Un jeune orpailleur s’est donné la mort dans le district de Dalagbèda, sous-préfecture de Banko, situé à 30 km de la commune urbaine de Siguiri. Le drame s’est produit dans la nuit du vendredi 23 février aux environ de 22 heures, a appris sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

La victime, âgée d’une vingtaine d’années, mariée et sans enfant, s’appelle Mamady Traoré, dit Bouadèni. Il est le fils de feu, Lanciné Traoré, ancien imam de Dalagbèda.

Interrogé sur le drame, Famory Keita, le président du district de Dalagbéda, a dit qu’il était à Siguiri « quand ce samedi matin, le sous préfet de Banko m’a informé du drame. Aussitôt, je me suis rendu sur les lieux. Auprès du corps, on a trouvé un demi-litre d’essence, une boite d’allumette, une somme de cinquante un mille (51 000) francs guinéens. Pour ce qui est de la raison de sa mort, je ne peux rien dire. Mais, le jeune se droguait pas ».

Tenen Doumbouya, la femme du défunt a dit qu’elle est « rentrée dans la chambre avec mon mari. Il est ressorti lorsque je dormais. Tout allait bien entre nous ».

Mamady Traoré a été enterré ce samedi 24 février 2018 aux environs de 12 heures, en présence des autorités sous préfectorales et des chefs du village.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin