ManifestationAprès plusieurs jours de manifestations contre le manque du courant électrique dans certaines localités de la commune urbaine de Kindia, les protestations ont finalement été suspendues. Cette situation est la conséquence d’une négociation de 2 jours avec les autorités communales, a appris sur place Guinéematin.com, à travers son correspondant local.

C’est suite à une médiation menée par les autorités communales, conduites par Abdoulaye Bah, le président de la délégation spéciale de Kindia,  que les différents manifestants des localités concernées ont enfin accepté la négociation. L’implication des autorités de la commune, avec l’appui des sages et de certains responsables de la jeunesse des quartiers plongés dans l’obscurité.

Après une rencontre de deux jours entre les deux parties, un compromis a été trouvé. Le président du quartier  de Koliady est revenu sur les  raisons qui ont conduit à la suspension du mouvement : « si on se focalise sur les difficultés auxquelles nous sommes confrontés, on ne va pas se comprendre. Mais, quand on est chef, il faut avoir la capacité de réfléchir, si non, tu risques de commettre des erreurs iréparalables.  Koliady est un quartier important pour la ville de Kindia, parce que c’est ici qu’est installé le   dépotoir de cette ville, la carrière est dans ce quartier et c’est le dernier quartier traversé pour aller à Telimélé, donc c’est la première raison de suspension de notre mouvement de grève. En plus, le président de la délégation spéciale de Kindia a tenté à plusieurs reprises de négocier avec les jeunes, malgré qu’il a été  maint fois rejeté, il est passé par tous les moyens pour la négociation.  Nous  avons jugé nécessaire de les écouter pour une dernière fois,  pour ne pas continuer à paralyser les activités à Kindia, mais aussi de remonter nos  points de revendication aux autorités compétentes », a expliqué Fodé Sory Bangoura.

Pour le porte-parole des jeunes manifestants, c’est en attendant l’installation des hautes tensions,  dont les travaux sont en cours dans certaines localités, par une société de la place et la promesse tenue par les autorités communales, qu’ils ont jugé nécessaire de suspendre leur mouvement de protestation. «  Nous avons accepté de nous soumettre en attendant la fin des travaux d’installation des nouvelles lignes qui sont encours  à Kindia et dans les autre villes du pays. Et, le maire a prit l’engagement de rencontrer les responsables de l’EDG pour leur expliquer nos difficultés. Nous avons pris l’engagement de stopper momentanément nos mouvements et si nous voyons qu’il n’y a rien de concret a à la fin des travaux, dans ce cas, nous allons redescendre dans la rue pour une nouvelle revendication », a prévenu Touré Abdoulaye, porte-parole des jeunes.

Au cours de ces 2 jours de manifestations à Koliady, plusieurs activités ont été paralysées dans la ville et la circulation a été perturbée sur l’axe Kindia-Telimélé qui a même entrainé la mort  de 5 bœufs en partance pour Conakry.

De Kindia, Sékou Komoya Kaba pour Guinéematin.com

Tél : 620 74 80 10

Facebook Comments