Ce mardi 18 septembre 2018, le gouvernement guinéen à travers le ministère du Plan et du Développement Economique avec la Banque Africaine de Développement (BAD) ont tenu dans un hôtel de la place, une réunion de dialogue sur la stratégie d’intervention du groupe de la BAD en Guinée pour la période 2018-2022.

La rencontre s’est tenue en présence de madame Hadja Mama Kany Diallo, ministre du Plan et du Développement Economique, de ses collègues dont celui du Budget, des Travaux Publics, de l’Energie, de l’Action Sociale, de l’Elevage, de la Directrice générale Afrique de l’Ouest de la BAD, le représentant- pays de la BAD ainsi que plusieurs partenaires techniques et financiers de la Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son discours de circonstance, la Directrice générale Afrique de l’Ouest de la BAD, madame Marie-Laure Akin Olugbadé a rappelé que depuis la première opération de son institution en Guinée en 1974 jusqu’à ce jour, le montant total des approbations de la banque pour notre pays se chiffre à plus de 1,7 milliards de dollars dont près de 32% a été accordé durant les 5 dernières années. Une situation qui prouve, selon elle, que la Banque a mis à profit plusieurs initiatives et mécanismes pour mobiliser davantage de ressources pour la Guinée.

Revenant sur le Document de Stratégie Pays (DSP), qui était à l’ordre du jour, elle a fait savoir aussi que son institution, la BAD, s’est positionnée en « chef de file » dans le financement de l’énergie en y consacrant près de 40% des ressources mises à la disposition de la Guinée.

A en croire madame Marie-Laure Akin Olugbadé, l’objectif de la stratégie de la BAD sur la période 2018-2022, est d’accompagner la Guinée dans l’amélioration des conditions de vie des populations rurales à travers un meilleur accès à l’énergie et le développement des zones de transformation agroalimentaire.

« La démarche consiste à accroître l’accès à l’énergie afin de soutenir la croissance inclusive et de promouvoir le développement agricole en mettant l’accent sur les filières où le pays possède des avantages comparatifs », confie la DG Afrique de l’Ouest de la BAD qui souhaite que le document soit partagé avec les autorités guinéennes pour recevoir en retour leur contribution en aidant à formuler des solutions stratégiques, pragmatiques et opérationnelles sur l’ensemble des questions soulevées.

De son côté et au nom du gouvernement, la ministre du Plan et du Développement Economique, Hadja Mama Kany Diallo a vivement félicité les responsables de la BAD pour l’appui constant qu’ils continuent à apporter à la Guinée.

Plaçant l’évènement dans son contexte, Hadja Mama Kany Diallo a fait savoir que la rencontre de ce jour est une étape clé dans le cycle de programmation de l’assistance de la BAD à notre pays. « A travers l’évènement de ce jour, la BAD montre qu’elle s’inscrit parfaitement dans le cadre de l’atteinte des objectifs contenus dans le PNDES.

Le Document de Stratégie Pays 2018-2022 est le cadre de référence des appuis de la BAD qu’elle compte optimiser et favoriser la poursuite de la mise en œuvre du PNDES 2016-2020 », explique la ministre du Plan qui se réjouit également que le document prenne en compte les enseignements tirés du cadre stratégique 2012-2017 et de la performance du portefeuille pays.

La cérémonie a pris fin par des échanges entre les membres du gouvernement, de la société civile et ceux de la délégation de la BAD.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin