Le parti au pouvoir, le RPG Arc-en-Ciel a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 17 février 2018, à son siège national à Gbessia, dans la commune de Matoto. Présidée par le secrétaire général du parti, l’Honorable Saloum Cissé, la rencontre d’aujourd’hui a porté sur les élections communales du 04 février dernier et la restructuration du parti, a constaté un reporter de Guineematin.com sur place.

A l’entame de son discours, l’Honorable Saloum Cissé a demandé aux militants de ne pas céder à la provocation suite aux violences post-électorales, tout en conseillant les militants de s’en tenir aux déclarations de la CENI et de la justice.

« Ne criez pas un mot : ni à la victoire, ni à l’échec. Suivez au fur et à mesure la proclamation des résultats. Mais, tout ce que nous savons, c’est que nous aurons le dessus parce que les résultats primaires que nous avons nous rassurent. Nous vous invitons de suivre au fur et à mesure que les résultats sortent, les anomalies constatées, il faut essayer de faire recours à la justice. Nous avons encore quelques jours pour que la justice se prononce sur ces écueils au niveau des élections. Donc, n’écoutez pas les accusations inutiles, n’écoutez pas les mauvaises langues, suivez seulement la procédure de la loi, rien que la loi », a conseillé l’honorable Saloum Cissé.

Après la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 04 février par la CENI, les conseils communaux ne sont pas encore mis en place. Pour Saloum Cissé, il faut nécessairement nouer des alliances avec d’autres partis.
« Il faut nécessairement des alliances. J’insiste sur le point. Ces alliances-là, ça va nous permettre de se donner la main pour travailler à la base parce que quelle que soit ta puissance au niveau d’une zone, tu verras au moins qu’il y a d’autres partis qui sont représentés soit par une personne, deux personnes ou trois personnes, etc. Tu ne verras pas une commune où un parti est absolument et entièrement seul ! Non ! Parce que nous sommes dans le multipartisme absolu. Et, cette culture-là nous devons l’avoir », a déclaré Saloum Cissé.

De son côté, M’Bany Sangaré, Secrétaire national de la jeunesse et membre du bureau politique national du parti, a orienté son discours sur la restructuration du RPG Arc-en-ciel en vue des prochaines échéances électorales.

« Le bureau politique a donné mandat à la commission qui est constituée pour réfléchir sur la restructuration du parti, de tout mettre en œuvre pour finaliser ce travail. Ce travail est aujourd’hui plus qu’une nécessité parce que les autres échéances électorales qui nous attendent sont importantes. C’est pourquoi, l’appel a été lancé donc à la commission chargée pour restructurer le parti pour réfléchir sur l’avenir du parti également », a déclaré N’Bany Sangaré.

Pour l’ancien secrétaire général du ministère de la jeunesse, cette restructuration permettra au parti présidentiel de mieux se préparer pour les élections présidentielles de 2020 afin de conserver sa place de premier rang sur l’échiquier politique.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin