imageDepuis le petit matin de ce mardi 15 juillet 2014, les usagers de la route nationale Conakry-Kindia sont bloqués à quelques kilomètres de la ville de Manga Kindy (Kindia). Des manifestants qui réclament la fourniture d’électricité ont barricadé la route et s’opposent à tout passage, à l’aller comme au retour, a-t-on appris d’une des victimes. Si tout se passait dans le calme jusqu’à la mi-journée, la tension est désormais palpable et les risques évidents, rapporte un passant qui a joint Guineematin.com au téléphone, il y a quelques minutes.

Selon nos informations, les centaines de véhicules privés, de service, de transport… entassés, à l’aller comme au retour, commencent à se sentir menacés par des jeunes manifestants dont la colère va crescendo. Or, des jeunes, également nombreux parmi les usagers de la route se trouvant bloqués par les manifestants commenceraient à s’énerver. S’estimant innocents au manque d’électricité dont les manifestants de Kindia n’ont d’ailleurs pas l’apanage en Guinée, certains passagers craignent des altercations surtout entre les jeunes…

Par ailleurs, de Débélé à Foulayah, en passant par Koliagbé, Friagbé, les usagers de la route sont aussi nombreux que variés. Bien de passants avaient des obligations administratives, économiques, sociales, etc. « Mêmes des personnes qui transportent des corps de leurs parents qu’ils partent enterrer dans leurs villages sont bloqués », dit à Guineematin.com une des victimes qui se trouve en ce moment même (13 heures 05) à Koliagbé.

Commentaires