8 mars à Boké : « saisissez les opportunités des nouvelles technologies pour innover et accroître vos capacités »

Depuis de très nombreuse années, le 8 mars est consacrée journée internationale des droits des femmes. Une occasion pour la gent féminine de se mobiliser et réclamer ses droits dans un contexte de plus en plus compliquée. A Boké, comme partout en Guinée, les femmes se sont fortement mobilisées en présence des autorités administratives et locales, de quelques membres du gouvernement, des sociétés minières et de plusieurs autres citoyens. Les femmes sont invitées à maîtriser les technologies de l’information et de la commination pour pouvoir tirer leur épingle du jeu, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Des séances de défilés, des prestations artistiques et des discours ont ponctué cette rencontre. Elle a été présidée par la Ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, qui est également marraine de la région.

contrôleur général  de police Mamadou Camara, gouverneur de Boké

D’entrée de jeu, c’est le gouverneur de Boké, Mamadou Camara a souhaité la bienvenue à l’assistance avant de rendre un vibrant hommage aux femmes qui se sont illustré dans le combat pour la lutte pour leurs droits. « Cette journée internationale des femmes est célébrée cette année dans un contexte exceptionnel de la transition qui n’a ménagé aucun effort pour améliorer les conditions de vie des femmes. L’occasion est opportune pour rendre un vibrant hommage à des femmes qui ont particulièrement marqué de leur lutte pour la défense des droits de la femme. C’est à elles que l’on doit l’impressionnante révolution qui, en l’espace d’une génération, a commencé d’infléchir les comportements et arracher les premières réformes », a-t-il laissé entendre.

Joutompu Loua, représentant du Système des Nations Unies dans la région de Boké

Joutompu Loua, représentant du Système des Nations Unies dans la région de Boké, présent à la cérémonie, a mis l’occasion à profit pour lire le discours du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutierrez. « La journée internationale des femmes nous engage à agir, agir pour sauver les femmes qui réclament leurs droits fondamentaux et en paient le prix fort. Agir pour renforcer la protection contre l’exploitation et les atteintes sexuelles.  Il est donc essentiel d’accroître la représentativité des femmes et des filles dans le domaine des sciences et des technologies », a dit monsieur Loua.

Président la cérémonie, Charlotte Daffé, la ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, a rappelé les actions du président de la transition en faveur des femmes avant d’appeler la gent féminine à se rapprocher de l’outil informatique et devenir plus compétitive.

Charlotte Daffé, ministre de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime

« Il y a un an, le président de la transition a apporté son appui à 300 groupements féminins pour favoriser leur autonomisation en lien avec le développement durable. Aujourd’hui, nous sommes fiers de constater que cet appui a effectivement contribué à améliorer les conditions de vie de la majorité de ces groupements. Encore cette année, le président de la transition offre une formation à 200 femmes sur la thématique retenue cette année, à l’issue de laquelle des outils seront mis à leur disposition pour faciliter leur activité. La République de Guinée, à l’instar des autres pays de la communauté internationale, célèbre ce 08 mars la journée internationale de la femme sous le thème UN MONDE DIGITAL INCLUSIF, INNOVATION ET TECHNOLOGIE POUR L’EGALITE DES SEXES. C’est le lieu de vous remettre en cause, chères dames, pour davantage travailler et fouiller car la technique est à la portée de tous si nous voulons nous inscrire dans la logique de la mondialisation. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à saisir les opportunités des nouvelles technologies pour innover et accroître vos capacités », a lancé Charlotte Daffé.

Depuis Boké, N’Diaré Diallo et Mamadou Kissaka Barry Pour Guineematin.com

Tél : 628 98-49-38/ 620-23-35-51

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS