Les sympathisants de Dadis dispersés par du Gaz lacrymogène

Ddis« Les forces de l’ordre et les sympathisants de Moussa Dadis Camara s’échangent des jets de pierre et du gaz lacrymogène »,  a crié au téléphoe, Ibrahima Sory Diallo envoyé spécial de Guineematin. Notre reporter nous a fait savoir que ça fuit dans tous les sens. Tout était relativement paisible, jusqu’à l’atterrissage d’un vol aux environs de 18 heures. C’est en ce moment que les sympathisants, croyant que leur leader était à bord, malgré l’annonce de l’annulation de sa venue, ont commencé à pousser des cris de joie. C’est justement en ce moment qu’une ceinture de sécurité a été dressée par les forces de l’ordre. Aux environs de 18 heures 40, la situation a complétement dégénéré.

Massivement rassemblés à l’aéroport de Conakry, ce samedi 15 août 2015, des sympathisants et des parents attentaient la venue du capitaine Mousssa Dadis Camara, en exil depuis plus de cinq ans. Ces sympathisants ont sont mécontents de l’empêchement, selon leur responsables, de l’arriver de leur leader. DSC03425

« Nous voulons voir notre fils », scandaient des femmes.

Ibrahima Sory Diallo était à l’aéroport de Conakry pour Guineematin.Com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS