Remous sociaux à Boké : le CPD accuse des journalistes et « certaines sociétés minières »

8 décembre 2017 à 12 12 06 120612

« C’est Bassékou et son groupe (Amadou Camara, Fodé Oumar Camara et Abdoulaye Keita) qui sont à la base des remous sociaux vécus dans la commune urbaine. Mais, nous sommes obligés de les freiner dans leur élan destructif. Ce sont les sociétés minières qui leur donnent de l’argent pour qu’ils nous insultent à la radio et faire leur promotion pendant qu’elles exploitent notre sol n’importe comment… », a dit Djohn Coumbassa, membre du conseil préfectoral de développement (CPD).

Read More