Maltraité, arrêté et détenu à Kaloum par la police, notre journaliste explique : vidéo

Déc 3, 2016

ibrahima-sory-dialloComme on le sait déjà, notre confrère, Ibrahima Sory Diallo a été victime de la barbarie de la police le mercredi dernier, 30 novembre 2016 à Kaloum. Suite à un appel téléphonique d’un confrère qui annonçait à Guineematin.com une bousculade au stade de la Mission, le journaliste y a été déployé. Mais, au lieu de pouvoir faire son travail, il a été interpellé par la police, maltraité et détenu un moment par la police.

Lire