Manifestation nocturnes à Bomboli : pas de circulation à 22 heures TU

28 août 2014 à 23 11 03 08038

Policiers armés à BomboliC’est aux environs de 21 heures que Guineematin.com a été informé d’une manifestation à Bomboli ! « Ecoutez ! Est-ce que vous entendez les tirs ? », se répéter notre informateur. Une autre source contactée au téléphone par Guineematin.com a expliqué que ce sont les jeunes de Bomboli qui s’affrontent à ceux de Sidibéyah.

Lire

Pétition pour réclamer l’argent de notre pays au président Alpha Condé : un citoyen

28 août 2014 à 16 04 08 08088

Des billets de dollarsIl y a bientôt une semaine que l’actualité guinéenne est dominée par l’interception des mallettes contenant vingt millions de dollars (chiffre de la BCRG) par la douane sénégalaise à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar. Révélée par un journal sénégalais, lequotidien, cette information préoccupera les autorités guinéennes au plus haut sommet.

Lire

« Pas de marché ce lundi 1er septembre 2014 », décident les victimes de pillage ! Le GOHA soutient

28 août 2014 à 15 03 38 08388

24 heures après la sortie médiatique des opérateurs économiques victimes de pillages lors des manifestations politiques et qui ont annoncé la fermeture des marchés dans tout le pays, le lundi 1er septembre 2014, le groupe organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) vient d’afficher son soutien au mouvement. C’était à travers une déclaration lue à son siège, à Cosa, devant les médias dont Guineematin.com, ce jeudi 28 août 2014, par son président, Cherif Mohamed Abdallah.

Lire

Le préfet de N’zérékoré à Guineematin.com : « C’est un mouvement léger qu’il y a eu ! Ce sont des enfants qui ont confectionné des pancartes pour dire qu’il n’y a pas Ebola »

28 août 2014 à 15 03 09 08098

 

Hôpital de N'zérékoré

Hôpital de N’zérékoré

« C’est calme ! C’est un mouvement léger qu’il y a eu Vous connaissez les enfants quand ils sont dans la rue ! Ce sont des enfants qui ont confectionné des pancartes pour dire maladie Ebola, il n’y a pas Ebola », a notamment dit le préfet de N’zérékoré, Aboubacar Mbop Camara, « en pleine réunion ». L’air effectivement très occupé, monsieur le préfet a demandé à Guineematin.com de rappeler un peu plus tard.

Selon nos sources basées à N’zérékoré, c’est le manque de sensibilisation qui aurait occasionné une panique suivie d’une protestation de la population. « Des agents de santé sont venus dans leurs tenues et ont commencé à pulvériser le marché de produits. Etant donné que eux-mêmes qui détiennent ces produits sont complètement masqués, les gens ont eu peur d’être touchés ou même de humer ces produits dont ils craignent le danger. Alors, la fuite de certains a créé une panique dans le marché. Et, finalement, c’est toute la ville qui est paralysée », disait une des sources de Guineematin.com au téléphone.

Par ailleurs, certains informateurs indiquent que les agents de santé seraient surtout la cible des manifestants dont certains les accuseraient d’être complices de « ceux qui propagent le virus Ebola »…

L’hôpital central de N’zérékoré aurait notamment été visé par des manifestants ce jeudi 28 août. Et, le déploiement des agents de sécurité pour protéger le personnel médical aurait d’ailleurs « envenimé » la situation.

 

La ville de N’zérékoré est actuellement décrite comme une « ville morte » où tout est aux arrêts : banques, magasins, boutiques, et autres ont tous fermés.

 

Lire

Nzérékoré : l’Ebolaphobie et les autorités sanitaires qui paniquent et perturbent le grand marché

28 août 2014 à 14 02 02 08028

carteeSitué à 1.000 kilomètres de Conakry, au sud-est de la Guinée, la ville de N’zérékoré a enregistré ce jeudi de violentes manifestations de jeunes. Ces derniers protestaient contre les autorités sanitaires qui sont venus désinfecter le marché central de la ville pour éviter la propagation du virus Ebola, dont la région est l’épicentre en Guinée. Une désinfection qui a eu lieu sans que les occupants du marché ne soient avisés de l’opération.

Lire

Venus pour « maintenir l’ordre », les agents de la police « font le ménage » à Bomboli : vidéo de la police à pèle

28 août 2014 à 12 12 16 08168

Policiers armés à BomboliPeu après les manifestations de Bomboli, Guineematin.com a assisté à une scène cocasse, ce matin du jeudi 28 août 2014. Venus pour maintenir l’ordre, les agents de la police prennent des pèles pour nettoyer. Car, manifestant contre l’obscurité dans leur quartier depuis plus de deux semaines, les jeunes ont amassé des pneus usés et d’autres objets pour brûler sur la route. Pour dégager le passage, les agents de la police s’attelaient donc à cette corvée de nettoyage, alors qu’ils subissaient des « incursions » des jeunes qui leur jetaient des pierres de façon sporadique…

Lire

Manifestation de rue : les jeunes de Hamdallaye aussi se sont remués ce jeudi 28 août

28 août 2014 à 11 11 01 08018

Pendant que les agents de la police parvenaient à « maîtriser » la situation à Bomboli, les jeunes de Hamdallaye se sont également « remués » ce jeudi 28 août 2014. Aux environs de 10 heures 27′, on annonçait à Guineematin.com une manifestation des jeunes avec une circulation bloquée ; avant que nous ayons la confirmation, quinze minutes plus tard, de la levée des barricades, la reprise de la circulation…

Lire

Manifestation à Bomboli : arrivée de la police et reprise de la circulation sur l’axe Bambéto-Cosa, constate Guineematin.com sur place

28 août 2014 à 10 10 18 08188

Les véhicules empruntent de nouveau l’axe Bambéto-Cosa. Des agents de la police, déployés sur les lieux  »s’affrontent » de façon sporadique aux jeunes manifestants qui occupaient la rue peu après 8 heures. La manifestation, dite pacifique, des habitants de Bomboli vise à réclamer la fournir d’électricité qui manque un peu partout dans notre pays.

Lire

Deux cérémonies de remises de matériel sont prévues par l’UNICEF le jeudi 28 août 2014 au magasin UNICEF/PAM sis à Tombo, Kaloum

28 août 2014 à 9 09 25 08258

L’UNICEF offre à la République de Guinée du matériel comprenant entre autres 100 motos, du savon, du chlore, des matériels de mobilisation sociale, des unités de lavage de mains etc., dans le cadre de la riposte contre Ebola. Puis, un véhicule Pick-up et plus de 50 ordinateurs qui seront attribués aux inspections régionales et aux directions préfectorales et communales de jeunesse.

Lire

Manifestation contre l’obscurité : Pas de circulation ce 28 août entre Bambéto et Cosa (à 8 heures 40′)

28 août 2014 à 9 09 05 08058

Manifestation contre l'obscurité C’est aux environs de 8 heures TU que les manifestations contre le manque de courant ont (re) commencé ce jeudi 28 août 2014, a appris Guineematin.com de plusieurs sources concordantes et basées à Bomboli et à Koloma marché. Et, au moment où nous échangions avec notre tout dernier interlocuteur (à 8 heures 49′), la circulation automobile était encore impossible et aucun agent des forces de l’ordre n’était arrivé sur les lieux.

Depuis hier, mercredi 27 août 2014, les habitants de Bomboli manifestent contre l’absence total d’électricité dans leur zone depuis maintent plus de deux semaines. Comme de coutumes à Conakry et dans la Guinée profonde, ils ont alors décidé de descendre dans la rue pour protester et réclamer l’électricité.

Toujours selon les informations confiées à Guineematin.com, les autorités locales et les agents de la société Électricité de Guinée (EDG) avaient promis, hier, de régler le problème en dotant la zone du transformateur qui manquait. Et, c’est la non tenue de cette promesse qui a motivé les habitants à occuper la route, empêchant toute circulation automobile entre Bambéto et Cosa, nous dit-on.

« Les enfants sont effectivement nombreux dans la rue. Mais, ils ne cassent rien et ils ne sont pas du tout violents. C’est une protestation sociale et non politique. Et, ils ne demandent que le courant électrique », a expliqué, au téléphone de Guineematin.com, un habitant de Bomboli.

Un reporter de Guineematin.com est déjà en route pour les lieux de manifestation afin de mieux vous informer.

 

Lire

Fâché avec le fondateur de son parti, l’homme d’affaires et opposant, Diallo Sadakadji, quitte le MSD : « dès ce jeudi 28 août 2014. Je lui rends les clés de son parti »

28 août 2014 à 7 07 00 08008
L'homme d'affaires et opposant guinéen, exilé à Dakar quitte le parti MSD ce jeudi 28 août 2014

L’homme d’affaires et opposant guinéen, exilé à Dakar quitte le parti MSD ce jeudi 28 août 2014

Sa présidence d’un parti politique n’aura duré que 70 jours (du 18 juin au 28 août 2014) ! La parenthèse Diallo Sadakadji président du MSD aura fait un long feu. L’homme d’affaires et opposant accuse le fondateur de (désormais ancien) parti d’avoir été manipulé par le régime Alpha Condé, a appris Guineematin.com

Lire

L’opposition face à la presse ce mercredi 27 août : les vidéos de Guineematin.com

28 août 2014 à 2 02 11 08118
Conférence de presse de l'opposition guinéenne

Conférence de presse de l’opposition guinéenne

La gestion catastrophique de la fièvre hémorragique à virus Ebola, la gouvernance en général et surtout cette affaire de transfert de vingt millions de dollars interceptés un moment par la douane sénégalaise à l’aéroport de Dakar. L’opposition s’est, encore une fois, défoulée sur le régime Alpha Condé…

Lire

Manifestation contre l’obscurité à Bomboly : Guineematin.com vous propose des vidéos enregistrées à l’occasion de ces protestations

28 août 2014 à 1 01 03 08038
Un camion de la police, ce matin du mercredi 27 août 2014

Un camion de la police, ce mercredi 27 août 2014

Comme un peu partout à Conakry et dans les villes de l’intérieur de la Guinée, les habitants de Bomboly et d Koloma sont sortis ce mercredi 27 août 2014 pour exprimer leur frustration contre le manque total du courant électrique depuis plus de deux semaines. Grâce à la bonne collaboration de nos compatriotes, Guineematin.con a été alerté dès le début de cette matinale manifestation.

Lire