Cellou Dalein Diallo (1)Comme annoncé précédemment, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a tenu son assemblée générale ordinaire, ce samedi 25 juin 2016, au siège du parti. C’est son leader, Elhadj Cellou Dalein Diallo qui a présidé la rencontre, en présence des députés Kalémodou Yansané, Aliou Condé, Djessira Traoré et d’un des vice-présidents, Bano Sow.

Dans un discours de près de vingt (20) minutes, c’est à une longue litanie de critiques contre la gouvernance Alpha Condé, que va se livrer Cellou Dalein Diallo, devant une foule acquise à sa cause. Le leader de l’UFDG a aussi appelé à l’unité nationale tout en magnifiant les apports de la diversité culturelle et ethnique de notre pays.

« Nous nous battons pour une société de justice au sein de laquelle les guinéens vont œuvrer ensemble pour relever les défis du sous développement. Il nous faut sortir de la méfiance et de la haine qui caractérisent notre pays. Je rêve d’une Guinée où tous les fils du pays  travaillent la main dans la main, dans la confiance pour la construction de notre nation et pour le développement de notre pays. Notre pays ne fait que reculer à cet égard », estime le chef de file de l’opposition.

 Par la suite, El hadj Cellou Dalein tire à boulets rouges sur le pouvoir actuel qui est responsable à ses yeux, de tous les maux qui gangrènent notre pays : « sur le plan de la consolidation de l’unité nationale, la Guinée a reculé avec l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir.  Sur le plan de la protection des droits humains, notre pays a reculé. Sur le plan du développement et de l’amélioration des conditions de vie des guinéens, on a reculé. Aujourd’hui personne n’a besoin de voir les statistiques officielles. Chacun sait que les guinéens souffrent. Il y a la malnutrition, la misère, l’insécurité. Et il y a malheureusement la haine et la violence.  Le changement attendu n’est pas venu. On a dit que le progrès est en marche, le bâtisseur…on a vue tous les slogans de campagne, mais la réalité que chacun de nous vit aujourd’hui vous la connaissez. Nous ne pouvons pas continuer avec cette situation malheureuse sans réagir », a encore une fois menacé Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le chef de file de l’opposition est revenu sur les 6 agents de l’UFDG hospitalisés jusqu’à hier vendredi à Ignace Deen et ramenés « manu militari » à la maison centrale de Conakry où ils sont détenus dans l’affaire de la mort du journaliste Mohamed Koula Diallo. « Ils ont été retournés en prison alors que beaucoup d’entre eux n’étaient encore guéris.  Les six qui avaient été hospitalisés avaient bénéficié d’un non lieu prononcé par le juge d’instruction. Mais le pouvoir et monsieur Alpha Condé ont décidé de les maintenir en prison. L’objectif ? Intimider l’UFDG », a précisé Cellou Dalein Diallo.

Il a enfin exhorté ses militants à rester mobilisés pour faire face à tous les problèmes qui empêchent l’évolution de la Guinée et à ne pas céder aux intimidations.

Alpha Mamadou Dillo pour Guineematin.com

Tél. :  628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin