Lu pour vous sur RFI : Un café-restaurant de Ouagadougou, la capitale burkinabè, a été attaqué par plusieurs hommes armés. L’assaut des forces de l’ordre a pris fin vers 5h (TU), deux assaillants ont été «neutralisés» et le quartier est bouclé. Le bilan est de 18 personnes tuées et une vingtaine d’autres blessées. Cette attaque rappelle celle du café Capuccino, en janvier 2016.

L’attaque est terminée, les dernières personnes retenues dans l’établissement ont été libérées, mais le quartier du café-restaurant Aziz-Istanbul est toujours bouclé par les forces de sécurité qui ratissent le secteur à la recherche d’éventuels assaillants selon les autorités. Les rues environnantes sont bouclées. Le jour s’est levé sur la capitale burkinabè où les derniers tirs ont été entendus vers 3 h 45 (TU).

Deux assaillants ont été « neutralisés », a déclaré le ministre de la Communication, Rémi Dandjinou, joint par RFI. Le procureur et des membres du gouvernement sont sur place pour les « constats d’usage », précise notre correspondant, avant que la police scientifique ne commence son travail.

Lire la suite sur rfi.fr

Facebook Comments