Le procès sur l’assassinat par balle du journaliste Elhadj Mohamed Koula Diallo, le vendredi 05 février 2016, devant le siège de l’UFDG, se poursuit au tribunal de première instance de Dixinn. Appelé à la barre, ce lundi 9 octobre 2017, Bah Oury de la partie civile est entrain d’apporter son témoignage.

Tout d’abord, il est longuement revenu sur l’arrivée de Cellou Dalein Diallo à la tête de l’UFDG, aujourd’hui principal parti de l’opposition au régime Alpha Condé.

Ensuite, Bah Oury a rappelé que c’est un manque de leadership qui explique l’échec du parti en 2010, 2013 et 2015, avant d’ajouter que sa rencontre avec Alpha Condé à Paris qui a été l’élément déclencheur de son désaccord avec Cellou Dalein Diallo. Et, comme il ne voulait plus se laisser faire, une stratégie pour l’éliminer aurait alors été envisagée.

« Si j’étais mort le 05 l’UFDG aurait fait porter la responsabilité au président Alpha Condé », a précisé Bah Oury…

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com