Luis Fernandez, entraîneur Le sélectionneur de l’équipe nationale Senior de Guinée, lors d’une conférence de presse animée ce mardi 28 juillet 2015, a été interrogé sur critiques de ses homologues français Hervé Renard, Claude Le Roy et Alain Giresse qui trouvent- à juste raison d’ailleurs- anormal que Luis Fernandez continue à résider en France, alors qu’il « entraîne » l’équipe guinéenne.

N’ayant sans doute pas d’arguments pour convaincre l’opinion qu’il peut bien « travailler en Guinée et résider en France », Luis Fernandez dit ne pas vouloir donner suite à ces attaques… disant préférer affronter ses « détracteurs » sur le terrain du jeu et non par médias interposés.

Pourtant, plusieurs commentateurs partagent le scepticisme des entraîneurs français (Hervé Renard, Claude Le Roy et Alain Giresse) qui trouvent tous illogique que Luis  Fernandez entraîne un pays dans lequel il ne réside pas. En plus, la Guinée a toujours perdu « le terrain » lors de toutes les matchs livrés avec son nouvel entraîneur avec deux défaites pour ces deux matchs disputés sous l’ère Luis Fernandez. Pourtant, le sily national avait en face des modestes formations comme le Tchad et le Swaziland (respectivement en match amical et en éliminatoires de la CAN 2017).

Enfin, une nouvelle quand-même est sortie de cette conférence de presse ! Le secrétaire général de la fédération guinéenne de football, Ibrahima Blasco Barry, a annoncé que le Sily national pourrait opérer en octobre prochain un match amical contre les Lions de l’Atlas du Maroc.

Une rencontre en prélude aux éliminatoires de la coupe du monde de football prévue en Russie 2018. Pour cette compétition, la Guinée entrera en liste au 2ème tour, en novembre et sera opposée au vainqueur du match Gambie-Namibie.

Par ailleurs, Ibrahima Blasco Barry a informé les médias que le Sily national pourrait se préparer en Afrique du Sud en prélude à la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Gabon 2017). Le Sily effectuera un déplacement sur Hararé pour défier le Zimbabwe début septembre. Un match qu’il ne faudra pas perdre après la défaite de la 1ère journée.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin