Des élèves de Siguiri se sont attaqués à la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) et à la résidence du directeur, ce lundi 26 février 2018. Ils manifestaient ainsi leur colère face à l’absence de leurs enseignants dans les salles de classe, contrairement à ce qui leur avait été promis par le directeur, a appris sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Le Directeur Préfectoral de l’Education (DPE) de Siguiri, Mamady Doudou Camara, après avoir donné un congé technique aux élèves, s’était finalement ravisé. Il avait annoncé avoir trouvé un terrain d’entente avec les enseignants. C’est dans l’espoir qu’ils allaient reprendre les cours, que de nombreux élèves sont allés dans leurs écoles ce lundi. Mais, aucun enseignant n’a répondu présent au compte de la 3ème semaine de la grève des enseignants, déclenchée par le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée).

Il n’en fallait pas plus pour déclencher la colère des élèves qui ont commencé par perturber les commerces. Ensuite, ils s’en sont pris à la Direction Préfectorale de l’Education. Portes, fenêtres, tout est endommagé par les jeunes en colère. Le directeur, Mamady Doudou Camara s’est retranché au bloc administratif, situé à quelques mètres de son bureau.

Comme si cela n’était pas suffisant, les protestataires vont se diriger vers la résidence du directeur préfectoral de l’éducation. Là également, des portes et des fenêtres sont endommagées.

Les élèves ont été dispersés devant le commissariat central où ils avaient jeté des pierres sur les agents. Ces derniers, avec du gaz lacrymogène, vont réussir à casser le mouvement.

Il faut souligner que le commerce reste paralysé dans la ville.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin