Sidya Touré, président de l'UFR

Sidya Touré, président de l’UFR

Le patron de l’UFR et troisième homme politique guinéen, selon le poids électoral des dernières consultations (2010 et 2013) n’est pas du tout satisfait de la décision du président Alpha Condé de s’envoler pour Washington, pendant que les guinéens qu’il gouverne sont en deuil.

A l’occasion de la conférence de presse que l’opposition anime en ce moment même à la maison de la presse de Coléah, Sidya Touré a notamment dit : « On n’a pas élu Alpha pour prendre des avions, mais pour s’occuper des affaires internes de la Guinée ».

L’autre observation à la quelle le patron du parti république a fait allusion, c’est la négligence de notre pays par les « grands de ce monde » pendant la présidence Alpha Condé. Sidya Touré a rappelé qu’on n’a « jamais vu les autres présidents en Guinée », citant les chefs d’Etat américain et français.

Faut-il rappeler que les pays voisins, la Côte d’Ivoire, le Sénégal… ont régulièrement bénéficié de telles visites. Le Sénégal par exemple a reçu à la fois l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, et l’actuel, François Hollande. Mais aussi le chef d’Etat de la plus grande nation au monde, Barack Obama.

La Côte d’Ivoire, elle, également, a reçu la visite du chef d’Etat français, François Hollande, il y a juste quelques jours.

Facebook Comments