université. Au lieu qu’ils n’arrêtent les cours parce qu’ils ne peuvent pas aller à l’université, il faut qu’ils aient des écoles professionnelles, des centres d’apprentissage qui leur permettent d’être utiles à eux, à leurs familles mais aussi à la nation ».

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77 / 662 73 05 31

Lire

Présidence de la République : le ministre Bah Ousmane menace de quitter Alpha Condé

13 avril 2019 à 16 04 11 04114

Le ministre conseiller spécial du président Alpha Condé menace de jeter l’éponge. Bah Ousmane est, en effet, en colère contre certains agissements du régime actuel. Il l’a exprimé lors de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi, 13 avril 2019, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

A l’origine de la colère du président de l’UPR, deux éléments se dégagent. Le plus fondamental est le silence « coupable » des autorités face au retard du remplacement du maire UPR de Leymiro, Abdoul Aliou Salle, décédé en début d’année.

A Leymiro, l’UPR avait eu 5 conseillers sur les 17 au terme des élections communales de février 2018. Dans la coalition qui a remporté l’exécutif, le parti NFD de Mouctar Diallo a obtenu 2 conseillers à égalité avec le RPG. Les 8 autres ont été élus sur la liste de l’UFDG.

« A l’élection du bureau exécutif de la commune rurale de Leymiro, l’UPR a remporté le poste de maire. Les deux autres alliés ont eu chacun un poste de vice maire. Mais depuis le décès de notre maire, nous avons tout fait pour le remplacer, en vain. Comme c’est ainsi, nous voulons savoir qui se cache derrière cela », a dit le leader de l’UPR.

A défaut de récupérer le poste de maire, l’allié d’Alpha Condé annonce qu’il va quitter ses fonctions de ministre d’État, conseiller spécial du président de la République. « Nous ne pouvons pas accepter cela. Il faut que cela soit clair. Si nous n’avons pas notre poste de maire, eh bien, nous libérons la fonction que nous occupons. C’est d’abord le parti, c’est lui qui a nous mis là-bas, si ses intérêts sont bafoués, nous ne pouvons pas être d’accord », a dit Elhadj Ousmane Bah devant ses militants.

Le président de l’UPR promet d’ailleurs de publier prochainement une déclaration dans ce sens. Comme pour dire que les relations entre Alpha Condé et son allié de toujours ne sont plus au beau fixe.

L’autre point de discorde entre les deux alliés est relatif à la campagne de reconnaissance et de soutien du Fouta au président de la République, initiée par le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo. Une initiative que ne partage pas Elhadj Ousmane Bah. Du moins dans la forme. Pour le leader de l’UPR, la dignité vient avant toute chose. « Nous tenons à préserver notre dignité, elle est plus importante pour nous que tout le reste ».

Reste à savoir quelle sera la réaction du président de la République face à cette menace de son allié de longue date.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628089845

Lire

Présidentielle sénégalaise : en direct l’arrivée et le vote du président Macky Sall

24 février 2019 à 9 09 12 02122

Le chef de l’Etat sénégalais, candidat à sa propre succession vient d’arriver au bureau de vote numéro trois du centre Thierno Mamadou Sall où il doit voter, rapporte un envoyé spécial de Guineematin.com à Fatick, la ville natale du président Macky Sall.

A rappeler que le département de Fatick compte 160 733 électeurs, répartis dans 374 bureaux de votes et 223 centres. La commune comptabilise à elle seule un total de 25 378 électeurs pour six (6) lieux de votes et 44 bureaux.

De Fatick, Sénégal, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : (00221) 78 169 09 46

Lire

Lola : les cadres administratifs rendent hommage au préfet pour ses « bonnes actions »

10 janvier 2019 à 19 07 38 01381

Les cadres de la préfecture de Lola se sont réunies hier, mercredi 09 janvier 2019, pour présenter leurs vœux de nouvel an au préfet, Saa Youla TOLNO. La cérémonie qui s’est tenue dans la salle de conférence de ladite préfecture, a connu la présence des autorités sous-préfectorales et communales, des directeurs préfectoraux et certains citoyens de la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est le secrétaire général des affaires administratives de la préfecture, Bakary Komara, qui a prononcé le discours des cadres de la préfecture. Au nom de ses collègues, il a félicité le préfet pour les efforts qu’il a consentis dans le cadre du maintien d’un climat de cohabitation pacifique entre les populations de Lola, et les dispositions prises pour la stabilité dans la préfecture.

