Les habitants du village Fadou, situé à environ 7 kilomètres de la commune urbaine de Kankan, ont pris d’assaut la résidence du préfet, ce vendredi 10 Mars 2017. Ils étaient venus réclamer la libération de sept des leurs, détenus suite à un conflit domanial entre les villages de Fakorodou et de Fadou, dans la sous -préfecture Beredou –Banama, à appris Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Selon Sekouba Keita ressortissant de Fadou à Kankan, c’est suite à plusieurs va-et-vient entre la résidence et le Tribunal de Première Instance Kankan, qu’un proche du préfet Aziz Diop les a dissuadé dans leur démarche. Ils ont fini par rebrousser chemin.

« Un proche du préfet est venu nous demander de rentrer d’abord, parce que le préfet est en déplacement. Les sages ont accepté mais c’est dans l’espoir d’obtenir la libération de leurs détenus prochainement », a confié Sekouba Keita.

La parcelle conflictuelle appartiendrait à un certain Djibirila Diakité du village Fakorodou, dans la contrée de son voisin de Fadou, nous rapporte des sources concordantes. Le conflit n’avait à l’époque pas connu de scènes de violence comme c’est souvent le cas dans la région.

Aux dernières nouvelles les manifestants sont sur le chemin de retour et aucun détenu n’est pour le moment libéré.

Nous y reviendrons !

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tel:628 42 16 32

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin