Le pont de Kaaka sur la route nationale 1 a été inauguré dans l’après-midi de ce jeudi 15 juin 2017. C’est le président Alpha Condé qui a coupé le ruban en compagnie de l’ambassadeur du Japon en Guinée Hisanobu Hasama, a constaté sur place Guineematin.com, à travers deux de ses reporters.

De nombreux citoyens de Coyah ont pris part à cette cérémonie. On notait également la présence de nombreux membres du gouvernement, des préfets et sous-préfets, des élus locaux et de nombreux sages.

L’occasion a été mise à profit par madame Omou Camara, la ministre des Travaux Publics, pour magnifier la coopération japonaise à l’origine de ce pont qui désengorge Coyah et minimise les accidents de la circulation. « La réalisation du nouveau pont de Kaaka a été possible grâce à la coopération Guinéo-japonaise à travers la JICA qui a financé les études, les travaux et la mission de contrôle pour un montant d’un milliard six cent six millions de Yen.

Ce pont a une longueur totale de 130 mètres linéaires repartie en 5 travées de 25 mètres linéaires chacune. L’ouvrage est bâti sur 4 appuis intermédiaires avec une hauteur moyenne de 9,83 mètres linéaires et 2 culées massives. Le gabarit du pont qui est de 11 mètres linéaires est constitué d’une chaussée de 2*4 mètres, plus 2 trottoirs de 1,5 mètre linéaire de part et d’autre de la chaussée. Les trottoirs sont bordés de garde-corps de 1 mètre de hauteur et le pont est éclairé de nuit par des lampadaires installés sur tout le long de l’ouvrage. Il faut signaler que malgré l’arrêt du chantier à cause de l’épidémie d’Ebola, l’entreprise a exécuté les travaux dans les délais contractuels », a expliqué la ministre

Alpha Mamadou Diallo et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin