Les obsèques des quatre (4) soldats guinéens décédés à Kidal, au Nord Mali, ont eu lieu ce vendredi 16 juin 2017 en fin de matinée. De nombreuses personnalistes guinéennes et étrangères ainsi que des membres des familles des défunts ont pris part à la cérémonie à l’aviation miliaire, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

L’émotion était vive à l’aviation militaire où les cercueils du capitaine Pépé Théoro, du sous-lieutenant Soua Bonamou et des adjudants-chefs Ibrahima Sory Soumah et Alsény Yarie Conté ont été disposés pour recevoir les honneurs militaires. Ces soldats sont décédés dans l’attaque dont a été victime la MINUSMA (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali) le jeudi 08 juin dernier à Kidal. Une attaque attribuée aux groupes terroristes qui évolue au Nord Mali.

Dans son discours, le chef d’état major général des armées, le général Namory Traoré, a salué la mémoire des « soldats martyrs dont la Guinée est fière ». Le général Traoré dira par la suite que ces attaques ne vont en rien entamer l’engagement de la Guinée « résolument tourné dans la lutte contre le terrorisme internationale. C’est à ce titre, qu’elle prend part à la dynamique régionale et internationale de maintien de la paix », a dit le chef d’état major général des armées.

S’adressant au bataillon Gangan 2 qui est toujours en poste à Kidal et qui a enregistré le décès de quatre des siens, le général Namory Traoré a encouragé « les soldats de ce contingent à garder toujours ardente la flamme de l’accomplissement vaille que vaille de la mission qui est leur est confiée ».

Le Premier ministre Mamady Youla dira à son tour que ces « vaillants soldats sont des combattants de la paix contre la barbarie, l’extrémisme et la violence aveugle. Le sacrifice ultime qui a été le leur ne sera pas vain », a laissé entendre le premier ministre.

En outre, Mamady Youla a rassuré le Mali et les représentants de la communauté internationale sur le fait que « la Guinée sera toujours aux côtés des pays dont la stabilité et la paix sont menacés par ce fléau qui essaye de remettre en cause les valeurs auxquelles nous croyons… Pour honorer l’esprit et le courage de ces vaillants soldats, nous continuerons la lutte afin de bâtir une paix durable dans un monde meilleur, débarrassé de la haine et de la barbarie des terroristes mais aussi des inégalités, de l’injustice, sources de nombreux maux », a fait remarquer Mamady Youla.

Les quatre soldats ont été décorés à titre posthume aussi bien par la Guinée que le Mali et les Nations Unies.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin