Chérif Bah, nouveau vice-président de l’UFDG : « je resterai toujours loyal à Elhadj Cellou Dalein »

Moins d’une semaine après sa nomination au poste de premier vice-président par intérim de l’UFDG, chargé des Relations extérieures et de la Communication, Elhadj Ibrahima Chérif Bah a reçu les ressortissants de Pita, sous l’initiative du député uninominal de Pita et de l’association des ressortissants de cette préfecture. Organisée hier lundi 20 mars au domicile privé du nouveau vice-président de l’UFDG, cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs militants et sympathisants du parti, ainsi que de nombreux responsables, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son discours de circonstance, Mamadou Diouldé Sow, le député uninominal de Pita et coorganisateur de cette cérémonie, a dit que sa préfecture apprécie hautement cette décision du président de l’UFDG, qui fait d’Elhadj Ibrahima Chérif Bah, le premier vice-président du parti chargé des Relations extérieures et de la communication. « Cette forte mobilisation prouve à suffisance que nous sommes heureux de cette décision du président de notre parti. S’il plaît à Dieu, nous allons aussi faire pareille à Pita, en organisant une grande cérémonie à l’honneur de notre vice-président », a-t-il promis.

Très heureux de cette mobilisation à son honneur, l’ancien gouverneur de la Banque centrale a remercié El hadj Cellou Dalein Diallo, pour le choix porté sur sa modeste personne pour occuper ce poste. Conscient des défis qui l’attendent, El hadj Ibrahima Chérif Bah dit savoir ce que le président de l’UFDG attend de lui. « Il veut des gens qui l’accompagnent à Sekoutoureyah en 2020. Il veut des gens pour lui faire un travail très précis, chacun à son poste donné. Je sais qu’il aime le travail bien fait, je sais également qu’il est très méticuleux. Je sais aussi que c’est quelqu’un qui exige sur la loyauté, et moi c’est mon caractère précis, quand je m’engage, je suis engagé et je resterai toujours loyal », a-t-il indiqué.

Parlant du poste qui lui a été confié, Chérif Bah a dit qu’il s’agira pour lui, à travers les médias et des structures du parti, d’indiquer aux guinéens ce qui est entrain d’être fait « pour passer le message du parti, et pour cela, nous voulons l’adhésion des populations, des militants. On sait qu’il y a beaucoup de mécontents à cause de plusieurs facteurs dont deux éléments clés : la mal gouvernance et la misère », a-t-il cité, tout en promettant d’œuvrer afin de redynamiser davantage l’aspect communication du parti.

Parlant de l’aspect Relations extérieures, El hadj Ibrahima Chérif Bah dit compter sur la diaspora pour faire vivre davantage le parti, estimant que l’UFDG est le parti le mieux représenté à l’étranger.

De son côté, Dr Fodé Oussou Fofana a dit que El hadj Ibrahima Chérif Bah a été désigné à ce poste par le présent de l’UFDG non par parce qu’il est de Pita, mais à cause de sa compétence, de sa loyauté, de son expérience et de son engagement pour le parti. « On n’a pas besoin de parler d’El Hadj Ibrahima Chérif Bah, il a servi l’administration guinéenne pendant 30 ans. Il a accepté d’enseigner à l’Université et parmi ses étudiants, il y en a qui sont célèbres. Je vais nommer le Ministre Kassory qu’il a enseigné, il a enseigné le président Cellou Dalein, il a servi à la banque centrale avec beaucoup d’expérience », a-t-il dévoilé. Fodé Oussou a aussi rappelé que l’homme a laissé 8 tonnes d’or à la banque centrale lorsqu’il quittait.

Enfin, Fodé Oussou Fofana a promis de travailler en toute loyauté avec le nouveau venu tout en précisant que la page de Bah Oury est « désormais tournée », et que même si la justice lui donnait raison, personne ne pourra le ramener au sein de l’UFDG.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS