Crise à Boké : l’opposition dénonce l’usage excessif de la force, accuse le Gouvernement et réclame des enquêtes

Mai 5, 2017

Dans une déclaration transmise aux médias dans la soirée de ce vendredi 5 mai 2017, l’Opposition Républicaine a fait part de sa ferme condamnation de « l’usage excessif de la force publique dans les opérations de maintien d’ordre » lors de la crise à Boké. Les opposants ont dénoncé « une répression barbare, liberticide et inacceptable », avant d’exiger « des enquêtes sérieuses » pour faire « toute la lumière sur ces événements et de traduire, devant les cours et les tribunaux, les auteurs et commanditaires de ces actes de violence ».

Lire

Tentative de déguerpissement à Cameroun : des gendarmes accusés de violence et de vol

Mai 5, 2017

Des tirs de gaz lacrymogène et des jets de pierres, suivis d’une chasse à l’homme, ont émaillé la matinée de ce vendredi 5 mai 2017 au quartier Cameroun, dans la commune de Dixinn. Des gendarmes, arrivés sur les lieux à 7 heures, ont tenté de faire déguerpir des citoyens d’une concession qui serait déjà vendue. Il s’en est suivi une bataille rangée entre eux et des jeunes du coin armés de pierres, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Justice : Francis Kéita, les voleurs de moto et le jet de pierre

Mai 5, 2017

Francis Kéita ne se doutait de rien au petit matin de la fin mars 2017 en sortant tôt de chez lui. Mais, arrivé à un certain niveau, au quartier Simbaya gare, dans la commune de Matoto, monsieur Kéita tombe nez-à-nez avec deux jeunes gens qui tiennent à tout prix à lui enlever sa moto. Dans la dispute, les deux malfaiteurs réussissent à le renverser avant de chercher à partir avec son engin. A l’aide d’un caillou, la victime déséquilibre les deux individus qui tombent avant qu’un seul ne réussisse à se sauver. Le second, qui s’appelle Ibrahima Sory Camara prend la fuite et se fait suivre, sans le savoir, jusqu’à sa concession. Finalement mis aux arrêts, il a comparu ce vendredi 05 mai 2017, au Tribunal de Première Instance de Mafanco, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur les lieux.

Lire

14 mai 2017 : commémoration de la 33e année de la disparition de Cheikh Alhadji Hafiziou

Mai 5, 2017

Communiqué : Le Djantal Karamokomen Alhadji Hafiziou est un évènement de souvenir et de commémoration instauré pour permettre des retrouvailles régulières de la famille physique et morale du très saint Cheikh. Le Djantal est également une occasion de retour à la source de tous les talibés et de tous fidèles désireux de puiser la bénédiction, le secours et l’assistance de la lumière hafizienne.

Lire

Le président du GOHA sur le dédommagement des victimes : « l’Etat guinéen doit craindre les pêchés » (interview)

Mai 5, 2017

Dans les accords politiques du 12 octobre dernier, l’Etat guinéen s’était engagé à dédommager les opérateurs économiques victimes de pillages lors des évènements politiques de 2013 au plus tard en juin 2017. A moins d’un mois de l’échéance du délai, Guineematin.com a joint au téléphone le président du GOHA pour savoir ce qui a été fait sur le terrain. Au bout du fil, Chérif Mohamed Abdallah s’est dit déçu des fausses promesses avant de menacer : « nous allons demander à tous les opérateurs économiques de fermer toutes les boutiques et les magasins, sur l’ensemble du territoire national en guise de soutien aux victimes de pillages économiques. Il faut que cela soit très clair au niveau des esprits », a martelé le défenseur des opérateurs économiques.

Lire

Basketball : accueil triomphal des équipes de Mamou, après leur succès au tournoi scolaire à Conakry

Mai 5, 2017

Après une prestation qui a émerveillé le public sportif de Conakry au stade du 28 Septembre, où elles ont obtenu la première place série fille et la seconde place série garçon, les équipes (masculine et féminine) de Basketball de Mamou (qui ont représenté la région de la Moyenne Guinée aux phases finales du sport scolaire nationale 2017) ont été chaleureusement accueillies hier, jeudi 4 Mai, par les autorités administratives et éducatives, ainsi que des citoyens de la ville carrefour, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Lire