« Monsieur le préfet, votre engagement personnel, votre disponibilité à résoudre les problèmes des communautés, et en qualité de personne ressource de la décentralisation et de la gouvernance locale, nous obligent nous cadres à œuvrer pour développer l’entente et la cohésion entre nous. Monsieur le préfet, nous cadres de la préfecture de Lola, vous réitérons notre engagement, notre sincère collaboration et notre volonté inébranlable de vous accompagner et de vous assister dans l’accomplissement honorable des nobles missions, à vous, confiées par le chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE », a-t-il entre autres déclaré.

Saa Youla TOLNO

Très ému, le préfet, Saa Youla TOLNO, a tout d’abord remercié les cadres. Il s’est réjoui du calme qui prévaut à Lola et félicité les citoyens pour la préservation de la paix et de la cohésion entre les communautés. Monsieur Saa Youla TOLNO a ensuite promulgué des conseils pour la protection des biens publics, des sociétés et des étrangers venus investir dans la localité. « Il faut que nous soyons des amis dans notre vie, dans notre collaboration, c’est dans ça que nous avons tout à gagner et rien à perdre.

Donc le respect entre nous, l’amour entre nous, partout où il n’y a pas d’amour, il n’y a pas d’entente (…) Quand quelqu’un n’a pas votre amour, même si vous faites bien, il va prouver aux gens par A plus B que ce que vous faites n’est pas bon. Le président de la République n’est pas en train de faire de grandes œuvres dans le pays ? Mais ceux qui ne l’aiment pas disent qu’il ne fait rien. C’est l’amour-là qui manque dans notre pays, il faut qu’on s’aime », a exhorté le préfet.

Au cours de cette rencontre, certains cadres ont été félicités également pour leur courage, leur mérite, leur promptitude dans l’exécution des travaux, et pour leurs efforts dans la préservation de la paix dans leurs localités. C’est notamment les sous-préfets de Guéssao, Kokota, Bossou, ainsi que certains chefs de services et certains secrétaires généraux des sous-préfectures.

Il faut rappeler que l’actuel préfet, Saa Youla TOLNO, est à Lola depuis 2012. Il est le 18ème préfet de Lola.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Lire

Conakry : une école entièrement rénovée pour les élèves de Matam Lido 2

14 décembre 2018 à 19 07 53 125312
Mme Hélène Savané

Dans la matinée de ce vendredi, 14 décembre 2018,
Son Excellence Hisanobu Hassana, ambassadeur du Japon en Guinée, madame Hélène Savané, présidente du Rotary Club de Conakry, accompagnés des autorités de la commune de Matam et du quartier Matam Lido 2 ont inauguré l’école primaire de ce quartier relevant de la commune de Matam.

La rénovation de cet établissement- initiée par le Rotary Club de Conakry sur financement du gouvernement japonais, à travers son ambassade en Guinée- a coûté 117 337 dollars ; soit environ un milliard 24 millions de francs guinéens, a appris une journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Ce projet a permis de rénover les bâtiments dont 6 salles de classes, la direction, les latrines, et de reconstruire la clôture, réaliser une adduction d’eau, mais aussi à garantir la sécurité des 750 élèves et des enseignants de l’école.

Mme Hélène Savané

La rénovation de cette école s’inscrit dans le cadre du projet « L’éducation pour tous » initié par le Rotary club depuis mars 2017. A l’occasion de la cérémonie d’inauguration, la présidente du Rotary club, madame Hélène Savané, a remercié tous les acteurs qui ont permis la réalisation du projet. « Que tous les acteurs du projet, tous ceux qui, par leur travail, engagement, disponibilité ont permis d’atteindre ce résultat, en soient félicités et remerciés.

Notre gratitude va en premier vers l’ambassade du Japon à travers son département de micro-projet et ensuite au ministère de l’éducation nationale et à sa direction communale, les autorités locales, le bureau d’étude…Chers parents cette école est la vôtre, inscrivez-y vos enfants afin de leur assurer un avenir meilleur. Quant à vous mes enfants, je vous invite à aimer et à prendre soin de cette école », a-t-elle lancé.

S.E. Hisanobu Hasama

De son côté, l’ambassadeur du Japon en Guinée, Son Excellence Hisanobu Hasama, s’est réjoui de la concrétisation de ce projet qui vient s’ajouter aux nombreuses réalisations de son pays en Guinée. « C’est un plaisir pour moi d’inaugurer l’école primaire de Matam Lido 2 ainsi rénovée. Le Japon poursuit ses efforts et ses investissements en faveur de la Guinée, notamment dans l’éducation qui est un des piliers des axes d’intervention du Japon en Afrique.

Ainsi, depuis le début de sa coopération, le Japon a financé plus de mille salles de classes en Guinée. Il est important de continuer à appuyer la Guinée à investir dans la scolarisation et la préparation du futur des enfants guinéens. C’est pourquoi le gouvernement du Japon a accepté de financer ce projet pour préparer l’avenir de la Guinée », a dit le diplomate japonais.

S’il est important de rénover les bâtiments, il est également indispensable d’en assurer la bonne gestion et le bon entretien. C’est pourquoi, au cours de la réalisation de ce projet de rénovation, une formation a été également organisée en faveur de l’association des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE) de Matam Lido 2. Cela, afin de les sensibiliser à leur rôle dans un esprit d’appropriation et notamment sur l’entretien des bâtiments après le projet. Et, les parents d’élèves, par la voix de leur président Ibrahima 2 Barry, promet de prendre soin de cette école.

« L’école primaire de Matam Lido 2 était en état de délabrement. Grâce au Rotary club, le gouvernement guinéen et l’appui du gouvernement japonais, cette école est devenue l’une des plus belles de la capitale Conakry. Les sages de Matam Lido, satisfaits de cette rénovation, me chargent de remercier monsieur l’ambassadeur du Japon et le Rotary Club de Conakry. Je m’engage aussi, au nom des braves populations de Matam Lido, à sauvegarder jalousement ce bijou », a déclaré le président de l’association des parents d’élèves de Matam Lido 2.

Seydouba Sacko

Egalement présent à la cérémonie, le maire de Matam a exprimé toute la reconnaissance des autorités communales à l’endroit de tous ceux qui ont permis la réalisation de ce projet. Un projet qui, selon Seydouba Sacko, apporte la joie aux habitants de la commune. La rénovation de cette école primaire de Matam Lido 2 est une joie non seulement pour toutes les autorités mais aussi les populations de notre commune.

C’est pourquoi, par ma modeste voix, je voudrais exprimer toute la reconnaissance et les remerciements des composantes de notre collectivité à l’endroit du Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé mais également à l’ambassade du Japon en Guinée qui a bien voulu financer le projet », a martelé le maire de la commune de Matam.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Lire

Dubréka : Mackiou Sall et Cie boudent la cérémonie d’installation du nouveau maire

12 octobre 2018 à 18 06 55 105510

Élu le dimanche dernier, Elhadj Alsény Bangoura du RPG Arc-en-ciel a été officiellement installé ce vendredi, 12 octobre 2018, dans ses fonctions de maire de la commune urbaine de Dubréka. Présidée par N’Fansoumane Soumah, du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), la cérémonie de passation de pouvoir s’est déroulée à l’absence du président de la délégation spéciale sortant, Mackiou Sall de l’UFDG, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Lire

Bah Ousmane aux citoyens de Kaporo rails : « le président m’a dit… »

16 septembre 2018 à 18 06 29 09299

C’est à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti que le président de l’UPR, Elhadj Ousmane Bah, par ailleurs ministre d’Etat et conseiller spécial du Chef de l’Etat, a reçu les populations de Kaporo rails menacées de déguerpissement par l’Etat. Cette rencontre a coïncidé à la présentation de nouveaux adhérents hier, samedi 15 septembre 2018, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Fin du repos biologique : voici le communiqué du ministère des Pêches

31 août 2018 à 14 02 48 08488

Fin du repos biologique« Suite à une mission mixte de patrouille de la Marine Nationale, du CNSP et de la Préfecture Maritime, utilisant l’engin P328 de l’armée de mer dans la nuit du 18 au 19 juillet 2018, un navire dénommé MENGXIN18, a été surpris en activité de pêche non autorisée conséquemment, il a été arraisonné dans l’espace maritime Guinéenne pendant le repos biologique », a révélé le communiqué du ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’économie maritime.

Lire

Koubia : Alpha Condé dote les structures sanitaires d’équipements médicaux

20 juillet 2018 à 17 05 27 07277

Dans le cadre du renforcement des capacités des hôpitaux et des centres de santé du pays, le président Alpha Condé vient de doter les structures sanitaires de la préfecture de Koubia d’équipements médicaux. Ces matériels ont été remis à la direction préfectorale de la santé qui se charge de leur acheminement dans les structures bénéficiaires, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Cour Constitutionnelle : 3 membres prêtent serment demain

13 juillet 2018 à 12 12 49 07497

Conakry, 13 juillet 2018 – Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE et Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Claude Kory KOUNDIANO, présideront l’audience solennelle de prestation de serment de trois des membres de la Cour Constitutionnelle entrants, le Samedi 14 Juillet 2018 à 11 heures dans la grande salle du Palais Présidentiel à Sékhoutouréya.

