1021597-hillary-et-bill-clinton-ont-beaucoup-de-100x100-3En encore un ! Le 5 août 2014, un nouveau livre détaillant la vie très privée des président des États-Unis sortira en librairie de l’autre côté de l’Atlantique. Un livre dans lequel l’image des Clinton pourrait bien être égratignée…

Alors qu’Hillary Clinton ne cache pas son intention de se voir entrer dans la course à la présidentielle américaine de 2016, un (nouveau) livre pourrait bien entacher l’image lisse et accessible qu’elle tente de propager un peu partout dans le pays. Écrit par un journaliste américain Ronald Kessler, « The First Family Detail : Secret Service Agents Reveal the Hidden Lives of Presidents » revient sur la vie personnelle et de famille d’anciens présidents des États-Unis. Évidemment, le couple Clinton n’y échappe pas…

Energizer, le surnom de la maîtresse qui en dit long

Si l’on se base sur ce qu’a pu se procurer le New York Post, on peut d’ores et déjà connaître quelques détails sur ce qu’il est dit sur le couple. Apparemment, Bill Clinton aurait eu une maîtresse régulière. Blonde, cette dernière était surnommée « Energizer » par quelques agents secrets. Un surnom qui en dit long sur les performances de la maîtresse… Apparemment, Hillary Clinton était plus ou moins au courant, et la maîtresse venait voir Bill Clinton dès que sa femme était partie. On ne sait pas si la liaison de Bill Clinton avec « Energizer » était avant ou après sonaventure avec Monica Lewinsky.

Etre au service d’Hillary Clinton, « une forme de punition »

Apparemment, Hillary Clinton qui essaie de cultiver une image de femme proche de ses concitoyens ne serait pas aussi « sympa » que ce que l’on pourrait croire. Toujours selon le New York Post qui reprend le livre « Parce qu’elle est si méchante avec les gardes du corps et si hostile avec les policiers et les officiers militaires en général, les agents considèrent qu’être à son service est une forme de punition« . Pas très sympa ça pour celle qui a été agressée à coup d’escarpin.

Si le livre, qui doit sortir aux États-Unis le 5 août 2014, tombe plutôt mal d’un point de vue timing pour Hillary Clinton (une Démocrate), force est de constater qu’il tombe à point nommé pour les Républicains…

Commentaires