DixinnMadame Doussou Cissé, domestique, est poursuivie pour vol et complicité à l’encontre de sa patronne, madame Mouminatou Diallo, a été entendue ce mardi 1er Novembre 2016 au Tribunal de première Instance de Dixinn, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Employée pour préparer et laver les ustensile de cuisine,  pour un salaire mensuel de 300.000 francs guinéens, cette pauvre dame, mère de  trois enfants, a  été arrêtée et mise en taule depuis le 15 juillet 2016. Elle est accusée d’avoir soustrait le poste téléviseur de sa patronne, madame Mouminatou Diallo, à Kipé dans la commune de Ratoma.

Devant la barre, la prévue a systématiquement nié les faits. « Le vol a eu lieu un mardi. Un jour où je ne travaille même pas. J’ai conclu un contrat de travail avec elle pour travailler  trois jours dans la semaine ; à savoir, lundi, mercredi et vendredi. Le jour où le vol a eu lieu n’était pas mon jour de travail », s’est-t-elle expliquée.

À cause de sa durée à la maison centrale et son état de santé très fragile, la défense a demandé au tribunal de lui accorder une liberté provisoire. Mais, cette demande a été aussitôt rejetée par le président du tribunal, Mangadouba Sow, qui estime qu’au stade actuel de la procédure, les opinions ne sont pas éclairées. « En matière de vol, si les opinions ne sont pas éclairées, il n’est pas possible d’accorder une liberté provisoire à un prévenu », a-t-il argumenté

Le dossier est donc renvoyé au vendredi 11 novembre pour la poursuite des débats.

À suivre !

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 664 413 227/ 654 416

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin