C’est au total sept (7) présumés bandits qui ont été présentés aux médias ce vendredi 25 août 2017. Il s’agit de quatre (4) hommes et de trois (3) filles, suspectés d’avoir participé à plusieurs attaques à main armée tant à Conakry qu’à l’intérieur de la Guinée. Ils ont été présentés à la presse par le secrétariat chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue, le crime organisé et l’Office de Répression des Délits Economiques et Financiers, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les sept (7) présumés bandits ont été interpellés entre le mardi 15 et le vendredi 18 août dernier à Sonfonia-gare et Kountia.

C’est le commissaire principal Traoré Baba, directeur adjoint de l’Office central chargé de la lutte contre le crime organisé, qui a décrit l’identité des mis en cause. « Abdourahamane Barry, alias Original, récidiviste qui était en détention à la prison civile de Kindia, pour vol à mains armées; Aboubacar Barry, alias Kess; Moustapha Bah alias Mousto; Simbè Diallo; Mariame Barry; Aissatou Barry et Rouguiatou Barry ont reconnu avoir volé dans une boutique à Lambannyi et à Koloma marché où ils ont attaqué une boutique d’Orange Money en pleine journée en emportant une somme de 40 millions de francs guinéens, des téléphones et des ordinateurs portables », a-t-il dit.

Parlant des attaques effectuées par les 7 présumés malfaiteurs à l’intérieur du pays, le commissaire Traoré Baba a cité Boké où ces malfrats « ont volé la somme de 700 millions de francs guinéens. Et au moment de leur interpellation, ils s’apprêtaient à effectuer une autre opération à Kouroussa où ils devaient braquer un orpailleur qui devait venir à Conakry. Les perquisitions effectuées ont permis de saisir une arme PMAK avec une boîte chargeur garnie de 17 cartouches chez Aboubacar Barry alias Kess, trois (3) pieds de biches pour l’ouverture forcée des maisons et boutiques et trois (3) couteaux de cuisine dans le véhicule (taxi) de Abdourahamane Barry alias Original », a révélé le commissaire Traoré.

Interrogé sur place par les journalistes, le nommé Abdourahamane Barry alias Original a reconnu l’existence des pieds de biches mais dit ne rien savoir sur l’arme. « Ils ont pris les pieds de biches dans ma voiture (taxi). Mais je ne sais pas à qui appartient l’arme. Je viens de sortir de prison il n y a pas deux semaines. Mais, je reconnais avoir volé les motos mais pas l’arme », a-t-il expliqué.

Également interrogé, Boubacar Barry alias Kess, élève en 12ème année Sciences Sociales à l’école Oumou Diaby, a dit que l’arme a été retrouvée dans sa chambre mais qu’elle lui a été confiée par Abdourahamane Barry alias Original. « C’est Original qui m’a confié l’arme. J’ai accepté de garder l’arme par erreur », soutient le jeune élève.

Très remonté, le colonel Moussa Thiegboro Camara, de l’Office central chargé de la lutte contre le crime organisé a déploré la libération d’Abdourahamane Barry de la prison civile de Kindia qu’il accuse d’être un bandit de grand chemin.

Il a invité la population à collaborer pour arrêter le nommé Ibrahima Sory Diallo, alias Whisky ou Tabourama, en fuite et qui est activement recherché. « Ibrahima Sory Diallo alias Whisky est actuellement recherché. N’importe quel citoyen de façon anonyme qui nous donne la direction ou la position de ce monsieur, aura 10 millions de francs guinéens », a-t-il promis avec insistance.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin