Projet Blue SAHEL : l’UE et l’Espagne offrent 2 véhicules et d’autres matériels à la gendarmerie guinéenne

21 juin 2019 à 17 05 08 06086

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Blue SAHEL, piloté par la Guardia Civil Espagnol, l’Union Européenne, en partenariat avec le Royaume d’Espagne, a offert deux véhicules pick-up et des matériels et équipements militaires à la gendarmerie guinéenne. La cérémonie officielle de remise de cet important don a eu lieu ce vendredi, 21 juin 2019, au Haut commandement de la gendarmerie nationale, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Josep COLL, ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée,
Excellence Josep COLL, ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée

Dans son intervention, Excellence Josep COLL, ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée, a dit que cette remise de matériels et équipements vise à renforcer davantage la coopération entre l’UE et la Guinée dans le domaine militaire. « Nous avons des objectifs communs, la République de Guinée et l’Union européenne et ses Etats membres ; c’est la stabilisation, la sécurisation de la région, la paix et la stabilité dans le monde. Ça, c’est un noble objectif qui doit être décliné avec des actions concrètes sur le terrain. La récente formation et la remise de matériels aujourd’hui entre dans le cadre d’une mise à niveau de capacité de vos effectifs, monsieur le Général, pour faire face à un défi qui est bien le nôtre, qui est d’empêcher que les méchants de ce monde nous perturbent la paix et la stabilité dans nos pays. Sachez monsieur le Général que nous serons toujours à vos côtés pour cette noble cause qui est celle de stabiliser la région, sécuriser les frontières, le contrôle de tous éléments qui sont perturbateurs : que ça soit la drogue, que ça soit le trafic d’armes, que ça soit le trafic d’êtres humain set la lutte contre le terrorisme ».

Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire,
Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire

De son côté, le Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, a dit sa joie et sa reconnaissance aux donateurs. Selon lui, « cette cérémonie de remise de matériels et équipements symbolise la mise en valeur des deux formations organisées en faveur de nos forces de sécurité notamment : la Douane, la Police et la Gendarmerie dans le cadre de l’exécution du projet Blue SAHEL. Ces formations avaient pour but de renforcer les compétences de la gendarmerie nationale en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière, l’immigration irrégulière, la surveillance des frontières, le contrôle du territoire, la circulation illicite des armes légères et de petits calibres, de munitions, des explosifs, de trafic d’êtres humains, l’exploitations et le trafic des espèces protégées, le trafic de drogue, des faux médicaments et des véhicules volés », a-t-il énuméré.

Par ailleurs, le patron de la gendarmerie guinéenne a dit que ces matériels permettront à ses agents de lutter davantage contre le grand banditisme le long de nos frontières. « A l’instar des pays de la bande sahélo-saharienne, qui ont bénéficié de formations mais aussi des équipements depuis des années de la part de l’Union européenne, la gendarmerie nationale, à son tour reçoit aujourd’hui deux véhicules 4X4 et un important lot de matériels et équipements dans le cadre du projet. Après ces formations et la remise de ces matériels et équipements, la gendarmerie nationale est renforcée davantage dans l’accomplissement de ses missions régaliennes, notamment la gestion des frontières », a-t-il souligné.

Sidi Yaya Camara, Général de brigade aérienne et directeur de cabinet du ministère de la défense nationale
Sidi Yaya Camara, Général de brigade aérienne et Directeur de cabinet du ministère de la défense nationale

S’exprimant au nom du ministre en charge des affaires présidentielles et de la défense nationale, Sidi Yaya Camara, Général de brigade aérienne et directeur de cabinet du ministère de la défense nationale a salué l’octroi de ces dons. Pour lui, « ces dons arrivent à un moment crucial où certains pays de la sous-région font l’objet d’attaques terroristes mettant ainsi en évidence la vulnérabilité de nos Etats liée à la porosité de nos frontières. (…) C’est un évènement majeur dans la mesure où ce don s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles de nos forces de défense et de sécurité afin de nous aider dans notre mission régalienne de défense de l’intégrité territoriale, de sécurisation de nos frontières, et dans la défense des intérêts majeurs de notre Etat. C’est un évènement majeur et cela se situe dans le cadre de la coopération entre notre pays et le Royaume d’Espagne et l’Union européenne. Si nous voulons sécuriser notre pays, nous ne pourrions utiliser ce matériel à d’autres fins, sinon le but pour lequel effectivement ce don a été fait. Au nom du gouvernement guinéen, nous vous rassurons qu’une utilisation à bon escient sera fait de ce matériel », a-t-il promis.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Revue budgétaire 2019-2020 : la Guinée et l’UE en conclave à Conakry

18 juin 2019 à 15 03 00 06006

La première réunion du comité de pilotage du programme d’appui à la consolidation de l’Etat dans le cadre du 11ème FED (Fonds Européen de Développement) s’est tenue dans la soirée d’hier lundi, 17 juin 2019, à Conakry.

Présidée par la ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Dr Djéné Keïta, la rencontre a connu la participation du chef de la délégation de l’union européenne en Guinée et des cadres techniques intervenant dans le secteur aussi bien du côté guinéen que celui européen. Il a été question d’échanger sur les conclusions de l’évaluation à mi-parcours de l’appui budgétaire que l’union européenne apporte aux finances publiques, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Josep Coll ambassadeur et chef de la délégation de l’UE en Guinée
SE. Josep Coll

Dans son intervention, Son Excellence Josep Coll, ambassadeur et chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, s’est d’abord réjoui de la tenue de cette réunion. Selon lui, elle consiste « à faire le point sur la situation de notre appui dans le cadre de ce que nous appelons l’appui budgétaire. Ça tombe bien parce que comme vous le savez, nous sommes dans la moitié de l’année. Et la période qui nous intéresse, c’est 2019-2020. Donc, c’est l’occasion de faire un premier constat avant qu’il ne soit trop tard sur la situation de la mise en œuvre des différents points que ce programme exige. Pour cela, nous avons demandé à une équipe d’experts de faire un rapport circonstanciel de la situation.

Ils ont passé beaucoup d’heures à interviewer et à examiner des documents. Nous aurons le plaisir tout au long de cette réunion de les écouter sur leurs évaluations et leurs recommandations. Le deuxième point que je voulais également mentionner pour cet après-midi, c’est de comprendre le niveau d’avancement et les efforts qui manquent, parce que comme vous le savez, si vous ne faites pas en temps voulu, il sera difficile de donner une validation à ces objectifs. Parce que dans le cadre de notre partenariat, nous nous sommes fixés ensemble, la République de Guinée et l’Union européenne, des objectifs », a dit le diplomate européen.

De son côté, la ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, a indiqué que cette réunion est un exercice extrêmement crucial. « Notre pays, grâce au président Alpha Condé et son Premier ministre, Dr Kassory Fofana, a décidé d’opter pour la transparence et la bonne gouvernance économique ; et je crois que ceci est une opportunité de mettre cela à l’épreuve. Nous aurons à discuter en toute amitié et en toute franchise avec notre plus grand partenaire, l’union européenne, pour discuter des différents indicateurs qui sont les nôtres, pour lesquels on a obligation de résultats. (…)

En janvier dernier, on a eu la réunion Union européenne-Guinée, sous le leadership de Son Excellence monsieur l’ambassadeur et de son excellence monsieur le Premier ministre. Aujourd’hui, cette revue me paraît extrêmement importante. Elle nous permettra de savoir là où on va. J’ai pleins d’espoirs pour toutes les questions que nous aurons à prendre ici, tout ce que nous allons pouvoir débattre pour aller sur une base saine, transparente, parler des différents indicateurs au niveau des différents ministères sectoriels », a souligné Dr Djéné Keïta.

Selon la ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, « le gouvernement apprécie énormément et hautement la contribution substantielle de l’union européenne dans ce cadre du 11ème FED. Je crois qu’on ne le dira jamais assez. Parce que cet appui budgétaire qu’on va évaluer aujourd’hui, permet à la Guinée de réaliser des progrès remarquables sur la voie des réformes institutionnelles et financières depuis 2011. Donc, il convient de signaler que ce programme, financé sur les ressources du 11ème fonds européen de développement, fait suite à un premier programme d’appui budgétaire.

Et, j’ai cru comprendre tout de suite que ça fait 18 mois qu’il n’y avait pas eu de revue ou de comité de pilotage à ce niveau-là. Et cela est très long. J’espère aussi que la réunion de ce jour permettra aussi d’avoir une programmation et une rencontre plus régulière, une concertation plus certaine, et que les documents que nous allons revoir aujourd’hui soient également distribués dans le délai, afin que les parties prenantes puissent faire leurs commentaires idoines et avoir une réunion qui va se passer avec succès », a souhaité la ministre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

La Délégation de l’Union européenne commémore le 68ème anniversaire de la création de l’UE

10 mai 2018 à 12 12 37 05375

La résidence de l’Ambassadeur de l’Union européenne a refoulé du monde mardi 8 mai 2018, a constaté Guineematin surplace. C’était à l’occasion de la fête commémorative de la création de l’Union européenne qui fut fondée le 9 mai 1950 par la « Déclaration Schuman ». Robert Schuman, ministre français des affaires étrangères de l’époque avait proposé à l’Allemagne et à la France de gérer conjointement leurs ressources en charbon et en acier dans une organisation ouverte aux autres pays d’Europe (la CECA), pour mettre un terme à des milliers d’années de guerre.

Lire

Mr. Gerardus Gielen, le chef de la délégation de l’UE chez le chef de file de l’opposition : vidéo

20 septembre 2017 à 10 10 55 09559

Comme indiqué par une précédente dépêche de Guineematin.com, l’ambassadeur Gerardus Gielen, chef de la délégation de l’Union européenne était chez Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne et président de l’UFDG hier, à la veille de la manifestation de ce mercredi, 20 septembre 2017. Ce tête à tête s’est déroulée aux environs de 11 heures au QG de l’UFDG.

Lire

Marche de l’opposition : ce que la délégation de l’UE en Guinée a demandé à Cellou Dalein

19 septembre 2017 à 18 06 52 09529

A quelques heures de la marche de l’opposition républicaine, qui sera suivie d’une journée ville morte, le lendemain, jeudi, le chef de la délégation de l’Union européenne, monsieur Gerardus Gielen a rencontré le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo. La rencontre a eu lieu au QG de l’UFDG dans la journée de ce mardi, 19 septembre 2017, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

CENI : Bakaray Fofana cède enfin son fauteuil au nouveau président Me Salif Kébé

17 août 2017 à 20 08 18 08188

Quatre jours après le verdict de la Cour constitutionnelle mettant fin à la cacophonie qui régnait à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Maître Salif Kébé a été installé dans ses nouvelles fonctions dans l’après-midi de ce jeudi, 17 août 2017, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était au siège de l’institution.

Lire