Kory KoundianoA l’occasion de la célébration du 14 juillet, date anniversaire de la prise de la Bastille en France lors de la première Guerre mondiale, le président de l’Assemblée nationale guinéenne, Claude Kory Koundiano, s’est exprimé au micro de Guieematin.com.

Dans son intervention, Claude Kory Kondiano souligne que la célébration de la fête nationale française rappelle beaucoup de souvenirs. Il promet ensuite de tout mettre en œuvre pour renforcer la coopération entre la Guinée et la France, avant d’annoncer son souhait de voir naître une radio parlementaire en Guinée et éventuellement une télévision. Lisez !

« Je suis très heureux de participer à cette fête du 14 juillet qui rappelle la prise de la bastille par le peuple français pour libérer les prisonniers qui se trouvaient dans cette prison. Parmi lesquels il y avait des prisonniers politiques, culturels etc. Je me souviens encore de ce qu’on nous a enseigné un peu à travers l’histoire de la France, lorsque le roi de France, Louis XIV, a été surpris par l’ampleur de l’évènement, il pose une question ‘’est-ce que une révolte ? ‘’ Et son collaborateur qui était à côté a dit non ‘’C’est une révolution’’, rappelle la deuxième personnalité de notre pays.

Et, le président de l’Assemblée nationale, Kory Claude Koundiano, d’enchaîner : « J’ai déjà des rapports de coopération très étroits avec la coopération française et l’Assemblée nationale française. Donc, je mettrai tout en œuvre, surtout que lorsque je suis arrivé, les dispositifs de coopération étaient déjà en place avec la présidente, hadja Rabiatou Serah Diallo pour doter l’Assemblée nationale d’une radio parlementaire. Le projet est très avancé et nous sommes entrain de l’exécuter. Je vais prendre toutes les dispositions pour que cette coopération continue dans d’autres domaines. Je suis allé jusqu’à demander à la coopération française et à nos collègues de l’Assemblée nationale française de faire en sorte que notre Assemblée nationale puisse être dotée d’une télévision parlementaire comme cela est le cas dans plusieurs pays. »

Mamadou Alpha Baldé

Facebook Comments