Lire

Journées des éleveurs : le parti NFD fortement mobilisé au Fouta

28 juin 2018 à 7 07 53 06536

Communiqué : Comme beaucoup d’autres initiatives présidentielles, les journées des éleveurs ont été une grande réussite dans la ville de Labé. D’ailleurs pour la circonstance, le parti NFD qui vient de bénéficier de la confiance du président de la République, en nommant notre président du parti à la tête du Département de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a aussitôt informé toutes les structures du parti dans le Foutah afin de réserver un accueil digne de nom au chef de l’État et à sa délégation.

Lire

Lancement du projet d’appui au centre de préparation aux missions de maintien de la paix de Samoreya : discours du ministre

23 juin 2018 à 11 11 07 06076

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, le ministre d’Etat, ministre en charge des affaires présidentielles et de la défense nationale, Dr. Mohamed Diané, a procédé au lancement du projet d’appui au centre de préparation aux missions de maintien de la paix des Nations Unies. A l’occasion de cette cérémonie qui s’est déroulée hier, vendredi 22 juin 2018, au camp Samoreya de Kindia, Dr Diané était accompagné de l’ambassadeur du Japon en Guinée, du directeur pays du PNUD, en présence des autorités locales de Kindia.

Lire

Elhadj Saliou Camara à Sékhoutouréya : l’UFDG, le RPG sont des petits partis… (vidéo)

15 juin 2018 à 15 03 14 06146

C’est le premier imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry, Elhadj Mamadou Saliou Camara qui a fait prier le chef de l’Etat, le président Alpha Condé, au palais présidentiel Sékhoutouréya, ce vendredi, 15 juin 2018. Dans son sermon, à l’occasion de l’Aid el fitr, le chef religieux a appelé les fidèles musulmans à perpétuer les bonnes actions et l’adoration du Tout Puissant Allah.

Lire

Communiqué : décès de Hadja M’Balou Fatoumata Kéita, mère du Ministre d’Etat Dr. Mohamed Diané

5 juin 2018 à 17 05 11 06116

Conakry, 5 juin 2018 – Le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, a le profond regret d’annoncer au Peuple de Guinée, le décès de Hadja M’Balou Fatoumata Kéita, mère du Ministre d’Etat chargé des Affaires Présidentielles, ministre de la Défense Nationale, le Dr. Mohamed Diané. Décès survenu ce jour même à l’hôpital sino-guinéen des suites de maladie à l’âge de 90 ans.

Lire

Souvenirs du patriote Bâ Mamadou : opposition et pouvoir à la mosquée de Bambéto

28 mai 2018 à 11 11 17 05175

A l’occasion de l’an 9 de la disparition d’Elhadj Bâ Mamadou, une cérémonie de sacrifices et de lecture du saint Coran ont été organisées le samedi dernier, 26 mai 2018, par sa Fondation à la Grande mosquée de Bambéto. Une cérémonie qui a été rehaussée de la présence du nouveau Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr. Ibrahima Kassory Fofana et du Chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Promesses d’Alpha Condé à Kébaly : Hadja Mama Kanny veut faire un suivi

20 janvier 2018 à 21 09 54 01541

Comme annoncé dans les précédentes dépêches de Guineematin.com, le président de la République s’est rendu dans l’après-midi de ce samedi, 20 janvier 2018, dans la sous-préfecture de Kébaly, relevant de la préfecture de Dalaba. Après le discours du président Alpha Condé, marqué par de nombreuses promesses en faveur des populations de Kébaly, madame Mama Kanny Diallo, ministre du Plan et de la Coopération Internationale et originaire de cette sous-préfecture, a promis d’œuvrer pour la matérialisation desdites promesses.

Lire

Foutah Profond : le Ministre de la Santé vante les mérites et les réalisations du Pr. Alpha Condé

18 janvier 2018 à 9 09 31 01311

Accompagné des membres de son cabinet, le Ministre de la Santé, Dr. Abdourahmane DIALLO, a quitté Conakry pour le Foutah profond depuis le samedi dernier, 13 janvier 2018. Ceci, dans le cadre de la Mission Gouvernementale d’Information et de sensibilisation de proximité des citoyens pour leur meilleure compréhension des acquis et des perspectives du Gouvernement en général et du Ministère de la santé en particulier.

Lire