Le coin du musulman : la consommation de stupéfiants, un acte inspiré par Satan, selon l’imam de Companyah

Thierno Abdoul Hamid BALDE, imam de CompanyahDans son sermon de ce vendredi 28 août 2015, Thierno Abdoul Hamid BALDE, imam de Companyah dans la commune urbaine de Labé a rappelé les effets désastreux de la consommation des stupéfiants, a constaté sur place le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Notre guide spirituel a commencé son sermon par rappeler que Dieu maudit et condamne tout stupéfiant, qu’il soit liquide, fumée ou poudre : « Dieu dit que l’alcool et le jeu de cartes sont des actes inspirés par Satan. Il faut vous en éloigner. Si vous vous en éloignez, vous réussirez. Si vous ne vous éloignez pas de tout ce qui entraine la perte du contrôle de soi, Dieu vous mettras parmi les gens qui seront châtié. Qu’Il nous en garde ! L’alcool n’a aucun aspect positif. On ne dira jamais qu’il va mieux depuis qu’il a commencé à consommer de l’alcool. Le consommateur ne récolte que l’auto destruction. On ne tire jamais profit de l’alcoolisme. C’est comme ça qu’Il menace d’éterniser dans l’enfer les catégories de personnes suivantes : celui qui fabrique ce qui entraine la perte du contrôle de soi, l’employé de l’unité de fabrique de ce stupéfiant, le transporteur, les démarcheurs et agents commerciaux, le consommateur le concessionnaire et celui qui vit de ce commerce. Tous ceux qui ont la même activité auront le même jugement. Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es.»

Thierno Abdoul Hamid BALDE, imam de CompanyahL’imam de Companyah rapporte que ces gens sont des maudits : « l’intéressé devient automatiquement sans scrupule, il perd sa sagesse, l’estime qu’il avait aux yeux de l’opinion, sa santé physique et mentale. Il se métamorphose, ses lèvres deviennent pendantes, ses yeux se déforment. Comme pour prouver qu’il a noué amitié avec Satan et il a rompu avec Dieu. Il devient squelettique jusqu’à ce que la mort intervienne. C’est avec cet état qu’il sera enterré ou bien il enregistre un enflement du corps sous l’effet de l’alcool au point d’être emporté par des problèmes cardiaques. Juste pour avoir refusé de suivre le droit chemin, le chemin de l’islam.»

Bob : Première_Partie_Sermon_V28_08_2015 :

Dans la seconde partie de son sermon, l’imam de Companyah commence par remercier Le Bon Dieu pour avoir confié à son messager, Mouhammet (PSL), le saint Coran en vue de nous vers le droit chemin : « Louange à Dieu qui nous a envoyé le Prophète (PSL) avec cette lumière par laquelle nous éclairons notre chemin pour ne pas que nous déroutions. Je veux parler du Saint Coran. »

Thierno Abdoul Hamid BALDE a par la suite expliqué que le soulard est l’homme le plus ingrat de la créature de Dieu : « le consommateur des stupéfiants est le plus ingrat de l’humanité à l’égard de Dieu. C’est le plus précieux organe de son corps qu’il détruit pour ne pas adorer le Seigneur. C’est le pire des péchés. »

Selon notre guide spirituel, le soulard se moque des sentiments : « il ne respecte pas une convention. Ce n’est pas le vénéré qu’il honore et ce n’est surtout pas la fausseté qu’il évite et la honte est la chose préférée chez lui. »

mosquée de CompanyahPour soutenir son enseignement, le chef religieux a trouvé utile de partager avec le public qui l’écoutait religieusement cette mésaventure d’un chef religieux : « un jour, un monsieur respecté et très pieux se soula et a commis un adultère. Il a alors été surpris dans cette salle affaire par une autre personne qu’il a tout de suite assassinée. Le stupéfiant l’a donc perturbé et éternisé dans l’enfer.»

Il rapporte aussi : « Dieu dit que ‘’toute personne parmi ces précitées qui meure sans se repentir tôt, Je l’éterniserai dans l’enfer’’.»

Dans le même ordre d’idée, le Prophète (PSL) a prévenu qu’il aura honte de Dieu d’intervenir pour un consommateur de stupéfiant : « on lui demanda : même pour ton enfant ? Il répondit : même pour Fatima. »

Le khalife de Companyah a relevé qu’un ivrogne qui meure n’a pas le privilège de la prière funéraire à organiser à la mosquée.

Bob : Deuxième_Partie_Sermon_V28_08_2015

Réalisé à Labé par Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15 ou 622 269 551

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS