Dans le cadre de la campagne de communication du compteur Sabou, EDG a lancé ce mardi, 24 octobre 2017, une caravane de sensibilisation des populations qui sillonnera plusieurs quartiers de Conakry pour une durée de deux mois, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a suivi le cortège.

Pour cette première journée de sensibilisation, les animateurs ont sillonné les quartiers Nongo, Cosa, Koloma-Soloprimo, ainsi que Sandervalia, dans la commune de Kaloum. Equipée d’écrans et de sonorisation, ils ont expliqué aux populations de ces quartiers l’importance de l’utilisation de ces nouveaux compteurs pré payés et post payés.

Au sortir de la rencontre avec les chefs des quartiers de Kaloum, monsieur Abdenbi Attou, administrateur général de la société électricité de Guinée (EDG), a dit aux journalistes que « cette campagne vise à échanger et à informer l’ensemble des citoyens sur la campagne de prise de compteur que Sabou est entrain de réaliser à Conakry ».

Poursuivant ses explications, le premier responsable d’EDG a fait savoir qu’à l’heure actuelle, 40 000 compteurs ont été posés au niveau des poteaux et que 5 000 sont en cours de raccordement. « Un certain nombre d’échange et d’explication sont donc nécessaires pour bien apprécier les bienfaits de cette pose de compteur », a dit Abdenbi Attou.

A en croire l’administrateur général d’EDG, ce sont des compteurs qui permettent « d’assurer deux modes de paiement pour les clients : soit le mode pré payé ou le mode post payé. Chaque mode a ses conditions d’attribution », a-t-il dit.

Insistant sur l’importance de cette campagne de sensibilisation des populations, Abdenbi Attou a expliqué que ces rencontres sont l’occasion de présenter les projets en cours au sein de sa société. Des projets qui ont pour but de soulager les consommateurs. « Il s’agit surtout d’échanger autour des préoccupations des consommateurs et de rétablir les relations basées sur la bonne entente et la confiance entre la société EDG et ses clients ».

Interrogé par les médias, Mohamed Traoré ‘’B52’’, membre du conseil communal de Kaloum s’est dit très satisfait que les responsables de la société EDG commencent par une sensibilisation. « Cela me va droit au cœur parce que si tu viens chez quelqu’un pour fixer des compteurs sans qu’il ne soit informé à l’avance, cela peut créer des problèmes. On a vu avec le cas des compteurs pré payés Nafa. Ils sont venus poser ces compteurs dans les familles alors que ça ne va pas chez tout le monde. A Sandervalia par exemple, les populations ont brûlé des pneus à cause de cela. Donc, la sensibilisation est extrêmement importante », a estimé ‘’B52’’.

Selon ce responsable communal, il faut toujours passer par les responsables des quartiers pour faire passer le message. « Ce sont eux les premiers responsables des quartiers et ce sont eux qui connaissent à qui s’adresser », a-t-il conseillé, avant de rassurer de sa disponibilité à accompagner les animateurs dans leur mission.

Dans un communiqué de presse, le département communication et marketing d’EDG a rappelé que les 40 000 compteurs déjà fixés sur les poteaux sont prêts à être utilisés et que plus de 3 000 clients ont été raccordés et bénéficient des avantages du compteur Sabou. « Le compteur Sabou et l’installation sont gratuits », rassure Ines Ben Brahim, une des responsables de communication et marketing au niveau de Sabou.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin