Conakry : 13 familles victimes d’inondations au secteur Camélia (Dixinn)

Les fortes pluies qui se sont abattues sur Conakry dans la nuit du samedi au dimanche, 8 mai 2022, ont causé d’importantes inondations dans certains quartiers de la commune de Dixinn. Il n’y a pas eu de pertes en vie humaine, mais les dégâts matériels sont énormes dans les quartiers de Belle vue et Kénien, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Des pluies diluviennes se sont abattues sur Conakry aux environs de 3 heures GMT. De nombreux quartiers ont été inondés. Il s’agit notamment du secteur Camélia, au quartier Belle Vue. Les populations qui habitent la zone ont été sérieusement affectées. Au moins treize (13) familles ont été affectées.

De nombreuses concessions ont été inondées. C’est le cas chez Kandé Camara, chef du secteur Camélia, qui a n’a eu son salut que grâce à l’intervention des voisins.

Kandé Camara, chef du secteur Camélia

« C’est entre 2h et 3h du matin, peu après que la pluie a commencé à tomber, qu’on m’a alerté. Je me suis immédiatement levé pour constater que ma concession était envahie. Le niveau de l’eau avait atteint une hauteur redoutable. Au même moment, tout le monde est sorti pour crier au secours. C’est ainsi que les gens ont eu le réflexe de couper les disjoncteurs pour éviter que le courant ne soit en contact avec l’eau. Il n’y a pas eu de mort, mais vous avez vu vous-même, les dégâts sont énormes. Les gens ont presque tout perdu. Parce que tous leurs biens ont été gâtés par l’eau. J’ai construit ici depuis 1961. Mais de cette période à maintenant, nous n’avions jamais connu une telle inondation ici, ni ce genre de dégâts », a laissé entendre Kandé Camara.

Par ailleurs, le chef de secteur dénonce les travaux entrepris récemment sur place qui seraient à l’origine de ces inondations. « Tout est parti de la construction de la route qui passe devant ma concession ici. C’est un mauvais travail qui est fait ici. Les sociétés qui construisent cette route sont en train de travailler ici depuis environ 4 ans maintenant. Les travaux ne finissent toujours pas. Nous avons toujours dit que le travail qu’ils sont en train de faire ici n’est pas bon. Nous le savons, puisque c’est nous qui sommes ici. Ils nous ont dit de les laisser travailler. Nous avons alerté les autorités du quartier. Les travailleurs ont fait un caniveau très petit qui ne peut pas contenir une certaine quantité d’eau quand il pleut. Maintenant, ils nous ont mis dans cette situation. Je regrette vraiment qu’on nous cause ce tort puisqu’on a plusieurs fois alerté mais nous n’avons pas été entendus. Je demande au président Mamadi Doumbouya de dépêcher une équipe pour voir ce mauvais travail et trouver une solution… ».

Mory Sangaré

Mory Sangaré fait partie de ceux qui sont venus porter secours aux sinistrés. Il dénonce l’indifférence des autorités car ces inondations auraient pu être évitées. « Je suis vraiment désolé que mes voisins subissent de tels dégâts. Mais, je ne suis pas surpris puisque j’avais averti et alerté. Si les autorités peuvent rester sans rien faire, je suis vraiment désolé. Le Chef de quartier reste indifférent par rapport à cette situation alors que les risques d’inondation sont évidents… Les saletés fatiguent les gens dans les quartiers, l’eau envahit les gens dans les quartiers. Ils ont commencé les travaux de cette route qui a causé cette inondation il y a plus 3 ans. Rien n’est fait. Plus de 13 familles sont touchées par cette inondation. Rien n’est sorti de leurs concessions », déplore notre interlocuteur.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : 622 91 92 25

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS