Conformément à sa vocation, l’Association pour la Promotion et l’Autonomisation des Femmes/Filles (APAF) a organisé, hier jeudi 18 mai 2017, une première campagne de sensibilisation au marché Niger, dans la presqu’île de Kaloum. Une quinzaine de membres de l’APAF était mobilisé pour convaincre les femmes et filles du marché à adhérer aux programmes d’alphabétisation qui seront organisées à l’école primaire du centre, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

En début d’année 2017, pour sa toute première activé, l’APAF avait organisé à son siège, dans la commune de Matam, une séance de formation pour ses membres sur la question du genre. Il s’agissait d’initier les membres sur la vie associative et la question genre.

Selon madame Keita Bountouraby Soumah, la présidente de l’Association pour la Promotion et l’Autonomisation des Femmes/Filles (APAF), cette autre activité s’inscrit en droite ligne des objectifs de l’APAF. « Nous sommes venues au marché Niger pour la sensibilisation des femmes et filles non-scolarisées. Mon combat a toujours été la promotion et l’autonomisation des femmes et filles. Au marché ici, il y a toute une gamme de femmes et filles qu’on essaie de sensibiliser pour les amener à accepter de se former. Cela s’inscrit dans l’application des objectifs qu’on s’est assignés », a dit la présidente de l’APAF.

Pour atteindre cet objectif, l’APAF a fait appel à plus d’une quinzaine de ses membres venues de toute la capitale pour la réussite de l’activité.

A en croire Madame Keita, après la sensibilisation tout est mis en place pour démarrer rapidement les séances d’alphabétisation. « Après la sensibilisation, nous comptons démarrer immédiatement les cours, comme on a les outils nécessaires. L’école primaire du centre est déjà là pour les séances de Kaloum. Tout est déjà prêt, on a pris les contacts des femmes et des filles qui doivent être alphabétisé », a-t-elle précisé.

Cependant, la sensibilisation est prévue dans plusieurs autres communes du pays. Après Kaloum, ce sera serra le tour de la commune de Matam et progressivement.

Pour finir, la présidente de l’association pour la promotion et l’autonomisation des femmes/filles appelle les femmes et filles de Kaloum de venir s’inscrire afin de bénéficier gratuitement de la formation.

Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél. : 621 607 907

Commentaires

No Comments