Interrogé sur la création d’un comité d’auto-défense, l’honorable Aboubacar Soumah, député uninominal de Dixinn (au compte de l’UFDG qu’il a récemment quitté) et candidat du RPG arc-en-ciel pour la commune de Dixinn a parlé de 1 100 jeunes (50 pour chacun des 22 quartiers) constitués en « comité de surveillance et de de sécurité pour protéger les parents, les filles et fils de Dixinn… ».

« On ne va pas chez quelqu’un ; mais, si tu viens nous attaquer, on te montrera que nous sommes guinéens au même titre que toi », a dit monsieur Soumah, interrogé chez dans l’après-midi de ce jeudi, 8 février 2018 par des journalistes de Guineematin.com et de la télévision privée Espace Tv.

A la question de savoir s’il va appeler au calme, Aboubacar Soumah a dit non « je refuse d’appeler au calme ! ». Et, quel appel il pourrait alors lancer à l’Etat, le député a dit : « je demande à l’Etat de dissoudre ce parti rebelle ! Ce parti ethno…»

En attendant de revenir sur cet entretien, Guineematin.com vous propose la vidéo diffusée sur notre page Facebook par notre reporter qui était sur place :

Ramatoulaye Diallo était à Dixinn pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin