100 Jours de Kassory à la primature : le PADES parle d’un bilan mitigé

Les cent premiers jours de Kassory Fofana à la primature continuent de faire réagir la classe politique. Au Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), le bilan du locataire du palais de la Colombe est jugé mitigé par les responsables de cette formation politique, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon Ibrahima Kaba, coordinateur du PADES, des avancées sont enregistrées même si beaucoup reste à faire. « Kassory a fait des avancées dans le cadre de la consolidation de la paix et l’entretien avec les acteurs politiques. Depuis son arrivée, les manifestations politiques de l’opposition, il a toujours trouvé des moyens pour les empêcher de ce côté-là. Par contre, La campagne de l’assainissement qui a été déclenchée, a connu beaucoup de retard. Aussi Kassory nous a promis devant tout le monde qu’il va lutter contre la corruption. Mais, mais rien n’a été fait sur ce domaine-là. Ensuite, il a été devant nos députés pour dire qu’aucun membre du gouvernement ne doit présider les cérémonies et les Mamaya. Mais, à notre grande surprise, cette année, on a vu monsieur Kassory Fofana à Kankan comme parrain de la Mamaya de la fête de Tabaski. Il a dit une chose, il a fait le contraire », a-t-il fait remarqué.

Par rapport aux différentes tensions qui entourent la désignation d’Abdoulaye Bah pour occuper la mairie de Kindia, monsieur Kaba dit que le deal entre la mouvance présidentielle et l’opposition en est la cause fondamentale. « Ils ont laissé la Constitution à part et ils veulent gérer le pays par consensus. Et voilà les conséquences ! », a-t-il fait observer.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS