Mauvais résultats au CEE : Dr Fodé Oussou s’en prend aux dirigeants de la Transition

En début de cette semaine, les autorités guinéennes ont publié les résultats du certificat de fin d’études élémentaires (communément appelé examen d’entrée en 7ème année) dans le pays. Et, au vu des statistiques (17,62% d’admission), ces résultats sont jugés « catastrophiques » par une large majorité de l’opinion nationale où on s’interroge également sur les causes d’une telle débâcle.

Mais, pour Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, l’Etat est entièrement responsable de cet « échec national ». A l’occasion de l’assemblée hebdomadaire de l’UFDG ce samedi, 02 juillet 2022, il a aussi accusé les autorités d’avoir envoyé des militaires dans les centres d’examen pour « traumatiser » les candidats.

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

« Comment voulez-vous que pour lancer des épreuves qu’on amène des militaires devant les enfants ? Ça traumatise les enfants dans leurs salles d’examen, ça les empêche de travailler… Un préfet qui vient dans un centre, devant un candidat, avec une paire de ciseaux. Il l’a coiffé devant ses collègues. Je vous assure, si cet enfant échoue, c’est la faute au préfet… Comment voulez-vous que l’enseignement marche si on n’alloue que moins de 15% comme budget au système éducatif ? Aucun pays ne peut se développer si on n’investit pas dans l’enseignement… Mais, comment voulez-vous que l’enseignement marche quand vous avez 1080 écoles publiques en hangars dont 1066 au niveau de l’élémentaire (…), on a 2051 écoles sans latrines. Comment voulez-vous que dans certaines localités qu’on soit sans écoles et qu’on dise qu’on veut que les enfants étudient. Le résultat qu’on a connu, c’est plutôt dans les écoles privées. Comment voulez-vous qu’il y ait de bons résultats dans les écoles publiques si l’État n’investit pas dans ces écoles ? Dans les autres pays, les gens envoient leurs enfants dans les écoles publiques, parce que c’est là où l’Etat met les moyens. Mais, ici la Guinée marche toujours à l’envers. C’est triste pour notre pays, c’est triste pour notre peuple », a martelé Dr Fodé Oussou Fofana.

Mamadou Laafa Sow et Ibrahima Bah pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS