Korbé, LéloumaDepuis près de deux (2) mois, les jeunes leaders de Korbé, dans la préfecture de Lélouma, demande au maire de la commune rurale, Modi Amadou Sadio Diallo, de justifier l’utilisation des ressources financières de la collectivité, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Une violente tornade a décoiffé le hangar construit au marché de Korbé par les ressortissants de cette commune rurale aux États-Unis d’Amérique. Depuis, les autorités communales n’ont rien fait pour réparer cette infrastructure marchande.

Interpellé par les jeunes, le maire de la commune rurale, Modi Amadou Sadio DIALLO a expliqué que son équipe n’a pas les ressources financières nécessaires pour faire face à cette action. Une réponse qui a suffit pour qu’on lui demande de justifier alors l’utilisation des recettes de la collectivité.

Près de 5 rencontres tripartites de crise ont échoué entre le maire de Korbé, les jeunes et le sous-préfet.

Pour les jeunes, c’est le maire qui refuse d’inviter le receveur communal, détenteur des états financiers de la collectivité, aux différentes réunions ayant avorté.

Or, dans ce milieu, on estime que c’est ce manque de transparence et de bonne collaboration du maire de la commune rurale qui retarde la reconstruction du logement du sous-préfet de Korbé par les enfants du terroir.

Joint au téléphone par Guineematin.com ce dimanche 03 décembre 2016, le maire de la commune rurale de Korbé, Modi Amadou Sadio DIALLO explique que les réunions ont avorté à cause de l’absence du receveur communal, Alpha Oumar BALDE, parti à Conakry pour déposer, dit-il, le compte administratif de gestion de la mairie.

Le doyen ajoute aussi qu’il n’est pas facile de mettre la main sur son receveur communal qui gère 5 autres collectivités, en dehors de Korbé.

Pour calmer les esprits qui se surchauffent dans le coin, le sous-préfet de Korbé, Idrissa BAH, également joint au téléphone ce dimanche 03 janvier 2016, a dit à Guineematin.com, avoir suggéré au maire de la commune rurale d’inviter, par écrit, son receveur communal à prendre part à cette réunion de crise, exigée par la jeunesse.

Affaire à suivre !

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 11 35 15

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin