Kankan : plus de 6000 tonnes de produits impropres à la consommation incinérés à Kobikoro

La Direction préfectorale du commerce, de l’industrie et des PME de Kankan a procédé à l’incinération d’une importante quantité de produits impropres à la consommation dans la journée de ce samedi, 03 février 2024. Plus de 6000 tonnes de ces produits, saisis dans différents marchés de la préfecture, ont été incinérées sur le site de Kobikoro, à environ dix kilomètres de la commune urbaine. C’était en présence des autorités administratives, des membres de la chambre du commerce ainsi que du service de contrôle de qualité, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette action vise à débarrasser les marchés de tous les produits périmés, et d’éviter les risques liés à leur consommation, tels que les intoxications alimentaires ou des problèmes de santé plus graves. De plus, cela permet également de garantir la qualité des produits proposés sur les marchés de Kankan, renforçant ainsi la confiance des consommateurs, indique le directeur préfectoral du Commerce, de l’industrie et des PME.

Elhadj Nainy Condé, directeur préfectoral du commerce

« La direction préfectorale du Commerce, de l’Industrie et des PME, à travers sa cellule de contrôle de qualité, a procédé à la saisie de 6271 tonnes de produits périmés sur les différents marchés de la commune urbaine et des 15 sous-préfectures de Kankan. Le rôle de la cellule de contrôle de qualité est de fouiller les marchés pour vérifier les produits qui sont périmés et ceux qui ne sont pas les bonnes conditions de conservation. Donc, ce sont ces produits qui ont été saisis, et qui font aujourd’hui objet d’incinération sur le site de Kobikoro, à 8 kilomètres de la ville de Kankan », a fait savoir Elhadj Nainy Condé.

La saisie de ces produits a été rendue possible grâce à la collaboration entre les autorités locales, les commerçants, les associations de consommateurs et les agents de contrôle de qualité, apprend-on. Ensemble, ils ont mis en place des mécanismes de contrôle et de surveillance plus stricts, afin d’identifier les produits périmés et de les éliminer de manière appropriée.

Fakolia Mara, chef section contrôle qualité kankan

« Cette opération est le fruit de la collaboration entre l’ensemble des services spécialisés dans la lutte contre la vente des produits périmés dans le marché. C’est le résultat d’un travail acharné qui a débuté au mois de janvier jusqu’à fin décembre. La date de production de ces produits est de 2021, 2022 et 2023, ça dépend de la date de fabrication. Nous invitons tous les opérateurs économiques à faire preuve de citoyenneté et de civisme en nous apportant volontairement les produits périmés. Cela pourrait non seulement nous faciliter le travail et nous aider à préserver la santé publique dans notre préfecture », a indiqué Fakolia Mara, de la section contrôle de qualité de Kankan.

Pour le Secrétaire général des affaires administratives de la préfecture, Souleymane Condé, cette action constitue un pas important dans la voie de l’amélioration de la qualité des produits alimentaires disponibles sur les marchés locaux.

Souleymane Condé, secrétaire général des affaires administratives préfecture de kankan

« Notre appréciation par rapport à cette action est très importante, par ce que c’est une façon de sauver la santé de la population. La consommation des produits périmés peut entraîner beaucoup de problèmes de santé au niveau de la population. Donc, contrôler ces produits sur les marchés, les saisis et ensuite les incinérer n’est qu’une satisfaction pour les autorités, car c’est un travail cohérent qui est toujours sollicité par les citoyens », a monsieur Condé.

 De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments Box