CellouDeux jours après la conférence de presse du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, le dimanche 15 mai 2016, au palais présidentiel, Sékhoutouréya, c’est le chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo, qui anime une conférence de presse, ce mardi 17 mai 2016, au QG de l’UFDG, à Hamdallaye CBG, a constaté Guineematin.com à travers ses reporters qui sont sur place.

En attendant de revenir de manière structurée sur cette rencontre entre l’opposant guinéen et les journalistes qui est en cours ce moment (15 heures 55), Guineematin.com vous propose quelques propos  que vient de tenir le président de l’UFDG :

Vous comprenez le choque qui a touché l’UFDG et son président en particulier. Monsieur Bah est de ceux là qui ont décidé de donner leur vie pour moi. Parce qu’ils sont des gardes d’une personnalité. Cette mort pouvait être évitée, si la demande des avocats était acceptée…

Au début, le procureur avait demandé au juge une liberté provisoire. Mais, le juge a demandé de les attendre. Après leur audition, il n’a pas accepté. Pour une seconde fois, c’est le procureur qui s’oppose à leur libération…

Je tiens à apporter cette précision, Mamadou Saidou Bah est mort en prison. Il a été hospitalisé sous surveillance.

Quand j’ai entendu le président rire aux éclats pour dire qu’il n’est pas mort en prison, mais à l’hôpital, il faut tirer une conclusion que les autorités judiciaire sont responsables de la mort de Mamadou Saidou Bah

Ibrahima Sory Diallo, Mouctar Barry, Abdoulaye Oumou Sow et Saïdou Hady Diallo sont actuellement au QG de l’UFDG pour Guineematin.com 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin