RPG arc-en-ciel, BokéIl y a eu de violents affrontements entre deux camps rivaux du RPG arc-en-ciel à Siguiri, hier dimanche 16 août 2015.  Joints au téléphone par Guineematin.com, les députés Sékou Savané et Mamadou N’Fa Condé, tous ressortissants de Siguiri et membres du Rpg arc-en-ciel, ont donné leurs témoignages à notre rédaction. 

Selon les témoignages qui nous avaient été rapportés hier, un choix  portant sur le député uninominal de Siguiri, l’H. Sékou Savané, pour être le coordinateur de la campagne du parti  dans cette préfecture, serait à l’origine de ce soulèvement. « Non, je n’ai pas été nommé coordinateur de la campane du RPG. Je n’étais même pas à Siguiri hier ! Je viens d’arriver de Conakry où j’étais », dira-t-il sans trop parler du reste du conflit.

A son tour, l’honorable N’fa Condé, a expliqué à Guineematin.com qu’il s’agit d’un collectif qui réclame la tête de deux sections du parti au niveau local.  « Ce conflit est vieux d’un an maintenant », entame-il.

« C’est un collectif regroupant des groupements et associations de soutien au RPG arc-en-ciel, qui réclame le secrétariat de deux des quatre sections du RPG arc-en-ciel à Siguiri. On leur a dit qu’il faut passer par un vote pour cela.  Lorsqu’ils ont appris que le  Bureau Politique National du parti s’apprêtait à venir valider la composition de ces quatre sections,  sans prendre en compte leur réclamation, ils se sont agités et se sont dirigés vers le siège du parti. Il y’ a eu des dégâts. Mais les gens ont résisté contre eux et se sont mis à les pourchasser à travers la ville », indiquera le député.

Avant ce théâtre d’hier, « ces mêmes jeunes avaient incendié le siège du parti et le domicile du député uninominal de Siguiri, l’H. Sékou Savané, le 9 juin  2014 », rajoute l’H. N’fa Condé

Selon le député N’fa Condé, au-delà de moyens logistiques, notamment des motos et du carburant qui sont souvent envoyés à ces jeunes, ils sont aussi fournis en drogue, pour les insister à se soulever.

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

+224 622 10 43 78

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin